Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Goldstein, Madeleine] On se retrouvera

Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Goldstein, Madeleine] On se retrouvera

Message par lili78 le Dim 8 Juin 2014 - 18:17



Goldstein Madeleine - On se retrouvera
L’Archipel – 225 pages

Biographie : Née à Paris en 1921, Madeleine Elefant épouse en 1939 Jacques Goldstein, né en Pologne en 1920 et arrivé en France à l'âge de six mois. En 2004, un an avant le décès de Jacques, ils ont participé au documentaire de Patrick Rotman, " Les Survivants ", diffusé sur France 3.

Résumé : Le 1er mai 1944, Jacques et Madeleine Goldstein sont débarqués sur la rampe d'Auschwitz et immédiatement séparés. Déportés dans le même wagon au départ de Drancy, ils comprennent qu'ils n'ont aucune chance de se revoir et échangent un ultime baiser. Sous les coups des SS, parmi les aboiements des chiens, à la lumière des projecteurs, Jacques voit disparaître Madeleine.
Mais parce qu’ils s’aiment, et parce qu’une petite fille de quatre ans les attend à Lyon, cachée par une nourrice, Jacques et Madeleine vont tenir.
Cette histoire incroyable, Jacques et Madeleine ont attendu près de soixante ans pour la raconter.

Mon avis : On se retrouvera est la formidable histoire de Madeleine et Jacques, piégés par la Gestapo pour faits de résistance, ils sont surtout accusés d’être juifs, et déportés.
En plus de l’extraordinaire  récit de la déportation, et de la survie en camp, Madeleine nous livre aussi la vie d’après, celle du retour. Réapprendre à vivre, récupérer ses biens et son toit « emprunter »  par d’autres, une bataille, encore, pour la vie.
Ce livre est très émouvant, Jacques et Madeleine sont très attachants, ça a été un déchirement de refermer ce livre et de quitter ces personnages.
Un coup de cœur pour On se retrouvera.

« Seuls les déportés sont à même de comprendre ce qui est arrivé. Pour eux, les mots ne sont d’ailleurs pas nécessaires : un geste suffit, comme celui de picorer une miette de pain au bout d’un doigt humecté d’un peu de salive. En revanche, pour qui n’a pas connu les camps, les mots ni les gestes ne rendront jamais compte de rien.
Comme devait l’affirmer, plus tard, un témoin : « celui qui n’a pas vu Auschwitz, ne connait pas Auschwitz ; mais celui qui y est entré n’en sortira jamais. »
»

« Qui peut croire qu’un malheur, si terrible soit-il, a la moindre chance d’être le dernier ? Ce serait céder à l’illusion qu’il existe une justice en ce monde. »

« Certes, il ne manque pas d’esprits chagrins pour se plaindre que l’on parle trop de la Shoah ; à ces gens, je réponds d’avance que la mort du Christ remonte à deux mille ans, et que nul, pourtant ne se lasse d’en entendre parler.
»
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2451
Age : 46
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum