Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Vian, Boris] Cantilènes en gelée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cantilènes en gelée - Boris Vian?

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Vian, Boris] Cantilènes en gelée

Message par Invité le Sam 23 Avr 2011 - 13:08



Cantilènes en gelée
Boris Vian
Editions 10/18
122 pages

Quatrième de couverture :

Voici avec Cantilènes en gelée et Barnum’s Digest deux recueils de poèmes publiés du vivant de Boris Vian et depuis longtemps introuvables.
Son ami Noël Arnaud qui a préfacé et annoté cette édition y a joint vingt poèmes inédits.


Mes impressions :

Quand je lis de la poésie, c’est toujours à haute voix. C’est comme cela que j’arrive à lui trouver un sens, à ressentir toutes les émotions.

Barnum’s Digest est un recueil de poèmes où l’on retrouve l’écriture décalée de Boris Vian, même si elle est présente tout au long du livre, on la retrouve fortement à ce moment. Les femmes sont comparées à des sirènes et croyez-moi, c’est loin d’être un compliment. Il est également question d’avoir un enfant avec un chien. C’est loufoque mais cela fait sourire. En lisant ses poèmes, j’ai eu l’impression que Boris Vian les écrivait tel quel, sans réfléchir au fait que ce soit bien ou pas, juste laisser divaguer son imagination. Ce qui donne au texte un naturel et une fraîcheur très agréables.

Cantilènes en gelée est, quant à lui, un recueil de poèmes dans un registre plus doux. Certains poèmes m’ont littéralement mis la larme à l’œil, ils m’ont pris au ventre et ne m’ont pas lâché à la fermeture du livre. On y retrouve toujours sa plume particulière mais ces poèmes sont plus touchants, plus prenants. Mais parfois aussi très drôles.

Et c’est ce que j’aime avec Boris Vian. C’est décalé mais c’est bourré de poésie et de tendresse lorsque l’on regarde d’un peu plus près. Ca touche, ça prend au cœur et au ventre ! Rien qu’avec ces quelques poèmes, j’ai réussi à pleurer, à rire, à me demander ce qu’il pouvait bien lui passer par la tête parfois mais surtout j’ai adoré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum