Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Généfort, Laurent] Les opéras de l'espace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les opéras de l'espace

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Généfort, Laurent] Les opéras de l'espace

Message par Pinky le Ven 5 Sep 2014 - 11:17

LES OPÉRAS DE L'ESPACE



SF, Space opéra édité chez Folio en février 2014

416 pages

Résumé

Axelkahn est un ténor hors du commun, presque un dieu vivant. Ses interprétations des airs d’opéras les plus périlleux sont des instants volés à l’éternité. Tout cela grâce aux biopuces que lui ont implantées les mystérieux Yuweh. Jusqu’au jour où ces greffes tombent en panne, renvoyant Axelkahn à sa condition de simple mortel. Il ne lui reste plus qu’à tenter de retrouver un Yuweh, dont la légende raconte qu’il aurait disparu au cœur des Bulbes Griffith, gigantesque artefact spatial composé de stations reliées entre elles par des filins créant une inextricable toile d’araignée. Il forme donc une troupe de théâtre aussi hétéroclite qu’attachante et se lance en quête d’une hypothétique guérison. De l’aventure, la description d’un monde hors du commun et… du théâtre ! Rarement space opera n’aura si bien porté son nom.

Mon ressenti

C’est une aventure débridée au travers de l’art et de l’espace que nous propose l’auteur. Le héros principal est un chanteur d’opéra reconnu universellement grâce à sa voix qui n’a pas d’égal et charme les plus récalcitrant. Hélas, il a un égo épouvantable et il est très vite insupportable et imbuvable. Il évolue dans un univers très luxueux où tout est d’un modernisme le plus ultra. J’adore la maison qui se transforme au fur et à mesure des envies du propriétaire, hélas il faut que je me  fasse une raison, je n’ai pas les moyens et cela n’existe pas encore !!!

Hélas pour lui, le mécanisme qui rend sa voix aussi merveilleuse s’enraye et il va découvrir qu’il existe d’autre personne que lui au monde. Double hélas, au vu de ses relations avant qu’il puisse trouver des personnes susceptibles de l’aider, ces mêmes personnes se réjouissent de sa chute.
C’est donc avec l’huile de coude et son envie de survivre qu’il va aller de site en site à la rencontre de lieux qu’il ne soupçonne même pas et faire la rencontre de personne qui vont lui révéler qu’il existe un autre  épanouissement que celui d’écraser les gens.

A l’occasion de rencontres, il va avoir une idée géniale qui petit à petit va lui permettre de se trouver et d’arriver à la fin de sa quête.

J’ai beaucoup aimé l’idée de ce théâtre ambulant au travers de décors et de lieux improbables. De belles métaphores sur l’esprit humain, la convoitise, le désir, l’envie, la confiance en soi,  la reconnaissance et la perfection.

A découvrir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5801
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum