Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Juliet, Charles] Lambeaux

Aller en bas

Votre avis sur "Lanbeaux" de Juliet Charles

57% 57% 
[ 4 ]
14% 14% 
[ 1 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
14% 14% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 7

[Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Mer 25 Juin 2008 - 22:21



Genre: Autobiographie


R E S U M E
Dans cet ouvrage, l'auteur a voulu célébrer ses deux mères : l'esseulée et la vaillante, l'étouffée et la valeureuse, la jetée-dans-la-fosse et la toute-donnée.
La première, celle qui lui a donné le jour, une paysanne, à la suite d'un amour malheureux, d'un mariage qui l'a déçue, puis de quatre maternités rapprochées, a sombré dans une profonde dépression. Hospitalisée un mois après la naissance de son dernier enfant, elle est morte huit ans plus tard dans d'atroces conditions.
La seconde, mère d'une famille nombreuse, elle aussi paysanne, a recueilli cet enfant et l'a élevé comme s'il avait été son fils.
Après avoir évoqué ces deux émouvantes figures, l'auteur relate succintement son parcours : l'enfance paysanne, l'école d'enfants de troupe, puis les premières tentatives d'écriture. Ce faisant, il nous raconte la naissance à soi-même d'un homme qui, à la faveur d'un long cheminement, est parvenu à triompher de la "détresse impensable" dont il était prisonnier. Voilà pourquoi Lambeaux est avant tout un livre d'espoir.




M O N A V I S
J'ai lu ce livre assez rapidement. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture. En effet, il utilise tout le temps la deuxième personne du singulier pour parler de ses deux mères mais aussi de lui et contrairement à L'Evénement d'Annie Ernaux, j'ai trouvé que ce type d'énonciation, assez singulière pour une autobiographie, m'a plus touché car j'avais l'impression qu'il s'adressait plus au lecteur, comme si nous étions en face de lui. Ce livre est aussi un magnifique hommage à ses deux mères et je vous le recommande.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Jeu 26 Juin 2008 - 9:30

Je me le note celui-là. Merci Avalon de ta présentation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Jeu 26 Juin 2008 - 11:42

De rien Belledenuit11 !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Mounain le Lun 11 Mai 2009 - 21:05

Je dois le lire pour mes cours avant la fin du mois. L'histoire a l'air très interessante, je vais aller le chercher demain. Smile
avatar
Mounain
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1188
Age : 26
Localisation : 51
Emploi/loisirs : professeure de français et étudiante cynopsy (formation en éducation et comportement canins)
Genre littéraire préféré : tout ce qui me tombe sous la main
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Mounain le Jeu 14 Mai 2009 - 8:36

J'ai terminé le livre et j'ai voté "excellent" car j'ai vraiment apprécié. Smile

Dans la première partie du livre, consacrée à sa mère biologique, la façon dont les femmes sont traitées m'a particulièrement choquée. Elles sont là pour faire les tâches ménagères et donner des enfants...Quant au père, il est tout simplement pathétique, l'auteur dit qu'il "laisse couler le temps" sur son canapé et se contente de donner des ordres. Avec, plus tard, son mari qui n'est finalement guère mieux, la mère biologique ne pouvait que sombrer dans la dépression... Nous pouvons aussi voir l'horreur des actes nazis dans les hopitaux psychiatriques. Eliminer des gens, décider qu'ils n'ont pas le droit de vivre.. Quoi de plus monstrueux? De plus, elle n'avait pas sa place dans cet hopital... Elle était différente, se posait des questions sur sa vie et refusait la médiocrité. C'est cela qui l'a finalement tué, dans une société où la différence est considérée comme une tare.

Pour la deuxième partie, consacrée à la mère adoptive de Charles mais aussi à la vie de celui-ci, j'ai constaté plusieurs points communs entre lui et sa mère, comme ce besoin d'apprendre et de se plonger dans la lecture, Il se pose également des questions sur sa vie, se dévalorise, mais triomphera finalement de se qui le blesse. Sa mère adoptive, il fait son possible pour lui épargner ce qui serait suceptible de lui causer des soucis. Très aimante, elle l'a toujours considéré comme son fils et lui a donné toute l'affection dont il avait besoin.

Un livre très émouvant et un bel hommage à ses deux mères. Wink
avatar
Mounain
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1188
Age : 26
Localisation : 51
Emploi/loisirs : professeure de français et étudiante cynopsy (formation en éducation et comportement canins)
Genre littéraire préféré : tout ce qui me tombe sous la main
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Mer 1 Juil 2009 - 5:52

J'aime beaucoup les autobiographies en général mais celle-ci je l'ai dévoré, le style est super et l'histoire vraiment passionnante !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par cynthia le Mer 28 Juil 2010 - 13:16

bel hommage à ses deux mères biologique et adoptive.
très bien pour une autobiographie seulement, je n'aime pas le style d'écriture. Charles Juliet parle à la deuxième personne du singulier, je ne me sentais pas concernée car je lisais la vie d'une autre personne, celle de sa mère.
Cela est censé nous faire vivre l'histoire, mais j'ai trouver ça bizzare, peut être parce que c'est la première fois que je lis un livre dans ce style d'écriture.
avatar
cynthia
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 29
Localisation : essonne
Genre littéraire préféré : Romans dramatiques
Date d'inscription : 29/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 17:01

J'ai lu ce livre il y a deux ans et je n'ai pas du tout accrocher. Peut-être car je n'ai que 15 ans, les pages me semblaient une éternité à lire même si l'hommage rendu est présent mais le style littéraire de Charles Juliet m'a parut neutre, je n'ai pas eu d'émotion en lisant cette autobiographie. Toutefois j'ai eu la chance d'avoir pût renconter l'auteur en personne qui était venu dans mon établissement scolaire. Pour lui avoir parler seul à seul de son livre j'ai trouvé ce monsieur fort sympathique et disponible. Je relirais ce livre dans quelques années. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 23:43

Excellent !

Je suis accroc au autobiographie et je n'ai pas été déçu
L'écriture fragmentaire retranscrit l'émotion de l'auteur/narrateur et nous trouvons rapidement porter dans l'histoire ce qui fait de ce récit un unputdownable book !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Sam 8 Jan 2011 - 14:34

Il est dans ma LAL pour ma part Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Sam 8 Jan 2011 - 15:24

Sidou-69 a écrit:Il est dans ma LAL pour ma part Smile.

tu m'en diras des nouvelles Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Invité le Dim 9 Jan 2011 - 3:57

Pas de soucis, mais avant, il faut que je me le procure ^^.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Pinky le Dim 9 Jan 2011 - 12:09

j'ai terminé sa lecture il y a quelques jours, il m'accompagne encore, un ressenti dans quelques temps, c'est un fantastique livre sur l'espoir
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6129
Age : 55
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Pinky le Jeu 27 Jan 2011 - 19:33

Mon ressenti

C’est un livre fort qui retrace une histoire de vie, un cheminement, une personnalité mais aussi une époque, un temps où l’identité n’avait pas spécialement d’importance.
Le livre se divise en deux parties : la première est consacrée à son enfance, à sa mère ; la seconde à lui, à sa quête d’identité.

L’auteur nous parle de sa mère qu’il n’a pas connu, ou très peu, puisqu’à 8 mois, il sera élevé par une autre mère à qui il rend hommage aussi. Il va à la rencontre de cette mère qui a disparu non pas pour l’abandonner mais parce qu’elle sera internée, puisqu’elle se posait peut être un peu trop de questions sur ses envies de femme, ses rêves, sur ce qu’elle était devenue… au travers de témoignages, il retrace le parcours de cette mère, tout d’abord de cette jeune fille qui élève ses sœurs, qui tient la maison, c’est l’aînée, elle est donc responsable… parce que ses parents travaillent… les premiers émois amoureux, son devenir de femme, ses rêves anéantis… C’est une femme et à cette époque, elles ont un rôle à tenir et un unique rôle… non pas que son homme soit mauvais (elle a cette chance), c’est de tenir la maison, de donner des enfants et de les élever… on ne lui demande rien d’autre… c’est parfois court pour s’épanouir, elle rêvait d’autre chose…
L’hôpital psychiatrique de cette époque, mon dieu, cela fait froid dans le dos, beaucoup de film retrace à merveille ces époques… et quand la guerre passe par là, c’est encore pire… comme beaucoup, sa mère mourra dans d’horribles conditions…

C’est un hommage vibrant qu’il rend à cette femme, il n’oublie pas sa mère de cœur qui sans elle, il ne serait rien. Il n’y a pas de colère, ni de haine dans ses propos, simplement un hommage… « celle qui a accueilli ce bébé en état de choc, "fendu en deux", qui l’a choyé, accompagné, lui a donné l’essentiel, c’est-à-dire l’amour ». Ce qui est fort, c’est qu’il raconte que sa mère est morte parce qu’elle avait besoin de vocabulaire, d’instruction, de savoirs… elle laissera en effet, quelques mots, avant de ne plus rien dire « Je crève
Parlez-moi !
Parlez-moi !
Si vous trouviez
Les mots dont j’ai besoin
Vous me délivreriez
De ce qui m’étouffe »

C’est curieux mais c’est grâce à cette mère qu’il n’a pas connu, qu’il est devenu écrivain. C’est son cheminement que le lecteur va suivre, sa résilience et sa construction d’homme. Il va donc trouver les mots pour se dire, se raconter, se trouver. C’est dans sa démarche d’introspection que nous découvrons son quotidien rude dans les enfants de troupe, puis son apprentissage dans une école… une exploration de soi parfois douloureuse, à la limite de la folie ou à la limite du suicide. Pourtant c’est cette soif de savoir, cette quête d’identité qui le mènera à s’interroger sur la transmission, sur l’impact qu’à l’enfance sur un être humain qui lui permettra de se sortir de cette culpabilité qui le ronge : « ma naissance a tué ma mère… ». C’est l’écriture qui aujourd’hui fait de cet auteur, un homme qui aime profondément la vie, je le cite : "le rôle de l’écrivain est de prêter à autrui les mots dont il a besoin pour avoir accès à lui-même".

C’est un livre qui m’a bouleversé à bien des niveaux. A vous de le découvrir et d’aller peut être à la rencontre de vous-même
avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6129
Age : 55
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Juliet, Charles] Lambeaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum