Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_lcap0%[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_lcap100%[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_lcap0%[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_lcap0%[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_lcap0%[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_lcap0%[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume Empty [Agnès, Bernard] Bracelets d'écume

Message par Eiger le Jeu 2 Avr 2020 - 18:48

[Agnès, Bernard] Bracelets d'écume 41zeco10

Quand la vie est racontée, façonnée, sublimée… que reste-t-il de la réalité ?
Année de parution : 2019
Nombre de pages : 146
ISBN : 979-10-262-3464-7
Editions : Autoédition - Librinova
***Résumé (quatrième de couverture) :***
« Dieu que la guerre est belle !...
Un vieux baroudeur de l’information et une jeune journaliste, Lucile, tentent d’évoquer l’amour de Selim pour Marie. Un amour impossible : Selim est trop jeune. Elle est presque une femme, chrétienne et lui musulman… Qu’importe, Selim cherche un cadeau pour séduire Marie. Mais comment trouver l’argent dans cette ville en ruines, ravagée par la guerre ?
Les journalistes sélectionnent les séquences de leur reportage.
Y a-t-il des vérités bonnes à montrer et d’autres à scénariser ?
Lucile voudrait dire la poésie de ces enfants qui jouent à l’amour, à la guerre, parmi les ruines, qui se racontent des histoires dont ils sont tour à tour conteurs et acteurs. Le reportage transforme les témoins en personnages de fiction.
Marie rencontrera-t-elle l’amour dans cette ville dangereuse ?... . »

***Quelques mots sur L’auteur : ***
J’ai écrit un jour une lettre à un éditeur. Trop sentimentale ?
En réponse : Mademoiselle,
Vous semblez davantage chercher une aventure qu’à vous faire publier.
            Salutations distinguées
            Signature.
Mademoiselle, à mon âge c’était flatteur !
            - Mais ?
            - Je suis un mec !
            - Macho ?
            - Je n’ai pas été lu !
Je vous passe l’Odyssée de Marseille La Blanche : projet de film à l’origine du roman et son adaptation théâtrale.
            - Des échecs ?
            - Non, tant de personnes se sont intéressées aux trois projets !
Viennent ensuite une adaptation radiophonique du roman de Raymond Jean : La fontaine obscure et mon projet personnel : Bracelets d’écume diffusés par France Culture.
            - Ainsi vous avez appris ?
            - À écrire, pour divers médias.
            - Votre roman se présente donc comme une synthèse de vos apprentissages ?
            - Je l’espère...
Et surtout ne pas avoir été trop long.
            - Un peu ...
[size=15].   [Source_Librinova][/size]

***Maintenant, place au livre !***
Quand la vie est racontée, façonnée, sublimée… que reste-t-il de la réalité ?
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous embarque dans la plume poétique de Bernard Agnès qui nous enivre jusqu’à la lie de ce conte, de cette douceur noire qui vibre dans ce pays en ruine, suspendu dans le temps, suspendu pour ces enfants… 
Nous nous glissons dans ce pays où le bruit ambiant est celui des balles et des obus tirés. Qui morcellent les pans de murs, qui déchirent la terre et détruisent les maisons, ainsi que les vies qui les habitent.
Au milieu de ce funeste paysage, des âmes virevoltantes apparaissent, véritables petites têtes brûlées, innocentes et pleines de rêves. Selim et Marie. Selim amoureux fou de Marie, fera tout pour tenter de lui prouver son amour... Y arrivera-t-il ?
Lucile et Michel, fraîchement débarqués sur ce conflit, sont là pour raconter. Mais raconter quoi ? Montrer. Mais montrer quoi ? Tout se déroule dans ces deux questions...
Spectateurs perdus et empathiques ou débonnaires, lecteurs et journalistes se créent par de multiples ramifications intellectuelles ou d'expériences, leur propre histoire des images qui défilent sous leurs yeux. La plume de Bernard Agnès nous entraîne dans un tourbillon poétique et nous trouble par les pistes qu'il nous suggère.
RACONTER une histoire. Mais laquelle ? Celle de l'amour qui unit deux êtres ? Ou celle de la guerre et des meurtrissures jalonnées sur son passage ?
Vivant est celui qui n'a pas encore touché terre au côté de la poussière...
Ce livre, cette histoire, ce conte devrais-je dire est doux, mais cru, poétique et douloureux. On se glisse dans les lignes triturées de cette vie qui est la leur, qui est la sienne. On se coule dans ce paradoxe de la vie. La liberté de vivre, de rêver, de pouvoir encore espérer. Mais en fond d'écran, on entend, on voit tous les petits rappels à l'ordre de la réalité.
RÊVEUR Entre fantasme et réalité où est la frontière ? Selon par quel bout de la lorgnette on regarde, on ne voit pas la même chose, on ne veut pas percevoir les mêmes choses... Un amour possible dans un conflit. Une joie possible dans l'enfer. L'espoir et la vie dans une ambiance de mort.
CONTEUR, nous le sommes tous. Sublimer, nous le pouvons, en fonction de se que l'on attend de nous, même inconsciemment. On cherche dans son âme ce qui nous parle le plus, on s'accroche à des convictions ou bien nous sommes « vaccinés » et on conte une nouvelle histoire, plus crue, plus rêche, plus dure.
ESPOIR c'est ce que l'on ressent avec une pointe d'amertume dans les lignes de ce livre. C'est beau et sombre à la fois. Magnifique et terrible. On est entraîné dans des sentiments et des émotions contradictoires. Ce livre nous colle à la peau, il nous triture les méninges et on se perd dans la volupté de ses histoires, de ses âmes...
Il me sera difficile de vous en parler plus sans que vous l'ayez lu. C'est beau. La plume se pose en maîtresse, on s'installe et on vole à ses côtés.
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à la découverte d'un conte doux amer, « Bracelets d'écume » de Bernard Agnès. Une plume fabuleuse, qui nous perd entre fantasme et réalité, amour au cœur d'un conflit, espoir au cœur de la vie. :blush:

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2371
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum