Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Brard, Laurent] Le fils des brûlés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sondage

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Brard, Laurent] Le fils des brûlés

Message par Invité le Lun 14 Juin 2010 - 17:27



Résumé:

Sarole. Une petite ville tranquille où il ne se passe jamais rien. Flic sans ambitions, au placard depuis douze ans pour avoir laissé se commettre le meurtre de la jeune Cécilia, Oscar Bellem est sur le point de mettre un terme à sa carrière. Dans cet endroit retiré, il espère oublier, tirer un trait sur le passé. Mais derrière son apparence tranquille, Sarole cache un secret. Une ombre se faufile entre les morts. Cécilia n'a jamais été aussi proche.

Mon avis:


Il m'a bien plu cet Oscar Bellem, même si (ou parce que!) l'auteur ne l'épargne pas. Présenté d'entrée de jeu comme mou, indécis, fataliste. Aussi bien dans son métier que vis-à-vis de ses sentiments, il hésite en permanence. Il subit, encaisse, laisse glisser...une sorte d'osmose est passé entre lui et moi!
Alors qu'il s'apprête à baisser les bras, tourner la page et abandonner son métier de flic (qu'il ne voyait de toute façon que comme une nécessité alimentaire d'ailleurs), les évènements le rattrapent. Il est contacté anonymement par une personne se faisant appeler "le fantôme" et qui lui rappelle que le meurtrier de Cécilia court toujours, qu'il pourrait très bien être à Sarole et que tout pourrait recommencer. Oscar Bellem va donc se replonger dans cette enquête, baclée il y a douze ans. Il se débat tout seul ou quasiment, avec ses états d'âmes, ses angoisses et ses hallucinations. Ses cauchemars bien réels emmêlent le tout et c'est avec plaisir que j'ai suivi ses pas tout du long de cette enquête bien chaotique. Au fil des pages on constate qu'Oscar Bellem n'est plus le même, il gagne en assurance, jusqu'à finir par donner des ordres à son patron alors même qu'il avait toujours fait profil bas.
En revanche j'ai trouvé la coïncidence de Sarole un peu tirée par les cheveux, bien trop grosse donc peu crédible.Sarole n'a rien à voir avec la ville où s'est passé le meurtre de Cécilia. Oscar Bellem "finit" sa carrière dans ce petit patelin parce que sa petite soeur s'y est installée et comme par hasard, il va découvrir que c'est là que toute l'histoire, le drame de sa carrière, a démarré. Sans que cela ait gâché réellement ma lecture, je reste sur un sentiment mitigé: le hasard fait trop bien les choses en quelque sorte....


Editions PLON
Collections nuits blanches
256 pages
17,90 euros

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum