Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mokeddem, Malika] La transe des insoumis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mokeddem, Malika] La transe des insoumis

Message par Nisa le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:33


Titre: La transe des insoumis
Auteur: Malika Mokeddem
Editeur: Grasset
Date de parution: 01/2003
ISBN: 2-246-64331-7
Nombre de pages: 312

Autobiographie et 2ème volet des Hommes qui marchent

Présentation (source, site de l'éditeur):
La Transe des insoumis est le second volet des Hommes qui marchent. Il s'agit d'un récit où s'entrecroisent le passé de Malika Mokeddem et sa vie d'aujourd'hui, ces deux époques étant liées par le thème de l'insomnie, mal dont souffre l'auteur depuis sa petite enfance. La Transe des insoumis est le nom qu'elle donne à l'insomnie. Cette incapacité à sombrer aisément dans le sommeil lui a très tôt fait prendre conscience de sa rebellion, et a peu à peu contribué à l'arracher à sa famille pour devenir un jour médecin puis écrivain. " Pourquoi ne dors-tu pas ? " lui demandait sa grand-mère quand elle était petite. Malika répondait par une parade imparable : " Je ne sais pas dormir ". Désormais, elle connaît par coeur l'insomnie, elle l'a apprivoisée. Elle est le coût du corps à corps du médecin qu'elle est devenue avec la mort, de l'écrivain avec l'intranquillité et tous les dangers de l'écriture. La Transe des insoumis revient sur les luttes essentielles de l'enfance et de l'adolescence et met en regard les thèmes, ruptures, solitude, livres, travail : scolarité puis études de médecine, apprentissage de la liberté Là-bas, c'est-à-dire en Algérie, et ici. Si Les Hommes qui marchent était le livre du départ, La Transe des insoumis est le livre du retour. Retour vers le village natal en Algérie, retour vers le père, après vingt-quatre ans d'absence

Quatrième de couverture:
" La solitude a été l'une de mes premières conquêtes. De mes premières libertés. Durant l'enfance et l'adolescence, elle a d'abord été celle de l'insomnie, puis de la lecture. Dès que j'ai saisi un livre, j'ai été ailleurs. Le livre a été mon premier espace inviolable. " La Transe des insoumis dit l'intranquillité qui, très tôt, s'est manifestée chez une petite fille qui ne parvenait pas à dormir. L'insomnie est le fil conducteur du récit d'une vie : indice de rébellion qui sécrète le goût de la lecture, germe d'insoumission de celle qui, ayant quitté sa famille de là-bas, s'est forgé une identité dans l'exercice de la médecine et l'écriture. C'est le livre d'une révoltée qui se réconcilie avec les peurs et les tourments de son enfance. Echappe-t-on jamais à son passé ?

Mon avis:
Si Les hommes qui marchent est un roman mettant en scène une jeune Algérienne nommée Leïla, dans ce volet, la forme change tout de suite.
La narration est en "je", le personnage est bien Malika qui nous raconte son tiraillement. Femme dans un pays intégriste mais se sentant l'égale de l'homme. Médecin aspirée par l'écriture (une écriture qui lui ressemble et lui attire les haines de certains). Algérienne qui trouve asile en France.
Nous alternons entre "ici" et "là-bas" à chaque chapitre. Dans "là-bas", nous retrouvons des éléments présents dans Les hommes qui marchent, cette fois-ci assumés comme des faits de sa vie et non de son personnage.
On ne peut que s'attacher à cette femme entière, complexe, révoltée, vivante et vibrante.

Une belle découverte, merci beaucoup Cassiopée pour ce cadeau I love you

Je précise qu'il n'est pas nécessaire d'avoir lu Les hommes qui marchent pour lire ce livre.


Dernière édition par Nisa le Ven 28 Aoû 2015 - 18:14, édité 1 fois

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5360
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mokeddem, Malika] La transe des insoumis

Message par creuse le Ven 28 Aoû 2015 - 15:47

merci Nisa, un autre livre qui tombe dans mon panier Very Happy
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2421
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum