Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €
Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

YOURCENAR, Marguerite

Aller en bas

YOURCENAR, Marguerite Empty YOURCENAR, Marguerite

Message par AnaïsP Dim 7 Juin 2015 - 11:09

YOURCENAR, Marguerite Margue10

Biographie:
De son vrai nom Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour, femme écrivain, poète, traductrice, essayiste et critique littéraire française naturalisée américaine en 1947, née le 8 juin 1903 à Bruxelles et décédée le 17 décembre 1987 à Bar Harbor, dans l'État du Maine (États-Unis).
Marguerite Cleenewerck de Crayencour — domaine acquis par la famille, qui l'ajouta à son nom — est née d'un père originaire de la Flandre française appartenant à l'ancienne bourgeoisie, la famille Cleenewerck de Crayencour, Michel Cleenewerck de Crayencour, et d'une mère belge, Fernande de Cartier de Marchienne, d'une famille noble belge, qui meurt dix jours après sa naissance.
Marguerite est élevée chez sa grand-mère paternelle Noémi Dufresne par son père, anti-conformiste et grand voyageur. Elle passe ses hivers à Lille et ses étés, jusqu'à la Première Guerre mondiale, dans le château familial situé au Mont Noir dans la commune de Saint-Jans-Cappel, construit en 1824 par son arrière-grand-père et qui restera la propriété de la famille jusqu'à la mort de Noémi en 1909. Le père de Marguerite Yourcenar, le vend en 1913, peu de temps après en avoir hérité. Le château sera détruit lors des combats de la Première Guerre mondiale.
Elle valide la première partie de son baccalauréat à Nice, sans avoir fréquenté l'école. Son premier poème dialogué est publié à compte d'auteur en 1921 et signé Yourcenar, anagramme de Crayencour à l'omission d'un C près, pseudonyme inventé avec l'aide et l'accord de son père et qui deviendra son patronyme légal en 1947 lorsqu'elle reçut la nationalité américaine.
Elle accompagne son père, homme cultivé et anticonformiste, dans ses voyages : Londres pendant la Première Guerre mondiale, le midi de la France, la Suisse, l'Italie où elle découvre avec lui la Villa d'Hadrien à Tivoli.
En 1929, elle publie son premier roman, inspiré d'André Gide, d'un style précis, froid et classique : Alexis ou le Traité du vain combat. La « Monique » du texte n'est autre que le grand amour du père de Yourcenar, par ailleurs ancienne condisciple de sa mère, Jeanne de Vietinghoff née Bricou. Après le décès de son père, en 1929 (après qu'il a lu le premier roman de sa fille), Marguerite Yourcenar mène une vie bohème entre Paris, Lausanne, Athènes, les îles grecques, Constantinople, Bruxelles, etc. Marguerite Yourcenar est bisexuelle, elle aime des femmes et tombe amoureuse d'un homosexuel, André Fraigneau, écrivain et éditeur chez Grasset.
En 1939, dix ans après la mort de son père, l'Europe s'agite dangereusement. Marguerite Yourcenar part pour les États-Unis rejoindre Grace Frick, alors professeur de littérature britannique à New York depuis une rencontre fortuite à Paris en février 1937 à l'hôtel Wagram. Les deux femmes vivent ensemble jusqu'à la mort de Frick d'un cancer du sein en 1979. Elles s'installent à partir de 1950 sur l'île des Monts Déserts, qu'elles avaient découverte ensemble en 1942, et nomment leur maison Petite-Plaisance. Yourcenar y passera le reste de sa vie. Citoyenne américaine en 1947, elle enseigne la littérature française et l'histoire de l'art jusqu'en 1953. Grace Frick qui sacrifie sa carrière universitaire l'a soutenu financièrement et psychologiquement pendant la guerre et est devenue sa traductrice. Grace Frick organise leur vie, ne se plaint pas après son ablation du sein en 1958 et doit rassurer sa compagne hypocondriaque et sujette à dépression.
Son roman Mémoires d'Hadrien, en 1951, connaît un succès mondial et lui vaut le statut définitif d'écrivain, consacré en 1970 par son élection à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, et dix ans plus tard, par son entrée à l'Académie française, grâce au soutien actif de l'écrivain et académicien Jean d'Ormesson. Yourcenar est la première femme à siéger à l'Académie française où elle succède à Roger Caillois auquel elle a consacré un essai. Elle dit avoir longtemps hésité, pour le choix de son sujet, entre l'empereur Hadrien et le mathématicien-philosophe Omar Khayyam. Sa vie se partage entre l'écriture dans l'isolement de l'île des Monts-Déserts et de longs voyages, parmi lesquels des périples autour du monde avec Jerry Wilson, son dernier secrétaire et compagnon dont les photographies en couleur illustreront La Voix des Choses, choix de textes par l'écrivain. Jerry Wilson meurt du sida le 8 février 1986.
Elle meurt à son tour le 17 décembre 1987 à Bar Harbor. Ses cendres sont déposées au cimetière Brookside à Somesville, un des villages de Mount Desert, à côté de la petite maison en rondins qu’elle avait louée avec Frick pendant les trois premiers étés du couple dans le Maine. Trois dalles funéraires s’y trouvent : l’une vouée à Grace Frick porte l’inscription, reprise à Mémoires d'Hadrien, « HOSPES COMESQUE » (elle est l’hôte et la compagne). La seconde en malachite vouée à Jerry Wilson, porte sur la tranche l'inscription en grec « ΣΑΠΦΡΩΝ ΕΡΩΣ » (Saphron Eros qui signifie selon Yourcenar : le calme, l’intelligent amour). Enfin, la troisième, gravée partiellement avant son décès, est celle recouvrant ses cendres.
Yourcenar lisait couramment le grec ancien et le latin et connaissait parfaitement les textes antiques.

Bibliographie:
Poésie
1921 - Le Jardin des chimères
1922 - Les dieux ne sont pas morts
1936 - Feux
1956 - Les Charités d'Alcippe
1958 - Présentation critique de Constantin Cavafy 1863-1933, suivie d'une traduction intégrale de ses poèmes
1964 - Hortense Flexner, suivi de poèmes choisis  
1964 - Fleuve profond, sombre rivière
1969 - Présentation critique d'Hortense Flexner, choix de poèmes
1979 - La Couronne et la Lyre
1984 - Blues et Gospels
1984 - Les Charités d'Alcippe
1988 - Les Trente-Trois Noms de Dieu-Le Livre d'Adresse
1992 - Écrit dans un jardin

Récits
1929 - Alexis ou le Traité du vain combat
1931 - La Nouvelle Eurydice
1934 - Denier du rêve
1934 - La mort conduit l'attelage
1938 - Les Songes et les Sorts
1939 - Le Coup de grâce
1951 - Mémoires d'Hadrien
1954 - Électre ou la Chute des masques
1968 - L'Œuvre au noir
1974 - Le Labyrinthe du monde. I, Souvenirs pieux
1977 - Le Labyrinthe du monde. II, Archives du Nord
1985 - Le Cheval noir à tête blanche
1987 - La Voix des choses
1988 - Le Labyrinthe du monde. III : Quoi ? L'Éternité
1993 - Conte bleu - Le Premier soir - Maléfice

Nouvelles
1938 - Nouvelles orientales
1982 - Comme l'eau qui coule

Essais/Etudes
1932 - Pindare
1962 - Sous bénéfice d'inventaire
1962 - Ah, mon beau château
1980 - Mishima ou la Vision du vide
1982 - Sur quelques thèmes érotiques et mystiques de la Gita-Govinda - L'Andalousie ou les Hespérides
1983 - Le Temps, ce grand sculpteur
1989 - En pèlerin et en étranger
1991 - Le Tour de la prison
1999 - Sources II

Théâtre
1963 - Le Mystère d'Alceste
1963 - Qui n'a pas son Minotaure?
1971 - Théâtre I (Rendre à césar, la Petite Sirène et le Dialogue dans le marécage)

Correspondance
1995 - Lettres à ses amis et quelques autres
2004 - D'Hadrien à Zénon - Correspondance 1951-1956
2007 - Une volonté sans fléchissement - Correspondance 1957-1960
2011 - Persévérer dans l'être - Correspondance 1961-1963

Source: Wikipédia
AnaïsP
AnaïsP
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1556
Age : 34
Localisation : Haute-Garonne
Emploi/loisirs : Mandataire judiciaire
Genre littéraire préféré : Littérature, Bandes dessinées indé
Date d'inscription : 19/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum