Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Morin, Jean Claude] L'Automne déjà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Morin, Jean Claude] L'Automne déjà

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Morin, Jean Claude] L'Automne déjà

Message par LOUBHI 49 le Mer 31 Juil 2013 - 19:55



L'Automne, déjà

Auteur : Jean Claude Morin
Editions : Editions Tensing
ISBN : 2919750275

Quatrième de couverture :

C'était l'adolescence, et c'était la lumière, celle qu'un Maroc des années cinquante distribuait à profusion, tout comme il ouvrait à qui voulait s'y aventurer, "les plages sans fin" dont parle Rimbaud. Mais c'est aussi les ombres qui peuvent se mettre comme des taches au coeur même du soleil lorsque celui-ci est si violent qu'il empêche les coeurs de voir clair en eux-mêmes. Beaucoup d'ombres circulent dans un grand parc où se donnent des fêtes qui devraient être celles de l'insouciance. Quatre d'entre elles se détachent, qui tissèrent des liens si complexes, si enchevêtrés, que l'image du labyrinthe s'impose pour en suggérer les méandres. Le narrateur reconstitue les étapes les plus marquantes, les plus poignantes, aussi de ce dédale qui l'aspira comme celles et celui avec lesquels il forma "en ce temps-là", un quatuor électif au sein duquel régnait la confusion des sentiments. La distance qu'apporte à l'homme vieillissant le nombre des années tandis qu'il explore sa mémoire lui permet d'intervenir à deux reprises pour se livrer à des bilans, émettre des diagnostics, énoncer et dénoncer les pièges qu'il se tendit à lui-même, les malentendus qu'il ne chercha pas à dissiper, dénombrer les promesses non tenues, rechercher pourquoi des amours qui promettaient d'être le rayon d'or de la jeunesse se transformèrent en "amours crucifiés", retirer les masques qui camouflaient les visages et les âmes.....

Avis et commentaires :

Une histoire de fin d'adolescence dorée au Maroc, encore Français,alors que "la bande de la Polka" constituée d'une quinzaine d'adolescents entre 16 et 18 ans va s'étourdir dans un dernier été de rencontres amicales, de joutes amoureuses, de bals costumés, de baignade et de jalousies. A l'automne chacune et chacun regagnera la métropole et Paris pour aller vers des études supérieures et quitter ainsi leur enfance. Parmi les piliers de cette bande il y a le narrateur, amoureux de Ceska, Ceska bien sûr, l'ami intime Costebel et Ariane sorte de soeur et de confidente de notre narrateur.

Dans une écriture de très grande qualité, avec un vocabulaire d'une rare richesse et assez poétique, l'auteur nous fait vivre au plus proche ses réflexions, attentes, espoirs et la découverte du sentiment et de la complexité amoureuse. Comment peut-il arriver à finaliser cet amour qui semble partager entre Ceska et lui ? D'erreurs en interrogations, ce qui semble être l'amour de la vie de l'une et l'autre va être fortement mis à mal, jusqu'à quel point?, par les quiproquos et la complexité des personnalités. Malentendu entre Costebel et le narrateur autour de Ceska et de la relation intime qu'ils entretiennent. Un triangle amoureux dont on ne découvrira qu'à la fin de ce très beau livre. Sans oublier qu'Ariane, la confidente du narrateur a probablement aussi un rôle à jouer. Tout cela avec de très belles descriptions des débats intérieurs de ces adolescents et la découverte des intrigues et du marivaudage.

Vraiment un livre de très belles contenance, sensible et très illustré qui ne peut pas laisser indifférent les amoureuses et amoureux de la langue française.

_________________
Lectures en cours :

- "Pauca Mea " de Victor Hugo.
- "Hiver à Sokcho" d'Elisa Shua Dusapin.
- " Les Mains Lachées" d'Anaïs Llobet.
- "Marguerite" de Jacky Durand".

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
avatar
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2207
Age : 51
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum