Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Caputo, Philip] Clandestin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clandestin de Philip Caputo

33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Caputo, Philip] Clandestin

Message par delzo le Mar 23 Avr 2013 - 4:42




Titre: Clandestin
Auteur: Philip Caputo
Editeur: Pocket (Le Cherche-Midi)
768 pages

Quatrième de couverture

Dévasté par la mort de sa femme, survenue lors des attentats du 11 septembre, Gil Castle, l'avocat d'affaires, fuit New York. Quelque part en Arizona, sur la terre de ses ancêtres, il entreprend de faire son deuil. Jusqu'au jour ou un jeune clandestin, rescapé d'un deal sanglant, arrive de la frontière toute proche.
Depuis l'installation de ses aïeux cow-boys, cent ans avant Castle, la région a bien changé. La guerre des cartels fait rage. Mais la frontière est restée.


Mon Avis

L'auteur nous emmène en voyage en plein ouest américain, à la frontière entre le Mexique et l'Arizona et nous dévoile le quotidien des autochtones, propriétaires de ranchs, qui vivent au milieu d'immigrés clandestins et autres passeurs de drogue. Un roman grandiose, parmi les meilleures que j'ai jamais lu, un chef d'oeuvres. On y découvre en parallèle, via les aventures du grand-père paternel de Gil Castle, la vie du grand ouest du début du 20ème siècle. Nous découvrons ainsi une région, à presque un siècle d'intervalle, où les histoires de cow-boys se transforment en histoires de narco-traficants et passeurs de clandestins.

A lire absolument.

Note

10/10
avatar
delzo
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 35
Localisation : Moselle
Emploi/loisirs : Ouvrier
Genre littéraire préféré : Policier/Thriller mais d'autres aussi ça dépend des humeurs
Date d'inscription : 20/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caputo, Philip] Clandestin

Message par Sharon le Mar 23 Avr 2013 - 9:45

Merci pour cette présentation Delzo.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7511
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caputo, Philip] Clandestin

Message par chocolette le Mar 23 Avr 2013 - 23:26

Merci pour ton avis Delzo. Very Happy
avatar
chocolette
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3784
Age : 66
Localisation : Hainaut.Belgique.
Emploi/loisirs : lecture,promenade,cinéma,mots fléchés.
Genre littéraire préféré : Policier et un peu de tout...pas de SF!
Date d'inscription : 13/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caputo, Philip] Clandestin

Message par lalyre le Mar 23 Avr 2013 - 23:35

Merci pour ta présentation Delzo, c'est noté flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5936
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caputo, Philip] Clandestin

Message par Cassiopée le Lun 22 Juil 2013 - 0:20


Sur le fil….

C’est un livre de frontières….

Celles qui existent entre les pays (entre l’Arizona et le Mexique présentement), celles qui séparent les hommes qui ne se comprennent pas et qui, pourtant, se côtoient, celles plus délicates qui s’érigent dans les familles suite à une incompréhension, celles si ténues parfois entre le bien et le mal (il suffit de peu, quelquefois très peu pour basculer de l’autre côté et il est alors difficile de revenir du « bon côté »…), celles que l’on se crée, tout seul, par manque de confiance en soi, parce qu’on ne sait plus parler, communiquer et lorsque les autres se sont éloignés, le fossé est trop grand pour le franchir ……

Toutes ces limites sont évoquées de façon subtile, dans un roman magnifique, portée par une écriture délicate, donnant à chacun une place de choix, une manière unique de s’exprimer.
L’auteur alterne un récit linéaire (avec quelques pages dans le passé en début de livre) et différentes transcriptions apportant des éclairages variés sur les situations que nous découvrirons.

Gil Castle ; homme par « qui tout arrive », va nous aider à relier le passé et le présent. Fuyant un deuil difficile, voire impossible, il va partir sur le chemin de ses ancêtres, de ceux qui ont construit la (lourde) histoire familiale. Le poids du passé, qui, même lorsqu’on ne l’imagine pas, conditionne le présent, est évoqué par plusieurs biais : par la famille, par l’histoire des pays à travers les choix politiques, par l’intermédiaire de ces hommes et de ces femmes qui fuient le Mexique pour ce qu’ils croient être un mieux…

Les rapports entre les uns et les autres sont empreints de naturel. Les dialogues sonnent vrai et on voit que dans la contrariété, la souffrance, les hommes se révèlent, les masques tombent…
La mort et la drogue ont des rôles de premier plan dans cet opus. Elles entrainent les êtres humains au-delà de leurs limites …. Elles chamboulent tout sur leur passage….

Je n’aurais pas lu ce livre si une amie, qui me connaît bien, ne m’avait pas dit « mets le dans ta valise, je sais que tu vas aimer… » (elle avait raison ;-)

Il ne faut pas être rebuté par le nombre de pages. Le texte est fluide, les protagonistes aux caractères forts, vous prennent aux tripes. Tout va vite, les non-dits, les secrets de famille peuplent le récit et on se dit que si quelqu’un s’était décidé à parler, à tendre la main, à essayer de comprendre, les « chaînes » ainsi engendrées auraient été brisées pour les générations à venir … Mais il n’est jamais aisé de « libérer la parole »…

J’ai beaucoup apprécié ce « pavé » (qui n’en a jamais été un tellement on a envie de connaître la suite.)
Le traducteur a trouvé le « ton juste » pour le récit comme pour les éléments apportés sous forme de transpositions. Le contenu m’a plu, tout cela m’a interpelée et je n’avais qu’une hâte : retrouver au plus vite Gil et ses comparses (son approche du deuil, ses ressentis sont finement décrits et très réalistes.)

Je conclurai par une question « Est-on otage de son passé ? »…..
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 9134
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caputo, Philip] Clandestin

Message par lalyre le Mer 7 Aoû 2013 - 19:12

Voici un roman dont les thèmes principaux nous font méditer sur la nature, l’identité, la recherche des racines mais aussi sur l'histoire américaine, l'espoir et la violence, c’est le récit d'une plongée dans le passé, par la voix d'un aïeul de 80 ans, Gil Castle. On y trouve un trafic de drogue et d'êtres humains, complicité entre mafieux et autorités policières et politiques, et corruption des âmes. Je n’ai pas compris pourquoi ces hommes ont franchi une ligne imaginaire vers le désert. evidemment il y a l’attrait de la fortune ou l’espoir d’une nouvelle chance pour changer leur destinée. Je dirais que c’est une fresque bien construite, nous entrainant d’un désert à un autre, ou les personnages se croisent et s’entrecroisent, beaucoup de surprises dans ce roman mais qui reste malgré tout une saga familiale aux rebondissements multiples, un mélange de guerre et violence dû à la convoitise, aux envies de pouvoir et des raisons politiques engendrant haine et tueries et je constate que même à notre époque rien n’a changé. Un bon roman que j’ai apprécié ou alternent le passé et le présent et l’histoire de Gil Castle est intéressante dans son évolution et une fin qui ne m’a pas déçue …
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5936
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Caputo, Philip] Clandestin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum