Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Aillon, Jean d'] Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensez vous de "Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri."

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Aillon, Jean d'] Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri.

Message par Pistou 117 le Dim 3 Sep 2017 - 19:57

J'ai Lu - J'ai Lu Litterature Generale - N° 09710
ISBN 978-2-290-13894-6
18 Janvier 2017
Littérature Romans Poche
474 pages, 17.9 X 11.1 cm





4ème de couverture :

France, fin du XVIe siècle. Durant la guerre civile entre Henri III, Henri de Guise et Henri de Navarre, le prévôt Nicolas Poulain et son ami Olivier Hauteville enquêtent : une jeune femme rencontrée à la foire Saint-Laurent porte une médaille d'exorcisme identique à celle trouvée sur un cadavre, une bande de faux-monnayeurs sévit à Paris et un mystérieux loup-garou hante les montagnes béarnaises


Mon avis :

Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri, est un recueil de trois nouvelles : "Le capucin exorciste (1584-1585)", "Le faux monnayeur bouilli tout vif (1586-1587)", et "Mourir sur les chemins de Compostelle".

J’ai retrouvé avec plaisir les récits historiques de Jean d’Aillon qui m’a, cette fois, transférée en pleine Renaissance. A cette époque, comme au Moyen-Age (époque traitée dans mes précédentes lectures), la violence et la cruauté sont toujours de mise. A force de lire des récits et romans historiques, j’ai d’ailleurs le sentiment que la vie humaine n’a eu, à aucune époque, beaucoup plus de valeur que celle d’un vulgaire insecte.

Malgré cela, j’aime beaucoup découvrir notre passé grâce à la plume de cet auteur : ses descriptions des lieux et des circonstances sont d’une grande précision. Il mêle habilement la réalité historique, des personnages qui ont réellement vécu, célèbres ou non, à la trame romanesque. Ceci dit, je vais faire une pause, je me lasse un peu des pendaisons !

Avec « Le capucin exorciste », c’est le sujet de la sorcellerie qui est abordé. J’ai bien aimé cette nouvelle qui présente une jeune tisserande quittant sa ville natale pour la première fois pour découvrir d’autres horizons. Dommage, la fin est un peu abrupte.

La seconde nouvelle m’a réellement scotchée. J’ai été fascinée par les tortures infligées à l’époque aux justiciables et aux condamnés, révoltée et écoeurée par la même fascination qu’elles provoquaient parmi les foules. Ce récit est réellement impressionnant. La mentalité de ces lointaines époques était à  des années lumières de la nôtre. Quoique… mais ceci est un autre sujet.

« Mourir sur les chemins de Compostelle » est un très bon thriller historique, avec tout le suspense qui va bien, enquête et  rebondissements.

L’ensemble est un recueil à la fois instructif  et passionnant. Violent également, vous l’avez compris. Je lirai donc à nouveau Jean d’Aillon, mais pas tout de suite.
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2760
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aillon, Jean d'] Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri.

Message par Hortensia le Lun 4 Sep 2017 - 0:16

Merci pour cette critique fort intéressante Pistou. J'entends vraiment que du bien des écrits de Jean d'Aillon, faudrait vraiment que je me lance... Les trois nouvelles ont l'air vraiment intéressantes vu ce qui en est dit.

" A force de lire des récits et romans historiques, j’ai d’ailleurs le sentiment que la vie humaine n’a eu, à aucune époque, beaucoup plus de valeur que celle d’un vulgaire insecte. "
Comme toi je lis beaucoup d'ouvrages historiques et j'en viens aussi à penser la même chose.. pale
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1772
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aillon, Jean d'] Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri.

Message par louloute le Lun 4 Sep 2017 - 13:18

Merci Pistou pour ta critique, je le note  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10307
Age : 49
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aillon, Jean d'] Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri.

Message par Pistou 117 le Lun 4 Sep 2017 - 19:27

J'ai vu ton commentaire de la bibliographie d'Aliénor, Hortensia : tu en tires la même conclusion que moi... chair à canons depuis toujours C'est comme ça

Merci pour ton passage, Louloute Very Happy
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2760
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aillon, Jean d'] Récits cruels et sanglants durant la guerre des trois Henri.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum