Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Garcia-Roza, Luiz Alfredo] Nuit d'orage à Copacabana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Garcia-Roza, Luiz Alfredo] Nuit d'orage à Copacabana

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Garcia-Roza, Luiz Alfredo] Nuit d'orage à Copacabana

Message par lalyre le Dim 1 Mar 2015 - 20:08

[Garcia-Roza, Luiz Alfredo]

Nuit d’orage à Copacabana       
ISBN 978 2 330 03906 6 
Actes Sud/Actes noirs 4 Février 2015   
245 pages        
Quatrième de couverture
Par une nuit d’orage, un indigent déguenillé gît dans une impasse, une balle en pleine poitrine. L’homicide d’un “sans-grade  est d’une banalité telle sous ces latitudes que la raison voudrait que l’affaire fût classée rapidement. C’est compter sans l’opiniâtreté du commissaire Espinosa qui s’emploie à élucider le mystère de ce meurtre sans arme, sans témoin, sans indice et sans mobile. Quelques jours plus tard, dans un immeuble huppé d’Ipanema, une jeune psychothérapeute est retrouvée morte sur son divan, entièrement dévêtue. Entre ces deux affaires, qu’a priori tout sépare, une toile de mystères alliant phobies, perversions sexuelles, schizophrénie, troubles psychotiques. C’est une simple sensation de vulnérabilité, ténue et inexplicable, qui met Espinosa sur la piste. Le commissaire-philosophe sait mieux que quiconque que dans la scène de crime se joue toujours une scène de l’enfance, avec son cortège d’expériences traumatiques.

Mon avis
Une intrigue qui se développe avec lenteur, de nombreuses longueurs, deux crimes sans arme, sans indice, sans mobile et sans témoin. Je peux dire que je n’ai pas deviné la fin, une fin qui dévoile l’identité du tueur, cependant j’ai ressenti cette fin un peu comme si l’auteur voulait se débarrasser de l’histoire. Donc un rythme sans évènement important si on exclut les deux meurtres sans témoin, rien n’avance dans ce roman assez décevant que je n’ai guère apprécié…..
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5837
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum