Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience

Aller en bas

votre avis

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap67%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 67% 
[ 2 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap33%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_lcap0%[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Empty [Josse, Gaëlle] Une longue impatience

Message par lili78 le Jeu 7 Fév 2019 - 13:22

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Aa27

Josse Gaëlle - Une longue impatience
Les Editions Noir Sur Blanc – Collection Notabilia (2018) – 190 pages
Lu en version numérique


Quatrième de couverture : « C’est l’histoire d’un fils qui part et d’une mère qui attend. C’est un amour maternel infini, aux portes de la folie. C’est l’attente du retour, d’un partage, et le rêve d’une fête insensée. C’est un couple qui se blesse et qui s’aime. C’est en Bretagne, entre la Seconde Guerre mondiale et les années soixante, et ce pourrait être ailleurs, partout où des femmes attendent ceux qui partent, partout où des mères s’inquiètent. » Une femme perd son mari, pêcheur, en mer, elle se remarie avec le pharmacien du village. Son fils, issu de sa première union, a du mal à s’intégrer dans cette nouvelle famille et finit par lui aussi prendre la mer. Commence alors pour la narratrice une longue attente qu’elle tentera, tant bien que mal, de combler par l’imagination du grand banquet qu’elle préparera pour son fils à son retour. Encore une fois, par son écriture sensible et sans faille, Gaëlle Josse nous entraîne dans les méandres de l’amour.

Mon avis : Nous sommes en Bretagne, dans les années 5O. Anne, jeune veuve de pêcheur, épouse Étienne, le pharmacien du village. Mais au fil du temps, Étienne a du mal à supporter le jeune Louis, fils du premier mariage d’Anne. Un jour, une dispute plus importante que les autres va inciter Louis à s’enfuir. Comme son père, il prend la mer. Dès lors, sa mère n’aura de cesse de l’attendre, de lui écrire, d’arpenter la côte, de surveiller les bateaux qui accostent…d’espérer.

J’ai été profondément bouleversé par ce roman.
Tout en délicatesse, Gaëlle Josse dresse le portrait d’une femme, d’une mère plongée dans la douleur de l’absence et l’attente de son fils.
Poétique, sensible, toute en pudeur, la plume de Gaëlle Josse va droit au cœur.

Un énorme coup de cœur.
lili78
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2674
Age : 48
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Empty Re: [Josse, Gaëlle] Une longue impatience

Message par Moulin-à-Vent le Mar 7 Mai 2019 - 4:09

Un beau roman sur l'amour, la mort, la vie, l'espoir, le désespoir.
Une jeune veuve, après la Seconde Guerre mondiale, retrouve un amour qui s'étiole lentement avec la fuite du fils d'un premier mariage qui, suite à une chicane avec son beau-père, s'est enfui en s'engageant sur un bateau de ma marine marchande.
L'écriture est magnifique et une forte nostalgie poétique se dégage de chacune des lignes du récit, laquelle nostalgie est bien illustrée par les tons de beiges et de taupe de la magnifique page couverture.
Comme pour l'histoire, la deuxième famille de l'épouse n'a pratiquement pas de rôle dans cette attente qui n'est que souffrance.
Ma cote: 6,5/10.


Citation


" Tout d'abord, nous trinquerons. Tous, ensemble, avec ceux que nous aurons conviés à se réjouir avec nous, car il faudra la partager, cette joie, qu'elle danse en chacun de nous, et que nous soyons les plus nombreux possible à la recevoir.
Nous boirons, nous entrechoquerons nos verres pour nous assurer que ce que nous vivons est bien réel, il y aura ce tintement clair, le bras tendu, les yeux dans les yeux.
Et l'alcool piquera la gorge, fera briller nos pupilles, rosir nos joues, nos lèvres.
Nous serons heureux, déjà ivres du bonheur d'être là, réunis.
Puis nous passerons à table. "
(Page 42)


(Gaëlle Josse, "Une longue impatience")
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2379
Age : 68
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Empty Re: [Josse, Gaëlle] Une longue impatience

Message par Cannetille le Mer 8 Mai 2019 - 13:15

Merci pour ces présentations qui m'ont donné envie de découvrir ce livre : Je l'ajoute à ma liste.
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1548
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Empty Re: [Josse, Gaëlle] Une longue impatience

Message par Cassiopée le Dim 29 Mar 2020 - 14:47

Mon avis

Je devine que désormais, ce sera chaque jour tempête.

La seconde guerre mondiale est terminée, on est dans les années 50, en Bretagne. Une femme élève seule son fils car son mari, pêcheur, est décédé, la mer le lui a pris. Le pharmacien, issu de bonne famille, s’est déclaré. Malgré la différence de milieu, d’habitudes, elle l’a épousée et s’est décidée à habiter la belle demeure dont il a hérité. Mais Louis, le fils de sa première union, a du mal à trouver sa place dans cette « nouvelle famille ». Il peine à tisser des liens avec le mari de sa Maman. Et un jour, jeune adolescent, il disparaît, il ne revient pas et le temps passe. Sa mère l’attend, espère, imagine son retour, pense à ce qu’il vit loin d’elle….

C’est avec une écriture lumineuse, à points comptés, comparable à une dentelle délicate, une broderie minutieuse, que Gaëlle Josse nous entraîne dans l’univers de cette femme qui vit dans l’espérance du retour. On lit sa patience et son impatience. Elle subit les jours l’un après l’autre, elle imagine les retrouvailles, elle les vit et c’est ce qui l’aide à avancer, à tenir… C’est une lutte incessante pour elle tant elle souffre.
« Je m’invente des ancres pour rester amarrée à la vie, pour ne pas être emportée par le vent mauvais, je m’invente des poids pour tenir au sol et ne pas m’envoler, pour ne pas fondre, me dissoudre, me perdre. »

Lorsqu’on est mère, on ne peut que s’identifier à cette femme (d’autant plus que le récit est écrit à la première personne), on comprend sa douleur, sa hâte à retrouver la chair de sa chair, ce besoin d’exprimer tout ce qui sera beau lorsqu’il reviendra. Le serrer dans ses bras, l’écouter, le toucher, cuisiner ses plats préférés, lui parler, le regarder tout simplement et se repaître de sa présence ……

Qu’il est long le temps de l’attente, qu’il est beau l’amour de cette mère, le chemin qu’elle trace pour comprendre la fuite de son fils et aller vers la résilience familiale.

Un phrasé sublime, un style exquis et un livre inoubliable.

_________________
[Josse, Gaëlle] Une longue impatience Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 12215
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum