Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines

Aller en bas

Votre avis sur ce livre :

[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_lcap0%[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_lcap0%[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_lcap0%[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_lcap0%[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_lcap100%[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_lcap0%[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines Empty [Ennery, Adolphe (D')] Les deux orphelines

Message par Pandora le Ven 5 Jan 2018 - 0:11

" Les deux orphelines " de Adolphe D'Ennery  .
Éditions : BIBEBOOK
Nombre de pages : 490
Résumé :  L'histoire de deux "soeurs" devenues orphelines qui vont vivre de terribles épreuves en arrivant à Paris.

Mon avis :
Une histoire ancienne... qu'il faut bien sur replacer dans son contexte historique puisqu'écrite en 1895.
Nous sommes plongés dans le mode de vie et les difficultés de la vie à cette époque dès le début à travers un couple : Michel et Thérèse qui s'aiment et son heureux en ménage. Ce bonheur arrive à son comble lorsque Thérèse donne naissance à leur fille, Henriette. Mais les temps sont durs et viennent les jours sombres où le travail manque et les maigres économies fondent comme neige au soleil... Comme indiqué dans le résumé ci dessus, Michel, désespéré, fait le choix d'abandonner sa fille aux porte de Notre-Dame mais, alors qu'il s’apprêtait à rebrousser chemin, il entend un petit cri distinctif : un autre bébé qui pleure, lui aussi abandonné.
Il ne peut donc se résoudre à laisser ces deux enfants dans le froid et rentre chez lui avec les deux.
Avec sa femme, ils vont décider de les garder et de faire tout leur possible pour s'en occuper.  
spoiler:
(La découverte d'un petit trésor dans les langes du second bébé, Louise, va leur permettre en effet d'y parvenir.)
Puis n'ayant plus ni père, ni mère, les jeunes filles sont envoyées sur Paris, pour être recueillis par un couple sans enfant. Mais, rien ne se passe comme prévu : elles sont toutes les deux enlevées : Henriette, jolie jeune femme, à malheureusement croiser la route d'un marquis décadent, qui voit un elle un jouet avec lequel il compte bien s'amuser et la pauvre Louise sera la cible de la terrible Frochard et de l'un de ces fils, pour mendier à leurs profits...

Bref... lecture assez ennuyante, sans surprise et sans saveur : les méchants sont très méchants, sans nuances, et les gentils sont naifs et le coeur sur la main. De nombreuses péripéties les attendent, ça traine en longueur, jusqu'au dénouement final, un peu gros mais c'est une fin joyeuse pour les deux orphelines qui finiront par se retrouver et trouver chacune leur prince charmant.
Paradoxalement j'ai trouvé dès le début, l'écriture à la fois trop lourde et légère... lourde dans la façon de s'exprimer des gens de l'époque, qui m'a semblé un peu caricaturale, et légère car assez quelconque, peu travaillée, pas de (comment dire  confused ) euh... belles phrases, littéraires.
Ce n'est pas une lecture que je recommande car je me suis ennuyée   yawn  et je dois même avouée avoir lu certains passages un peu en diagonale.... Roman à l'eau de rose, très mélodramatique et encore une fois, très caricaturale autant pour les pauvres femmes sans défenses qui ont besoin d'un homme pour exister, pour se défendre  Rolling Eyes , autant pour le manque de finesse des personnages.

J'ai voté : pas du tout apprécié

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1194
Age : 28
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum