Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement

Aller en bas

Votre avis ?

[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_lcap0%[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_lcap0%[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_lcap100%[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_lcap0%[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_lcap0%[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_lcap0%[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Empty [Bellec, Hervé] Lulu tout simplement

Message par Cannetille le Sam 28 Mar 2020 - 12:34

[Bellec, Hervé] Lulu tout simplement  Lulu_t10

Titre : Lulu tout simplement
Auteur : Hervé BELLEC
Editeur : Les Presses de la Cité
Année de parution : 2020
Pages : 320


Présentation de l'éditeur :  
A la suite d’un burn-out qui l’empêche de jouer, Baptiste, musicien de jazz d’un certain renom, se lance dans le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Sur l’insistance de ses filles, il a accepté de se prêter à ce qu’elles espèrent être une thérapie efficace. Au tout début de son voyage, il rencontre à Sainte-Anne-d’Auray Ludivine Kirchner, une fille plutôt étrange, bohème, fantasque, touchante, qui exerce un métier étonnant.
S’ensuit un road trip cocasse, déroutant – et romantique – qui va les mener d’un sanctuaire à l’autre, sur des chemins volontairement de traverse où l’on dort à la belle étoile, voire où l’on force pour une nuit la porte d’une maison ou la cabine d’un bateau.
Une histoire belle, drôle, et tragique.


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Hervé Bellec est l’auteur d’une vingtaine de livres qui parlent avec tendresse et humour de ses voyages, de sa Bretagne, de ses rencontres. Il a notamment publié La Nuit blanche, prix Edouard et Tristan Corbière, et plus récemment Les Sirènes du Transsibérien.


Avis :
Après un burn-out, le narrateur Baptiste Kerdéniel, trompettiste de jazz professionnel, se lance depuis la Bretagne sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Sa route croise celle de Ludivine Kirchner, une fille fantasque et marginale aux allures de SDF, que son étonnant métier fait inlassablement sillonner les chemins de Bretagne, de sanctuaires en lieux saints. Cette improbable rencontre entre deux personnages aussi assortis que l’huile et l’eau va s’avérer autant décisive que tragique.

Avec humour et en parsemant son récit d’anecdotes instructives et malicieuses sur l’univers des pèlerinages et les multiples lieux saints qui parsèment notamment la Bretagne, l’auteur nous entraîne dans un road trip qui ne quittera finalement quasiment pas le territoire breton. Pourtant indécrottablement rationnel et sceptique, le narrateur va peu à peu découvrir, par l’intermédiaire de Ludivine, une série de personnages a priori plutôt « illuminés » mais dont l’humanité va néanmoins lui aller droit au coeur et lui faire plus de bien qu’il n’était prêt à l’envisager.

L’on prend plaisir à imiter Baptiste et à se laisser emporter avec curiosité, intrigué par la libre extravagance de l’indomptable et solaire Ludivine, toute entière investie dans l’instant présent et l’accomplissement de ce qui lui semble les vrais essentiels de son existence. Avec elle, pas de demie mesure ni de faux semblants : la vérité la plus brute s’assume sans fard ni hypocrisie, voire avec une certaine brutalité, en tous les cas, avec une spontanéité et une authenticité réconfortantes, et un seul mot d’ordre : s’accepter et être soi-même.

Voici au final un livre drôle et attachant à rapprocher de la littérature feel good, pour un agréable voyage en terre d’Armorique en compagnie de personnages hauts en couleurs, et, peut-être, une petite réflexion sur ce qui est le véritable moteur de notre existence. (3/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1667
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum