Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sondage

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par friiiZzouille le Mar 17 Aoû 2010 - 18:37

Titre : C'est Mozart qu'on assassine.
Auteur : Gilbert Cesbron.
Edition : J'ai lu.
NB de pages : 307
(Je conseille de l'acheter chez Amazon, car il n'a pas été réédité depuis un moment.



Petit mot sur l'auteur:
Né en 1913, Gilbert Cesbron fut l'un des écrivains les plus socialement présents et les plus généreux.
Les lecteurs ont réservé un fervent accueil à ses ouvrages: Chien perdus sans collier (Nota de frizouille (c'est moi lol) ce livre est toujours réédité et en vente, dans toutes les bonnes librairies (petit coup de pub)), C'est Mozart qu'on assassine, et tant d'autres. Gilbert Cesbron s'est éteint en août 1979.
Il a été un des plus grands écrivains de son temps; un des plus connus et des plus reconnus.

4° de couverture :
Martin a sept ans, l'âge où l'amour de ses parents devrait guider ses premiers pas dans l'apprentissage de la violence et de l'injustice du monde. C'est au contraire l'instant où la fin de leur union va faire basculer son univers dans les histoires sordides des adultes, va briser en lui toutes les qualités de l'enfance, sa pureté, son génie propre.



Mon avis
Ce livre raconte l'histoire d'un enfant qui voit sa vie se briser par des erreurs d'adultes.
Martin est un garçon intelligent et téméraire. Cependant, il vit une grande souffrance : ses parents se déchirent.
Il voit tout ce sur quoi il s'appuyait jusque là, s'effondrer autour de lui.
Ne pouvant pas s 'occuper de leur fils, Marc et Agnes l'envoient chez les uns et les autres. Passant de mains en mains, il se ressent lui-même comme une gène. Il ne se sent chez lui nulle part.
Comment ne pas être perdu? Il n'a qu'une envie, c'est de fuir.

En cherchant de quoi lire dans la bibliothèque de mes parents, je suis tombée sur C'est Mozart qu'on assassine et je me suis mise à le lire.
Pas habituée à cette écriture, j'ai mis du temps à la "capter". Mais passé quelques pages, je m'y suis habituée et j'ai fini par la trouver magnifique.
Cependant, ce n'ai pas une écriture simple. Ce livre n'est pas comme ceux, actuels, où nous rentrons dans l'histoire dés les première pages. J'ai moi-même été tentée (au tout début) de l'arrêter car je trouvais ça long et "barbant". Mais j'ai persévéré et je ne le regrette pas.
Cet écrivain réussit à trouver les mots justes, pour décrire les sentiments de Martin. Ils ont beau avoir été écrits en 1966, la plupart des enfants d'aujourd'hui vivent ces sentiments.

Ma note : 15/20
avatar
friiiZzouille
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lycéenne
Genre littéraire préféré : Classique/ Psychologique/ Romantique...
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par takac le Mar 17 Aoû 2010 - 18:40

Merci pour cette critique, j'avais lu un autre roman de cet auteur et j'avais adoré alors si je croise celui là, je me laisserais tenter !
avatar
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par friiiZzouille le Mar 17 Aoû 2010 - 19:04

Ca me fait plaisir, Takac !! ^w^
Quel autre roman as tu lu ??
avatar
friiiZzouille
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lycéenne
Genre littéraire préféré : Classique/ Psychologique/ Romantique...
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par takac le Mer 18 Aoû 2010 - 23:22

J'ai lu " Mais moi je vous aimais " . Il parle d'un enfant handicapé avec un handicap mental légér. A l'époque (et certainement encore aujourd'hui ), peu de structures donc l'enfant est transbahuté d'un coin à l'autre. Il est très attachant et marque l'esprit. Je l'ai lu en 2001 et je me rappelle encore bien c'est dire !
As tu lu d'autres romans de lui ?
avatar
takac
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1230
Age : 32
Emploi/loisirs : les chiens, la nature, lecture, musique
Genre littéraire préféré : romans nouveaux, historiques, autobiographies,
Date d'inscription : 21/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par friiiZzouille le Jeu 19 Aoû 2010 - 1:39

Non pas encore. Mais dés que je le peux, je commence Chien perdus sans collier.
Si je le trouve, je lirais celui que tu as lu.
avatar
friiiZzouille
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lycéenne
Genre littéraire préféré : Classique/ Psychologique/ Romantique...
Date d'inscription : 26/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par Carou le Jeu 30 Juin 2011 - 11:49

Bonjour, je vais alimenter un peu cet auteur, qui est un de mes préféré...une très belle plume, il a écrit dans un peu tous les domaines, sur des sujets sensibles, dérangeants, à caractère psychologique. Et à chaque fois, j'avais vraiment l'impression de me "fondre" avec le personnage principal.
Il a écrit des romans sur l'enfance ( Les innocents de Paris), l'adolescence (Notre prison est un royaume), les orphelins (Chien perdu sans collier), les prêtres-ouvriers (Les saints vont en enfer), l'euthanasie et le droit d'une mort digne (Il est plus tard que tu ne penses), la religion (Vous verrez le ciel ouvert), l'apparence physique d'une jeune femme (Une abeille contre la vitre),... je m'arrête !
Très peu de sujets sur lui dans ce forum. J'ai lu presque tous ses romans. Et je viens de me rendre compte que je n'ai pas lu celui-ci... oups. Il faudra que j'y remédie.

Mon conseil : mon livre préféré est sans aucun doute "Notre prison est un royaume", j'ai découvert ce livre à l'âge de 13 ans. Un véritable coup de coeur. (Lu plusieurs fois)
"Une abeille contre la vitre". (Pas sinistre comme histoire, ce roman fait beaucoup réfléchir sur l'apparence physique, une histoire vraiment attachante)
"Les innocents de Paris" (histoire d'un groupe d'enfants jouant en banlieue)
En pièce de théatre : Il est minuit Dr Schweitzer.

Personnellement je n'ai pas apprécié l'histoire de "Mais moi je vous aimais". Un peu trop dur et cruel...
avatar
Carou
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 36
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Passion animaux
Genre littéraire préféré : Varié, belle plume
Date d'inscription : 24/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par alexielle63 le Jeu 30 Juin 2011 - 14:14

Carou, n'hésite pas à ouvrir de nouveaux posts sur les différents titres que tu cites de cet auteur pour nous le faire découvrir davantage... Wink
avatar
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6761
Age : 35
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par Carou le Ven 1 Juil 2011 - 15:28

En effet, j'y pense... mais il faudrait que je les relise pour être plus précise car ça remonte à quelques années.
avatar
Carou
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 36
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Passion animaux
Genre littéraire préféré : Varié, belle plume
Date d'inscription : 24/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par malo le Sam 2 Juil 2011 - 0:13

J'ai lu, il y a longtemps déjà "C'est Mozart qu'on assassine" et "Chien perdu sans collier", j'en garde un bon souvenir.
Je prends note des autres titres . Merci Carou
avatar
malo
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3193
Age : 53
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Un peu de tout sauf fantasy
Date d'inscription : 02/08/2010

http://lespassionsdemalo.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par Carou le Dim 7 Aoû 2011 - 15:32

Voilà, j'ai fait ma critique de "Notre prison est un royaume", je ne pouvais pas laisser ce forum sans mon livre préféré !!!
avatar
Carou
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 91
Age : 36
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Passion animaux
Genre littéraire préféré : Varié, belle plume
Date d'inscription : 24/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum