Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Zykë, Cizia] Buffet campagnard

Aller en bas

Votre avis ?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Zykë, Cizia] Buffet campagnard

Message par Cannetille le Lun 11 Fév - 12:02



Titre : Buffet campagnard
Auteur : Cizia Zykë
Année de parution : 1990
Editeur : Ramsay
Pages : 306

Présentation de l'éditeur :
Cizia Zykë écrit comme on frappe. Aussi, comment faire dans la dentelle lorsque vos deux « héros », tombés en rade dans un sale coin, découvrent un monde de ripaille, de sexe et de folie... Derrière les hauts murs d'une hacienda étrangement accueillante, César et Couicou vont basculer de l'orgie vers l'horreur. L'énigmatique Dona Mercedes leur mitonnant un drôle de banquet...

Avis :
Zykë nous offre à nouveau un concentré d’humour noir bien féroce, dans une histoire d’épouvante dont on devine très vite l’issue mais qui vous tient malgré tout et malgré vous jusqu’au bout.
Deux voyageurs de commerce mal assortis, tombés en panne au fin fond de la campagne du Sud espagnol, demandent l’hospitalité dans une ferme isolée, aussi séduisante qu’inquiétante, aux habitants tous plus étranges les uns que les autres, et, on le comprend rapidement, bien différents de ce qu’ils veulent paraître. Les deux hôtes s’accommodent chacun à leur manière de cet huis-clos forcé : tandis que Couicou (au nom prédestiné) s’enfonce peu à peu dans des vacances oisives et gourmandes, César, qui pensait d’abord profiter de la naïveté d’une famille de ploucs, sombre bientôt, et avec raison, dans la paranoïa. Au fil des pages, dans cette luxueuse ferme bâtie autour de l’élevage du cochon, c’est toute la bestialité humaine qui prend forme : goinfrerie et paresse pour l’un, stupre et avidité pour l’autre, sans parler de la ruse des propriétaires des lieux qui sévissent depuis des générations.
Avec son habituelle efficacité narrative, ses personnages et leurs répliques saisissants de vérité, son style cru et empli de dérision, Zykë nous emmène encore une fois au bout de la folie, de l’abjection et du dégoût, comme si finalement bien peu de choses séparaient l’homme du cochon. Comme d’habitude avec Zykë, pour public plutôt averti. (3/5).
Cannetille
Cannetille
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 397
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum