Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse

Aller en bas

[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse

[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_lcap50%[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_lcap0%[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_lcap50%[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_lcap0%[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_lcap0%[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_lcap0%[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 

[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Empty [Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse

Message par lalyre le Ven 5 Jan 2018 - 15:52

[Jerusalmy, Raphaêl]
     La rose de Saragosse    
Actes Sud 3 janvier 2018    
ISBN 978 2 330 09054 8          
190 pages            
Quatrième de couverture

Saragosse, 1485. Tandis que Torquemada tente d’asseoir sa terreur, un homme aux manières frustes pénètre le mi­lieu des conversos qui bruisse de l’urgence de fuir. Plus en­core que l’argent qui lui brûle les doigts, cette brute aux ongles sales et aux appétits de brigand aime les visages et les images.
Il s’appelle Angel de la Cruz, il marche vite et ses trajec­toires sont faites d’embardées brutales. Où qu’il aille, un effrayant chien errant le suit. Il est un familier : un indic à la solde du plus offrant. Mais un artiste, aussi.
La toute jeune Léa est la fille du noble Ménassé de Montesa. Orpheline de mère, élevée dans l’amour des livres et de l’art, elle est le raffinement et l’espièglerie. L’es­prit d’indépendance.
Dans la nuit que l’Inquisition fait tomber sur l’Es­pagne, Raphaël Jerusalmy déploie le ténébreux ballet qui s’improvise entre ces deux-là, dans un décor à double-fond, au cœur d’une humanité en émoi, où chacun joue sa peau, où chacun porte un secret.
Sur la naissance d’une rébellion qui puise ses armes dans la puissance d’évocation – et l’art de faire parler les silences – de la gravure, La Rose de Saragosse est un ro­man vif et dense, où le mystère, la séduction et l’aventure exaltent la conquête de la liberté.
[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse 415qb411
Mon avis
Nous sommes au coeur de l’Inquisition espagnole, dans la grande cathédrale de Saragosse, nous assistons au meurtre de l’abbé Arbues, le grand Inquisiteur de Saragosse et du royaume d’Aragon. Dans la salle du grand tribunal catholique, des hommes se pressent par dizaines, les panaches des notables, des capitaines et des chanoines. Il y a aussi des énergumènes qui s’abritent sous leurs piteux couvre-chefs qui font du chahut, gens de police et et procureurs s’indignent de leur présence, parmi cette clique se trouve Angel Maria de la Cruz,une brute notoire qui n’hésite pas à intimider des négociants ou rançonner une maquerelle, il ne s’acoquine avec personne et n’a pour ami que son sale cabot nommé Cerbero, cet homme manie le fusain et le burin à merveille, il pourrait même mettre la main sur l’auteur des affiches qui exaspèrent tant le grand Inquisiteur. Les Cuheno, dont le père Abraham, la fille Raquel et le fils cadet Yéhuna, ceux-ci sont juifs. Abraham revient de Madrid porteur de mauvaises nouvelles,le grand Inquisiteur de Castille, Thomas de Torquemada va désormais jouir des pleins pouvoirs judiciaires sur toute personne soupçonnée de défier les préceptes de la foi catholique. D’ici peu, nul ne sera à l’abri d’un procès d’hérésie ou de sorcellerie. Voici le contexte du roman que j’ai lu comme un conte (ceci n’est que mon ressenti) dont art, rebellion, séduction, mystère, tyrannie, satyre et aventure se font un chemin vers l’âme par les mots. Bien que ce bon roman soit court, j’ai dû m’accrocher pour tout comprendre.
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7749
Age : 88
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Empty Re: [Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse

Message par Hortensia le Lun 8 Jan 2018 - 17:37

Merci pour cette critique Lalyre ! J'avais entendu parler de ce roman et j'hésitais à le lire. Wink
Par contre il n'aurait pas été plus approprié de mettre cette critique dans la partie " romans historiques " vu le contexte ?
Hortensia
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1941
Age : 29
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Empty Re: [Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse

Message par louloute le Lun 8 Jan 2018 - 20:52

Merci Lalyre pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 15070
Age : 51
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse Empty Re: [Jerusalmy, Raphaël] La rose de Saragosse

Message par Cannetille le Dim 15 Déc 2019 - 12:54

Pour venger son confrère Pedro de Arbués, assassiné en pleine cathédrale de Saragosse en 1485, le Grand Inquisiteur Tomas de Torquemada organise un gigantesque autodafé où sont brûlés des centaines d’hérétiques. Sous son impulsion, l’Inquisition espagnole est en train d’acquérir une puissance sans précédent. Pourtant, à sa grande fureur, des placards subversifs à l’effigie d’une rose se mettent à apparaître sur les murs de la ville. Un homme s’y intéresse de près : Angel de la Cruz, indicateur motivé par l’appât du gain, mais aussi artiste à ses heures. Il va bientôt croiser la route de Léa, fille d’un noble converti, au caractère bien trempé, elle aussi très versée dans les livres et les gravures. Tous deux vont se défier, pour finir par tenter de sauver leur liberté et celle de leur art.

Avec pour toile de fond la rumeur sanglante des persécutions religieuses du 15ème siècle espagnol, cette histoire dessine un joli motif poétique autour de deux personnages engagés dans la préservation de ce qu’ils ont de plus cher : l’art, fenêtre sur l’âme humaine, et ici, vecteur de liberté, symbolisée par cette rose épineuse, fragile et irréductible, d’une beauté d’autant plus délicate qu’elle fleurit dans le décor brutal d’un obscurantisme aveugle et meurtrier.

De Pedro Gracia de Benavarre et Bartolomé Bermejo jusqu’à Botticelli, en passant par les ateliers des graveurs et le nouveau pouvoir qu’ils donnent aux images en les reproduisant et en les diffusant, ce récit admirablement construit entrelace savamment les allégories pour nous livrer une histoire d’une grande beauté, aux messages intemporels : un hommage à la liberté de penser et de créer, à la puissance de l’art capable de parler sans mots, si bien comprise par les despotes de tout poil qu’ils ont toujours tenté de la contrôler et de la réprimer. Coup de coeur.
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1535
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum