Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Riou, Jean-Michel] 1658, L'Eclipse du Roi Soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1658 L'Eclipse du Roi-Soleil. Jean Michel Riou

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 2 ]
50% 50% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Riou, Jean-Michel] 1658, L'Eclipse du Roi Soleil

Message par Christiane 38 le Jeu 10 Fév 2011 - 11:03

[RIOU JEAN MICHEL]

Titre : 1658 L'ECLIPSE DU ROI SOLEIL
Auteur : RIOU JEAN MICHEL
Genre : Roman
Époque : 1650
Éditeur : Flammarion
Nb. de pages : 337
ISBN : ISBN : 978-2-0812-2344-8
Année de parution : 2010




4è de couverture
1 er juillet 1658. Louis XIV vient de triompher des Espagnols à la bataille des Dunes, près de Dunkerque, quand la victoire change brusquement de camps: le roi est terrassé par une fièvre liée aux cadavres des soldats.
A moins d'un miracle,il mourra le soir même.
Mais ne l'aurait-on pas plutôt.......empoisonné.

Antoine Petitbois, espion de la couronne, n'en doute pas. Accompagné d'Isaac Renaudot, fils du savant, il dispose d'à peine quelques heures pour démasquer le criminel et lui arracher la formule de l'antidote.
Or les pistes ne manquent pas.Est-ce Condé, le prince frondeur? Ou la belle Marie Mancini, sa maitresse et la nièce de Mazarin...?
À moins que le Cardinal lui même...?

La Vérité pourrait être encore plus formidable. Et rebondir vingt ans plus tard, au milieu de la retentissanteAffaire des poisons dans laquelle se débat Nicolas de La Reynie, le premier lieutenant de police de royaume. Car le Mal est toujours là, pret à tout pour provoquer l'éclipse du Roi-Soleil...

Dans ce roman historique, Jean Michel Riou nous entraine au coeur des secrtes du roi où, cette fois, l'amour se mêle au pouvoir et à la mort. Une nouvelle réussite pour cet auteur de plusieurs best-sellers chez Flammarion, dont le Secret de Champollion et L'Insoumise du Roi-Soleil



Quelques mots sur l'auteur

Né à Paris en 1953. ancien élève de Sciences Po a publié son premier roman "Le boitier rouge" en 1995 chez Denoël suivi de l'insoumise du Roi-Soleil,Depuis plusieurs années il vit à la Baule. Un atelier d'écriture ayant pour horizon le vaste horizon.




De quoi est-il question dans ce livre
L'histoire se passe à Dunkerque juste après la victoire sur l'armée espagnole
La recherche de la vérité sur l'empoisonnement du Roi Louis XIV. Avec toutes les manigances,les mensonges,les traitrises; qui se passent autour du Roi.
Les faux semblants de Mazarin prix entre sa "soumission" au roi et la peur de la vérité. aussi bien sur l'empoisonnement du roi et la complicité de ses deux nièces Marie qui est en fait la maitresse du roi et Olympe sa soeur répudiée si je peux dire. Et surtout trouver l'antidote, qui sauvera le roi.


Mon ressenti
Roman qui se lit facilement, divertissant.Pour qui aime les intrigues.
Je ne dirai pas que c'est un coup de coeur. Je l'ai lu comme un roman sans plus
Autant j'ai bien aimer "La vengeance de Richelieu"
L'Eclipse du Roi Soleil manque d'action.


Dernière édition par alexielle63 le Jeu 10 Fév 2011 - 12:35, édité 2 fois (Raison : correction titre)
avatar
Christiane 38
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2481
Age : 79
Localisation : Woluwé Saint Pierre. Bruxelles.
Emploi/loisirs : Retraitée,couture, jardinage,dessin.
Genre littéraire préféré : Histoire.Romans.
Date d'inscription : 06/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Riou, Jean-Michel] 1658, L'Eclipse du Roi Soleil

Message par audreyzaz le Lun 25 Avr 2011 - 18:51

Mon avis :

Tout d'abord, un grand merci à l'équipe de Partage Lecture ainsi qu'aux éditions "J'ai Lu".

J'aime beaucoup les livres parlant de Louis XIV et celui-ci ne déroge pas à la règle.

J'ai trouvé ce livre très intéressant. Seul bémol pour moi : cela manque un peu d'action. J'ai eu à plusieurs moments l'impression que l'auteur répétait les choses, que cela tournait un peu en rond, mais rien de bien dramatique ceci dit.

Malgré cela c'est vraiment très intéressant, et j'ai aimé les annotations en bas de pages avec des explications historiques. On est réellement immergé dans l'histoire.

Par contre, justement en parlant des annotations j'ai pu constater à de nombreuses reprises que l'auteur fait référence au tome précédent "La vengeance de Richelieu", je ne l'ai pas lu mais, je vous rassure cela ne gêne absolument pas la compréhension du livre.

Au départ il faut s'habituer au langage utilisé, aux tournures des phrases, mais cela vient très vite et après on n'y fait plus trop attention.

Je suis contente d'avoir lu ce livre car même si j'aime beaucoup la période Louis XIV, je ne sais pas si de moi-même j'aurais été vers cet ouvrage. Sans conteste, je vais lire d'autres oeuvres de Jean-Michel Riou dans le futur, je ne connaissais pas du tout l'auteur, j'aime sa façon de raconter les événements, on s'y croirait vraiment.

Encore une belle découverte grâce aux partenariats, encore merci à l'équipe de Partage Lecture et aux éditions "J'ai Lu", je ne regrette absolument pas d'avoir tenté ma chance.
avatar
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3337
Age : 31
Localisation : Région parisienne (92)
Emploi/loisirs : En recherche d'emploi
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Riou, Jean-Michel] 1658, L'Eclipse du Roi Soleil

Message par Céline72 le Lun 25 Avr 2011 - 21:03

Mon avis :

Étant passionnée de l'histoire au temps de Louis XIV, je me suis plongée dans ce roman qui est vraiment passionnant, où l'on a pour décor, la cour de Versailles.
Malgré que je n'ai pas lu le volume précédent, s'intitulant : "1630, la vengeance de Richelieu", je tiens à préciser que cela ne m'a pas du tout dérangé dans cette lecture.
Concernant l'enquête, je l'ai trouvé bien ficelée et où se mêlent complots et intrigues.
Quant aux personnages, ils sont tous très bien décrits et ont chacun en eux une part de secret, ce qui apporte un petit côté mystérieux dans leur relation entre eux.
J'ai aussi apprécié les annotations faites par l'auteur qui nous apprend quelques anecdotes.
En plus de cela, on apprend pas mal de choses sur la médecine de cette époque qui est mentionnée à travers des débats.
Néanmoins, j'ai trouvé dommage que Jean-Michel Riou nous fasse souvent part des réflexions de notre espion Antoine Petitbois, car cela nous fait, quelques fois, perdre le fil de l'action.
Cela dit, j'ai beaucoup aimé ce roman historique et je compte bien poursuivre avec cet auteur qui pour moi, a une très jolie plume.


Un grand merci à l'équipe Partage-lecture et aux éditions J'ai lu pour cette très belle découverte.
avatar
Céline72
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1911
Age : 31
Localisation : Le Mans
Emploi/loisirs : Emploi : Chargée d'assistance / Loisirs : lecture, musiques, photos (la nature particulièrement), films
Genre littéraire préféré : Je lis un peu de tout....
Date d'inscription : 03/03/2010

http://univers-des-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Riou, Jean-Michel] 1658, L'Eclipse du Roi Soleil

Message par Véronique M. le Dim 1 Mai 2011 - 18:11

Avant toute chose, je tiens à remercier Partage Lecture et les éditions J'ai Lu pour ce roman bien agréable.

Dans ce texte, Jean-Michel RIOU part d'un fait avéré, la maladie de Louis XIV alors qu'il avait vingt ans et sa guérison miraculeuse et en fait le coeur d'une énigme policière.
Le style est fluide, le vocabulaire adapté, le récit est divisé en chapitres de longueur moyenne, eux-mêmes composés de sous-chapitres courts et bien délimités. Tout cela concourt à rendre la lecture facile et rapide.
Quant à l'énigme policière, elle est menée de main de maître. Les personnages historiques sont bien plantés, les intrigues historiques nécessaires à la compréhension des liens qui rapprochent les uns et opposent les autres sont bien amenées. Je n'ai pas trouvé de lourdeurs dans la mise en place du "décor". Le suspens est maintenu longtemps, diverses pistes sont explorées qui semblent toutes plausibles.

Ce que j'ai particulièrement aimé:

- l'hypothèse selon laquelle l'affaire des poisons et la maladie de Louis-Dieudonné (événements distants de vingt ans) sont deux affaires liées. J'ai trouvé cette idée originale.

- l'introduction de la querelle des médecins. La guérison du roi dépend de l'issue de cette bataille qui opposent les médecins traditionnels, fervents défenseurs de la saignée et les médecins "scientifiques" émergents qui souhaitent étayer leurs pratiques par des expérimentations. De nombreuses allusions sont faites à Molière et à ces pièces qui se moquent allègrement des premiers et de leur suffisance. J.M. RIOU ne résistera d'ailleurs pas au plaisir d'écrire une véritable scène théâtrale à la manière de Molière (chapitre 23 page 263) mettant en scène les médecins antagonistes.

- les relations complexes qui soutendent les rapports entre les gens de la cour sont bien rendues. L'auteur passe beaucoup de temps à nous décrire les pensées de chacun, les sous-entendus possibles, les ressentis des uns et des autres. Il est impossible d'oublier que ce microcosme est animé par de multiples intrigues soutenues par les conflits d'intérêt. Chacun défend sa place et partant de là, est prêt à sacrifier son voisin...
J.M. RIOU insiste aussi sur le fragile équilibre qui découle de ses rapports faussés. La vie de chacun peut basculer à chaque instant. De la cour à la disgrâce il n'y a qu'un pas qu'un décés opportun peut aider à franchir.

Ce que je regrette:

La présence de notes de bas de pages qui interrompent la lecture même si on décide de ne pas y prêter attention. En outre ses notes sont le plus souvent inutiles à la compréhension, rappelant des évidences ou pires, renvoyant à d'autres écrits de l'auteur. Je trouve cette deuxième catégorie particulièrement déplacée, la quatrième de couverture ayant déjà stipulé aux amateurs que ce roman faisait partie d'une série.

Ce point mis à part, la lecture de ce roman fut pour moi un moment agréable.
avatar
Véronique M.
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1657
Age : 48
Localisation : 04
Emploi/loisirs : prof d'écoles/ lecture randonnée jeux de société, puzzles
Genre littéraire préféré : un peu de tout, romans en tous genres,biographies, essais mais pas trop la science fiction.
Date d'inscription : 12/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Riou, Jean-Michel] 1658, L'Eclipse du Roi Soleil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum