Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Field, Michel] Le soldeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Field, Michel] Le soldeur

Message par vigneric le Mer 5 Mar 2014 - 17:36

Le soldeur



Roman contemporain

Broché: 360 pages
Editeur : JULLIARD (6 février 2014)
Langue : Français
ISBN-10: 226001769X
ISBN-13: 978-2260017691

Quatrième de couverture

Un homme, un jour, se décide à vendre quelques livres de sa bibliothèque. Chez le soldeur, il croise une jeune femme qui le subjugue. Il voudrait la revoir. Elle lui propose un pacte. Elle lancera un mot comme on lance un défi, et lui devra rassembler les livres autour de ce mot, les lui raconter et s en défaire pour n en garder qu un. Pour elle. Le trajet chez le soldeur devient un rite, bientôt une obsession, et il se sépare de tous les livres qui ont nourri sa vie. Pris dans une spirale vertigineuse, c est par pans entiers qu il va vider cette bibliothèque constituée depuis l enfance et devenue au fil du temps le miroir de sa vie. À travers cette singulière histoire d amour, le héros se trouve confronté au mystère des sentiments qui nous lient à nos livres et à l intimité de nos bibliothèques. Se déprendre des livres de sa vie, est-ce un renoncement ou une libération ? C est l énigme à laquelle cette mystérieuse jeune femme soumet, tel un sphinx, le narrateur du Soldeur, mais aussi ses lecteurs, dans ce roman initiatique, hommage à toutes les écritures et à toutes les lectures.

Mon appréciation

Je dirai que la fin de cette histoire se mérite car certains passages sont difficiles à lire, mais je dirai également que la fin mérite d'aller jusqu'au bout.
En effet, je trouve que la fin est très bonne et justifie l'ensemble du roman.
Ce que j'ai trouvé intéressant c'est la réflexion sur la manie, qu'on peut tous avoir à certains moments, de conserver, d'entasser des choses (ici ce sont des livres) qui ne serviront peut-être plus jamais, au cas où... Mais aussi la réflexion sur le besoin, par moment de faire le vide dans sa vie.
Michel Field profite de son immense culture (qu'il étale peut-être un petit peu trop par moments dans le livre), pour balayer au fil de cette histoire les livres par thèmes (enfance, cuisine, histoire, policiers, ... et évidemment philo), et de parler des ouvrages incontournables aussi bien que des plus improbables.
A mon avis ce livre ne plaira qu'à des lecteurs assidus ; ce que vous êtes tous  Smile 
Donc je vous le conseille, par curiosité, pour la fin ; et peut-être que, comme moi, vous vous retrouverez dans le personnage principal, ou dans ses lectures.

Ma note : 14/20
avatar
vigneric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 154
Age : 48
Localisation : Ploeren
Emploi/loisirs : Informaticien
Genre littéraire préféré : Romans historiques
Date d'inscription : 15/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum