Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Montaldi, Valeria] La rebelle : Femme médecin au Moyen Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Montaldi, Valeria] La rebelle : Femme médecin au Moyen Age

Message par Hortensia le Ven 8 Avr 2016 - 8:07



Auteure : Valeria Montaldi
Broché: 456 pages
Editeur : Pygmalion (12 mai 2012 pour la version grand format )
Genre : roman historique

Résumé court du quatrième de couverture :

Sous le règne de saint Louis, Caterina exerce avec brio la médecine à Paris, à l'Hôtel-Dieu, malgré l'hostilité et la jalousie de ses collègues masculins qui l'entourent. C'est l'époque où la dissection des cadavres, interdite par l'Eglise, se fait en cachette également. C'est une vie extraordinaire qu'évoque ce magnifique roman de Valeria Montaldi qui s'est fondée sur des documents authentiques. Car, contrairement à ce qu'on croit, il y eut bel et bien des femmes médecins au Moyen Age !
Ps : j'ai volontairement " retouché " le résumé du quatrième de couverture car c'est limite si l'éditeur ne nous dévoile pas toute l'intrigue avec ! Rolling Eyes

Ma critique :

Un bon roman que j'ai pris le temps de bien déguster tranquillement.
J'ai pensé aux livres de Mireille Calmel et Juliette Benzoni à la lecture de ce roman , tant l'héroïne me semble dans la lignée de celles que les deux auteures ont l'habitude de nous dépeindre. Une femme forte, belle et intelligente. Une qui veut donner un sens à sa vie , prôner son indépendance et qui ne se laisse pas amadouer si facilement par les hommes. Une femme moderne quoi,en avance sur son temps. Après je comprends que ce genre de personnage " un peu trop parfait " puisse déplaire mais j'ai bien aimé pour ma part. Mais vu qu'il y a déjà " pléthore " de personnages féminins romanesques dans ce genre, on va dire que ça ne présente en revanche pas d'originalité particulière. A côté de Caterina , nous avons plein de personnages qui gravitent. De bons personnages, avec des remises en question sur leurs choix de vie, sur leurs sentiments.... J'ai aimé les suivre. Certains ne font pas partie du milieu de la médecine. Ainsi nous nous retrouvons beaucoup à Milan où on observe le milieu des " tailleurs, tisserands "
et les rivalités qui s'en suivent entre eux. Je vous dis pas comment ça dégénère pas parfois sévère à cette époque là déjà ! affraid
Les descriptions sur la vie du XIII eme siècle sont un peu anecdotiques. Là où un Ken Follett en fait de trop, là j'ai envie de dire que c'est pas assez !
Venons enfin au point important du livre : la médecine. J'ai appris quelques anecdotes là encore sur des maladies comme " la teigne " qui provoquait d'immondes et grosses plaques rouges sur la tête, ou encore on parlait beaucoup des " humeurs " ou de l'influence des planètes- de l'astronomie en lien avec les études de médecine. Mais là encore on aimerait en savoir tellement plus ! Bon sans surprise, on apprends que les gens pauvres sont bien crados à l'époque et non pas les moyens de s'entretenir et que notre pauvre Caterina ne sait que faire face à cet état des faits et bla bla bla...
J'ai bien aimé la fin, elle est ouverte. J'ai lu sur le web que beaucoup n'ont pas aimé cette fin , perso je ne trouve pas ça dérangeant. On peut dire que ça laisse au lecteur le soin " d'imaginer par lui même " ce qu'il peut advenir des personnages. Après l'auteure est italienne et seulement deux de ses romans ont été publiés-traduits en France. Peut être qu'il y a une suite mais non traduite ? A vérifier.

Vote : apprécié

avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1628
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Montaldi, Valeria] La rebelle : Femme médecin au Moyen Age

Message par louloute le Ven 8 Avr 2016 - 10:05

Merci Hortensia pour ta critique   Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10089
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum