Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières

Aller en bas

Votre avis?

[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_lcap0%[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_lcap100%[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_lcap0%[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_lcap0%[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_lcap0%[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_lcap0%[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières Empty [Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières

Message par lalyre le Mer 10 Avr 2019 - 19:25

[Sanchez-Andrade, Cristina]
   Quelqu’un sous les paupières      
Editions Jacqueline Chambon avril 2019
ISBN 978 2 330 12115 0          
291 pages          
Quatrième de couverture
Deux vieilles dames embarquent pour un road-trip en Coccinelle à travers l’Espagne. Leur seule comparse est une mouette posée sur le toit de la voiture ; leur unique bagage, un sinistre paquet suspect ballottant au gré des coups de volant intempestifs de doña Olvido. En robe de mariée, Bruna, sa fidèle servante bourrue, l’accompagne comme elle le fait depuis plusieurs décennies. De terribles secrets semblent les lier pour toujours, à commencer par les frasques de Benigno, le défunt mari d’Olvido, acoquiné avec les sympathisants pro-indépendantistes de Galice ; puis celles de son excentrique famille. Le tout favorisé par l’isolement d’une vaste demeure, sur fond de guerre civile, de complots partisans et de tensions politiques.
Dans ce qui deviendra une fuite échevelée où se succéderont incidents et rencontres hétéroclites, ces Thelma et Louise octogénaires sèmeront de nombreux cadavres, échappés du placard de leur passé et jonchant leur course folle.
Roman-GPS d’une escapade meurtrière, tout autant que de l’histoire de l’Espagne, mais aussi conte cruel, incandescent et acide à l’humour noir, Quelqu’un sous les paupières pourrait être le cousin galicien d’Arsenic et vieilles dentelles.
[Sanchez-Andrade, Cristina] Quelqu'un sous les paupières 00619311
Mon avis
Et bien ces deux femmes m’ont fait rire lors de leurs péripéties pendant leur voyage en Coccinelle avec un paquet mystérieux comme bagage sur le siège arrière, cependant j’ai particulièrement apprécié les aller-retour sur leurs vies mais aussi la couverture du livre.  En premier lieu je citerai Dona Olvido, lors de son entrée dans la famille de son mari Benigno, composée de Conchita et Cristino, ses frères et sœur , Dona Pélagia la mère des trois précédents, Candela la fille de Dona Olvido, Bruna la servante  sans oublier le docteur Angelo da Pena mais aussi le chat La Peira. Dona Olvido se souvient de la naissance de sa fille qui ne voulait pas de son lait, le recours au biberon que la petite n’acceptait que  lorsque Bruna lui donnait, sauf que la petite profitait bien et voila on découvre en même temps que Olvido, que non pas de biberon mais Bruna la servante qui a le bébé au sein, ha...ha.. trop amusant, mais il y aura bien d’autres gags en découvrant que les vieilles femmes savent se défendre même si pour cela elle tuent car elles ont toujours une massue à portée de mains ou n’hésitent pas utiliser la strychnine pour qui les gène. Un peu d’histoire de l’Espagne s’insinue dans ce roman ou conte d’humour noir, intrigant et hilarant parfois cruel, j’ai aimé ce roman qui sort de l’ordinaire avec des gens tout à fait hors-norme….4,5/5
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7119
Age : 87
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum