Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Borton de Trevino, Elizabeth] Je suis Juan de Pareja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Borton de Trevino, Elizabeth] Je suis Juan de Pareja

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Borton de Trevino, Elizabeth] Je suis Juan de Pareja

Message par lalyre le Jeu 17 Sep 2015 - 11:10

[Borton de Trevino, Elizabeth]
Je suis Juan de Pareja
Ecole des Loisirs-Médium 15/08/2015
ISBN 978 2 211 22293 8
276 pages
Quatrième de couverture
Quand il rencontre Don Diego, à Madrid, vers 1625, Juan de Pareja a déjà appris beaucoup de choses dans sa courte vie d’esclave noir. Il a vu mourir des gens de la peste, et il a eu à se méfier d’autres qui se disaient compatissants. Il a appris à lire et à ne pas s’attirer les foudres de ses maîtres. Avec Don Diego, qui est le grand peintre Velázquez, il va voir s’ouvrir devant lui un champ bien plus vaste de connaissances. Son nouveau maître, en effet, lui apprend comment regarder, mais le blesse en refusant de lui enseigner son art. C’est que les esclaves n’ont pas le droit de peindre. Pour la première fois, Juan, qui n’est pas un rebelle, désobéit, agit en secret, parce qu'il ne peut s’en empêcher. .Aux côtés de Velázquez, il parcourt l’Italie et l’Espagne, rencontre Rubens et une jeune fille révoltée qui sait l’avenir...

Mon avis
Ce que j’ai principalement aimé, ce sont les relations de respect et d’amitié entre Juan et son maître don Diego Vélasquez. Juan le narrateur nous fait vivre une très belle histoire se passant pendant la première moitié du XVllème siècle, avec lui on participe à l’ambiance de l’atelier du peintre mais aussi dans l’intimité de sa famille. Beaucoup de deuils ont affecté la santé du peintre cependant Juan veille sur lui. Des descriptions, oui bien sûr, mais jamais ennuyeuses. C’est un roman très réaliste même si l’auteur y a transmis ses émotions de même que celles des deux personnages. Plusieurs pages m’ont émue, je suis ravie d’avoir lu ce très beau roman écrit avec sensibilité sur cet art qu’est la peinture….A lire à partir de 12 ans jusqu’à……..4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5844
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum