Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[May, Peter] Les disparus du Phare.

Aller en bas

Votre avis :

[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_lcap0%[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_lcap0%[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_lcap100%[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_lcap0%[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_lcap0%[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_lcap0%[May, Peter] Les disparus du Phare. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[May, Peter] Les disparus du Phare. Empty [May, Peter] Les disparus du Phare.

Message par Pandora le Sam 5 Oct 2019 - 21:28

" Les disparus du Phare " de Peter May

[May, Peter] Les disparus du Phare. 41lzgd10

Edition : Babel Noir
Nombre de pages : 426
Quatrième de couverture : Rejeté par les vagues, un homme reprend connaissance sur une plage. Tétanisé par le froid, le cœur au bord des lèvres, frôlant dangereusement le collapsus. Il ignore où il se trouve et surtout qui il est ; seul affleure à sa conscience un sentiment d’horreur, insaisissable, obscur, terrifiant.
Mais si les raisons de sa présence sur cette île sauvage des Hébrides balayée par les vents lui échappent, d’autres les connaissent fort bien. Alors qu’il s’accroche à toutes les informations qui lui permettraient de percer le mystère de sa propre identité, qu’il s’interroge sur l’absence d’objets personnels dans une maison qu’il semble avoir habitée depuis plus d’un an, la certitude d’une menace diffuse ne cesse de l’oppresser.
Muni, pour seuls indices, d’une carte de la route du Cercueil qu’empruntaient jadis les insulaires pour enterrer leurs morts, et d’un livre sur les îles Flannan, une petite chaîne d’îlots perdus dans l’océan marquée par la disparition jamais élucidée, un siècle plus tôt, de trois gardiens de phare, il se lance dans une quête aveugle avec un sentiment d’urgence vitale.

Mon avis :

Une histoire surprenante, qui secoue et se joue de nous !
C'est un policier donc il y a une certaine violence, du sang, des morts...mais ce n'est pas l'essentiel, ce n'est pas le plus intéressant non plus. Ce qui m'a captivé c'est la quête du personnage principale, cette recherche d'identité, la volonté de se souvenir, de comprendre à la fois qui il est et ce qu'il fait ici, sur cette île.
L'auteur parvient à merveille à dépeindre cet état délicat et effrayant d'amnésie, le rendu est très crédible et nous permet de nous attacher au personnage principal malgré les doutes qui pèsent sur lui.
Bien sur c'est une situation complexe, ne sachant rien de lui, de sa vie, de son passé il redoute ce qu'il risque de découvrir. Et nous aussi ! Nous sommes ballottés, l'auteur laisse des indices, des traces pour nous mener en bateau tout en nous conduisant habilement à la conclusion.

Les pièges sont nombreux, les personnages sont trompeurs, la lecture est prenante malgré quelques évidences et quelques longueurs. J'ai particulièrement apprécié les passages un peu scientifique, les abeilles sont des créatures fascinantes ! C'est le gros plus de cette lecture pour moi, car j'aime beaucoup apprendre de nouvelles choses.

Je garde un bon souvenir de cette lecture palpitante dont l'écriture est agréable, fluide. La majeur partie de l'intrigue se déroule tout au nord de l'Ecosse et les paysages sont époustouflant de beauté ce que l'auteur sait parfaitement retranscrire. Son amour pour ces terres est presque palpable et renforce mon désir de les découvrir, un jour.


Je vote : apprécié

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1320
Age : 29
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum