Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Coucke-Haddad, sandrine] Mon fils, son cancer et moi

Aller en bas

Votre avis..

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[Coucke-Haddad, sandrine] Mon fils, son cancer et moi

Message par Invité le Mar 12 Avr 2011 - 18:50


# Broché
# Editeur : Kirographaires (1 janvier 2011)
# ISBN-10: 2917680113
# ISBN-13: 978-2917680117

C'est le genre de livre qui, par son simple titre et sa quatrième de couverture, vous transperce déjà le cœur…

« Quand en septembre 2001, on nous apprend que notre fils, 13 mois, a une tumeur cérébrale, le ciel nous tombe sur la tête.
Impossible. Inacceptable. Intolérable.
Pourtant, ce n’est rien – ou presque – comparé à ce qui va suivre. Un cataclysme puissant qui arrache à la réalité, une maladie qui va nous emporter dans son impitoyable sillon.
Plus d’une année de traitement et une vie marquée à tout jamais au fer rouge, avec ces six lettres ancrées pour toujours dans nos chairs : c-a-n-c-e-r
Car le cancer n’est pas une maladie comme une autre. Le cancer est une maladie qui vous possède jusqu’à la fin de vos jours. On est un ancien cancéreux comme on est un ancien alcoolique, un ancien fumeur, un ancien toxicomane… Il faut toujours rester sur ses gardes, car on peut replonger n’importe quand.
Sauf qu’avec le cancer, on est impuissant. On subit.
Ce livre est l’histoire de ce petit garçon qui devra se battre contre cette maladie avant même de savoir marcher. Ce livre est le parcours de cette force de la nature, cette force de la vie qui fait qu’un bébé est capable de tout supporter pour vivre, y compris des traitements parfois pires que la maladie. Ce livre est sans concession face à une réalité déchirante, celle de ces enfants qui meurent, dévorés petit à petit, laminés de l’intérieur.
Ce livre est notre histoire, celle d’une famille ordinaire qui s’est battue, se bat et se battra contre un mal « extraordinaire ». Une famille qui doit vivre – encore aujourd’hui – avec un invité bien indésirable.»
Sandrine Coucke-Haddad


Dès les premières pages, on se sent irrémédiablement attirés par cette histoire, cette tragédie qui touche cette famille…
Le livre est écrit avec des mots simples, les mots du cœur, les plus beaux qui soient…

Cette maman parvient à faire passer ses émotions, ses ressentis, avec tellement de douceur, de douleur, et d'espoir à la fois… c'est vraiment extraordinaire…

Ce témoignage est tellement bouleversant, car s'il est "facile" d'imaginer le calvaire d'une mère qui voit son enfant souffrir et se sentir impuissante, la manière dont Sandrine Coucke-Haddad le raconte, c'est encore plus criant de vérité, et on vit cette période avec elle… l'apparition des premiers symptômes, les examens médicaux, l'annonce du diagnostic, les traitements...

On se prend en plein visage les impressions qui vont accompagner les différentes étapes de la maladie (le cancer du cerveau du petit Alexis): espoir, doutes, craintes, douleurs tant physiques que morales, incompréhension aussi… on accompagne vraiment la mère, l'enfant et l'entourage depuis l'annonce tout au long de la maladie.

Une fois le livre ouvert, il me fut impossible de le lâcher, et pour tout vous dire, avant de rédiger cette chronique, j'ai relu ce livre une seconde fois, dans la foulée… je ne sais pas pourquoi, mais cela me semblait "indispensable"…

Beaucoup se demanderont pourquoi avoir choisi d'écrire un tel livre, pourquoi s'abaisser à cela alors que cela ne changera rien, pourquoi ne pas vivre son chagrin dans son coin "comme tout le monde"… A cela, l'auteur y répond dans le livre: " Pourquoi un livre ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi se dévoiler ainsi dans un élan manifeste
d’impudeur ? Peut-être parce que, à ce moment précis, ce livre est nécessaire pour aller de l’avant. Une démarche purement égoïste, une démarche sans objectif autre que celui de livrer cette histoire, brute. Mais peut-être que d’autres trouveront dans ce parcours un peu de ressources pour affronter leurs épreuves, quelles qu’elles soient. En tout cas, ce livre est pour moi une façon, enfin, de lui dire à ce cancer tout le mal que je pense de lui, droit dans les yeux, sans avoir peur. Ou presque.
"

Ce livre est également un magnifique message d'espoir et de force pour tous ceux qui sont, de près ou de loin, touchés par la maladie d'un proche, et qui se sentent si impuissant face au mal.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Coucke-Haddad, sandrine] Mon fils, son cancer et moi

Message par Invité le Mar 12 Avr 2011 - 18:54

C'est dans ces cas-là que l'on se dit qu'il n'y a vraiment aucune justice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum