Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Adamek, André-Marcel] L’Oiseau des morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

votre avis

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Adamek, André-Marcel] L’Oiseau des morts

Message par lili78 le Lun 18 Sep 2017 - 14:34



Adamek André-Marcel - L’Oiseau des morts
Espace Nord – 99 pages

Quatrième de couverture : Un orage violent, un nid foudroyé, et voici que commence l'aventure d'une jeune corneille confrontée en un premier temps aux cruelles nécessités de sa survie d'oiseau, et fascinée ensuite par ses rencontres avec les humains, leurs bienveillances et vilenies. L'un d'eux parvient à l'apprivoiser et tente de lui inculquer la notion d'un langage. Au moyen d'une écriture forte et poétique, Adamek a construit un roman initiatique proche des contes philosophiques voltairiens, tout en tissant une trame narrative qui maintient le lecteur en haleine.

Mon avis : L’Oiseau des morts ou le journal intime d’une corneille.

C’est par une nuit d’orage que débute la vie trépidante de ce drôle d’oiseau. Devenu fils unique, choyé par ses parents, il apprend finalement la vie en communauté. Il devient très ami avec Plume Jaune, une autre corneille avec qui il se plait à vivre milles aventures jusqu’au jour où il rencontre l’homme.

André-Marcel Adamek donne la parole à un volatile, il arrive à rendre cet oiseau de mauvaise augure attachant et on se plait à suivre ses mésaventures.
Ce court roman, très original, est porté par une belle écriture.

J’adore depuis toujours les romans mettant en scène des animaux, j’ai trouvé cette histoire étonnante et émouvante.

Entre croyance, et superstition, que ce soit chez les animaux ou chez les hommes, la réalité est parfois bien cruelle.

Un joli petit coup de cœur.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum