Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Miller, Andrew] La nuit, la mer n'est qu'un bruit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Miller, Andrew] La nuit, la mer n'est qu'un bruit

Message par Cassiopée le Ven 4 Aoû - 18:45



La nuit, la mer n’est qu’un bruit
Auteur : Andrew Miller
Traduit de l’anglais (Grande Bretagne) par David Tuaillon
Éditions : Piranha (Août 2017)
ISBN : 978-2371190597
304 pages


Quatrième de couverture

Tout oppose Maud et Tim. Fille unique de parents modestes, Maud est une scientifique brillante. Issu d’une famille nombreuse, aisée et fantasque, Tim passe ses journées à jouer et composer de la musique. Elle est secrète, réticente à la vie. Il est exubérant et exprime ouvertement ses sentiments. Réunis par leur passion commune, la voile, ils finissent pourtant par former un couple puis une famille. Lorsqu’une terrible tragédie les frappe, chacun réagit à sa manière.

Mon avis

C’est un roman au style particulier, presque dépouillé, neutre, froid mais également très prenant….On y retrouve Maud, effacée, sibylline, peu expansive, vivant comme dans un « ailleurs » intemporel où tout ne serait que murmures, silences, effleurements ….. Et puis son compagnon, Tim, musicien, donc bruyant, qui a besoin de contact, qui aime Maud mais qui ne comprend pas toujours cette façon qu’elle a de sembler détachée de tout, comme si rien ne l’atteignait…..

C’est l’amour de la navigation qui a réuni ces deux là mais est-ce que ça suffit pour construire un couple, avoir une vie commune riche d’être ensemble et pas « à côté» » l’un de l’autre ?

Dans ce livre, on ne croise pas de super héros, simplement des personnes comme on peut en rencontrer chaque jour et parmi les thèmes abordés, on peut retenir ceux de la douleur et de la fuite… Après les difficultés relationnelles de la jeune femme sur terre, on la voit vivre sur la mer. C’est étrange, je pensais qu’à ce moment là, elle serait plus « elle-même » , comme réconciliée et puis finalement, ce n’est pas le cas, les tourments personnels la hantent, l’habitent et prennent beaucoup de place sans quelle essaie de changer les choses….
Il est difficile de s’attacher à elle tant elle paraît dénuée d’émotions, on ose à peine s’approcher, comme si elle était très fragile … et avec le recul, cela m’a bien plu, comme une mise en abyme de notre ressenti dans le sien, cette forme de désintéressement.

J’ai été conquise par le style épuré, pas rebutée par la partie maritime, même s’il y avait des termes techniques. C’est un recueil qui se lit au rythme du temps qui passe sans empressement….


_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8991
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum