Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Amis, Martin] La maison des rencontres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vote

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Amis, Martin] La maison des rencontres

Message par Libellule le Ven 9 Déc 2016 - 21:42



Un ecrivain interessant - j'ose mettre un post que j'ai deja redige ailleurs.

Presentation de l'editeur:
Sibérie, 2004. Tandis que résonnent les rumeurs de la guerre en Tchétchénie, un vieil homme revient sur les lieux de son passé, au goulag, où il fut interné pendant dix ans, même s'il s'était «illustré» dans les rangs de l'Armée rouge. Parmi ses milliers de codétenus, il y avait on frère, aussi idéaliste que lui-même était cynique. Mais un lien particulier les unissait : une femme, qu'ils aimaient tous deux. Et c'est au camp, à la veille de la déstalinisation, que le destin de ce singulier trio allait basculer, dans un endroit étrange baptisé la Maison des Rencontres.
Rarement, même dans la littérature russe, aura-t-on vu évoquer avec autant de puissance toute l'horreur et l'aberration du système concentrationnaire soviétique, de ses hiérarchies absurdes, de sa dimension avilissante. Vision d'autant plus saisissante que le «héros» et narrateur est lui-même intimement corrompu par le système. Mais ce qui bouleverse le plus dans ce roman dostoïevskien, l'un des plus beaux livres de Martin Amis, c'est la compassion que l'auteur, avec un lyrisme pudique, parvient malgré tout à exprimer pour tous ses personnages, victimes et bourreaux. Avec en filigrane cette question lancinante : comment rester humain?

Mon ressenti:
C'est un roman tres interessant et un peu destabilisant...mais tres bien ecrit, d'une maniere originale.

Je dirais seulement que je suis d'abord epatee par les connaissances de l'auteur sur la realite russe depuis les annees 20-30 du 20e siecle jusqu'a nos jours.

Le roman est un triomphe pour l'auteur - indiscutable et unique par sa puissance...C'est un roman qui donne des fourmis au dos en le lisant, un coeur galopant a cause de la passion et de la richesse litteraire trouvees dans ce livre.

Un roman qui capte le lecteur, un roman surprenant jusqu'a la fin, un roman epique d'envergure, mais en meme temps touchant sans cesse les fibres intimes.
J'admire le talent de Martin Amis - ses decouvertes, sa perspicacite, son originalite !
avatar
Libellule
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 971
Age : 64
Localisation : Le pays d'Orphee
Genre littéraire préféré : Romans contemporains, a part romans de gare ou fantasy
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum