Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Evenson, Brian] La confrérie des mutilés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'en avez-vous pensé?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Evenson, Brian] La confrérie des mutilés

Message par Invité le Dim 3 Juil 2011 - 22:09



La confrérie des mutilés
Brian Evenson
Editions 10/18
222 pages

Quatrième de couverture :

Après avoir perdu une main lors d’un règlement de comptes, Kline, un détective privé, se voit confier une enquête au sein d’une société secrète composée de mutilés volontaires, où un meurtre a été commis. Mais, pour cela, Kline doit gagner la confiance des membres de cette étrange secte. Or cette confiance se paie cher : pour accéder à certains niveaux de la hiérarchie, il convient d’être chaque fois davantage amputé…
Jusqu’où Kline sera-t-il prêt à aller pour découvrir l’insoutenable vérité ? Les voies de la confrérie sont-elles impénétrables ?


Mes impressions :

Le titre laissait présager quelques horreurs. J’avais eu également quelques mises en garde. Cependant, une fois entre mes mains, je n’ai pas mis beaucoup de temps avant de l’ouvrir. Il faut dire que de temps de temps, c’est presque agréable de se faire peur.
Malheureusement, malgré mon âme sensible, pas une seule sueur froide. Quel dommage !

Kline est un détective, qui perd une main au cours d’un règlement de comptes. On ne sait pas vraiment pourquoi et cela n’a que peu d’importance. Ce qu’il faut savoir, c’est que la bravoure dont il a fait preuve à ce moment là lui vaut d’être contacté par une société appelée « la confrérie des mutilés ».
Kline va vite se rendre compte que même s’il a été appelé pour résoudre un meurtre, personne ne semble véritablement y mettre du sien. C’est plutôt à lui de faire un effort pour prouver son engagement. Et dans cette société de mutilés volontaires, la preuve suprême est évidemment de s’amputer une partie du corps. C’est de toute manière la seule manière de pouvoir monter en grade et donc interroger ceux qui sont ses supérieurs hiérarchiques.

Ce roman est bien sympathique je dois l’avouer. Il y a de l’action, des rebondissements, des gentils et des méchants. Des gentils pas vraiment gentils. Des méchants pas vraiment méchants. Cependant, je ne pensais pas dire ça un jour mais ce roman n’est pas assez morbide. Je m’attendais réellement à un livre qui me fait peur comme lorsque l’on cache ses yeux avec ses mains devant un film d’horreur mais que l’on regarde quand même. Ici, un moment agréable mais pas un seul sursaut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum