Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Carayon, Christian] Un souffle, une ombre.

Aller en bas

Que pensez vous de "Un souffle, une ombre" ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Carayon, Christian] Un souffle, une ombre.

Message par Pistou 117 le Mar 5 Juin 2018 - 20:22

•  Poche: 544 pages
•  Editeur : Pocket (8 juin 2017)
•  Collection : THRILLER
•  Langue : Français
•  ISBN-10: 2266275224
•  ISBN-13: 978-2266275224




4ème de couverture

Été 1980. Le lac de Basse-Misère, dans le sud du Massif central. Un groupe d’adolescents de bonne famille est massacré sur l’îlot où il était parti camper, en marge de la fête du club nautique local. Dans toute la région, l’onde est sismique. Comme un point de bascule irréversible, qui signe la fin d’une époque d’insouciance, et le début du déclin de la vallée.
À Valdérieu, principale agglomération du pays, quelque chose s’est brisé pour toujours.

Trente-quatre ans plus tard, le meurtrier supposé croupit derrière les barreaux. Mais à l’université de Toulouse, le chercheur en histoire Marc-Édouard Peiresoles ne croit pas en sa culpabilité.

Originaire de Valdérieu, et témoin impuissant du cataclysme alors qu’il n’était que collégien, il décide de retourner sur place, et de reprendre toute l’enquête. Comme on replonge dans ses propres traumatismes. Comme on lève le voile sur trois décennies de non-dits, en grattant le vernis d’une communauté beaucoup moins lisse qu’il n’y paraît. Derrière les fantômes des adolescents disparus, c’est bientôt le lac de Basse-Misère qui se réveille, tel un prédateur endormi. Déjà prêt à engloutir ses prochaines victimes...


Mon avis

J’ai moyennement aimé ce roman. Si le début m’avait semblé très prometteur, j’ai vite été calmée par des longueurs à n’en plus finir. Le narrateur semble atteint de nombrilisme suraigu. La qualité du récit est très variable : certains passages sont plutôt réussis, d’autres m’ont semblé simplement inutiles.

Quant à l’intrigue en elle-même, elle est… et bien, moyenne également. Je n’ai pas trop aimé. Certains points sont difficilement crédibles mais ça n’est pas le plus gênant. Je n’ai jamais vraiment accroché et je suis bien en peine d’expliquer pourquoi. Et quand je peux expliquer pourquoi, je risque de spoiler l’éventuel lecteur.

Ce qui est certain, c’est que les personnages ne m’ont pas attirée, ils ne sont vraiment pas attachants, à part Justine, qui est tout de même trop belle et trop bien pour être vraie.
Bref, un roman lisible mais loin d’être incontournable !

avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3074
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum