Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mabanckou, Alain] Les cigognes sont immortelles

Aller en bas

[Mabanckou, Alain] Les cigognes sont immortelles

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Mabanckou, Alain] Les cigognes sont immortelles

Message par lalyre le Ven 4 Jan 2019 - 16:00

[Mabanckou, Alain]
    Les cigognes sont immortelles    
Editions Seuil août 2018
ISBN 978 2 02 130451 0          
293 pages    
Présentation de l'éditeur
À Pointe-Noire, dans le quartier Voungou, la vie suit son cours. Autour de la parcelle familiale où il habite avec Maman Pauline et Papa Roger, le jeune collégien Michel a une réputation de rêveur. Mais les tracas du quotidien (argent égaré, retards et distractions, humeur variable des parents, mesquineries des voisins) vont bientôt être emportés par le vent de l'Histoire. En ce mois de mars 1977 qui devrait marquer l'arrivée de la petite saison des pluies, le camarade président Marien Ngouabi est brutalement assassiné à Brazzaville. Et cela ne sera pas sans conséquences pour le jeune Michel, qui fera alors, entre autres, l'apprentissage du mensonge.
Partant d'un univers familial, Alain Mabanckou élargit vite le cercle et nous fait entrer dans la grande fresque du colonialisme, de la décolonisation et des impasses du continent africain, dont le Congo est ici la métaphore puissante et douloureuse. Mêlant l'intimisme et la tragédie politique, il explore les nuances de l'âme humaine à travers le regard naïf d'un adolescent qui, d'un coup, apprend la vie et son prix.

Mon avis
Nous suivons avec bonheur Michel jeune adolescent naïf, le narrateur qui nous plonge dans la vie congolaise, vers la fin des années 70 c’est un monde qui s’agite. Ce jeune garçon devenu le fils de Maman Pauline et de Papa Roger, n’aime pas s’attirer des ennuis en ne faisant pas de bêtises, lui qui a toujours la tête en l’air, aime rêvasser en classe et pourtant essaye de bien travailler à l’école pour faire plaisir à ses parents. C’est lui qui avec sa fraîcheur et sa naïveté nous conte son pays bouillonnant, nous parle des jeux de pouvoir qu’essayent les anciens colonisateurs ayant du mal à lâcher ce pays avec avec la richesse de ses sous-sols, des territoires fait d’insurrections, de cris et de sorcellerie, somme toute presque un quotidien banal. Un pays inconnu que nous découvrons d’une façon plaisante par les yeux d’un gamin attachant et parce que l’auteur mêlant l’Histoire à des tranches de vie, nous offre une belle fresque congolaise avec une société faite de personnages inoubliables, évoquant aussi les ravages du colonialisme avec sa dictature, le tribalisme et le socialisme. Tout cela en fait une lecture plaisante pour ce roman original raconté avec la voix de l’espiègle Michel qui est dépositaire d’un secret qui pourrait avoir des conséquences inimaginables.
Ce très beau roman témoignage qui nous fait connaître le fonctionnement des pays africains est assez original dans sa structure avec juste certaines longueurs qui ont un peu gâché mon plaisir, c’est tout de même un livre que je recommande. Quand passent les cigognes étaient ce que chantaient les enfants de Pointe-Noire vers la fin des années 1970...4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6765
Age : 86
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mabanckou, Alain] Les cigognes sont immortelles

Message par louloute le Ven 4 Jan 2019 - 18:02

Merci Lalyre pour ta critique  Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11352
Age : 50
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum