Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gaiman, Neil] L'océan au bout du chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Gaiman, Neil] L'océan au bout du chemin

Message par yaki le Mer 4 Mar 2015 - 13:38

L’océan au bout du chemin / Neil Gaiman, Ed. Au diable Vauvert, 314p.


Mon résumé : Alors qu'il se rend à un enterrement, le narrateur de ce roman fait un détour sur les lieux de son enfance. Il se souvient et partage avec le lecteur ses souvenirs d'enfant de 7 ans. Avec ses parents et sa sœur, il vivait alors dans une grande maison près de la ferme des Hempstock dans laquelle il y avait trois femmes, une femme très âgée, une plus jeune et une enfant de 11 ans, Lettie. Un jour Lettie l'emmène près de son ''océan'' (une mare au fond du jardin) et il se fait piquer sous le pied. Rentré chez lui il découvre sous son pied un ver qu'il essaie de retirer. le lendemain, apparaît Ursula, une gouvernante chargée de s'occuper du jeune garçon et de sa sœur. Toute la famille se met à adorer Ursula sauf le garçon qui est convaincu que c'est une créature maléfique.

Mon avis : Ce récit, ou plutôt ce conte, raconté à hauteur d'enfant, mais clairement destiné à un public adultes, est assez réussi. On s'attache à l'enfant, seul face à ses terreurs et impuissant à convaincre ses proches du caractère maléfique de la gouvernante. Les personnages et les situations sont bien dépeints. Cependant, je suis restée assez extérieure à l'histoire et je me suis ennuyée à la lecture. Les critiques étant plutôt élogieuses, je suis peut-être passée à côté...
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gaiman, Neil] L'océan au bout du chemin

Message par louloute le Mer 4 Mar 2015 - 13:51

Merci Yaki pour ta critique  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10234
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gaiman, Neil] L'océan au bout du chemin

Message par Pistou 117 le Mer 21 Sep 2016 - 19:12

Quand je lis un roman de Gaiman, soit je suis transportée dans son univers et c'est le coup de coeur, soit la sauce ne prend pas et c'est bof. Ici je suis à bof.

J'ai beaucoup aimé certains passages, principalement celui où Ursula s'installe chez ... je pense que le héros s'appelle Georges. (Curieusement, le nom du héros est cité une seule fois, à ce qu'il me semble, et sous la forme d'un surnom, je ne suis pas trop sûre de moi.) Donc Ursula s'installe chez Georges et fait la conquête de sa famille. Cet épisode est plutôt original, bien mené, voir carrément oppressant.

J'ai également beaucoup apprécié l'anecdote du trou de ver qui permet de voyager d'un monde à l'autre, allusion à de nombreux romans de science fiction.

Georges lui-même est plutôt sympatique, le personnage de l'enfant de 7 ans est bien campé et tout à fait réaliste. On ne peut que s'y attacher.

Par contre, je n'ai pas apprécié le défilé de monstres et de personnages fantastiques qui se succèdent tout au long du roman pour faire des misères à l'enfant, ou pour le soutenir. C'est trop. Impossible d'y croire, impossible d'avoir peur. J'avais juste envie (tout de même) de connaître la fin.

Je suis vraiment très déçue, car j'espérais le coup de coeur. Ca sera pour la prochaine fois, probablement !
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2735
Age : 52
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Gaiman, Neil] L'océan au bout du chemin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum