Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_lcap0%[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_lcap100%[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_lcap0%[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_lcap0%[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_lcap0%[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_lcap0%[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Empty [Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés

Message par Eiger le Sam 18 Avr 2020 - 11:07

[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés 41uo3j10

Quoi qu'il vous arrive dans la vie, vous pouvez le surmonter !

Année de parution :2020
Nombre de pages : 132
ISBN : 978-2-322203758
Editions : Autoédition - BoD

***Résumé (quatrième de couverture) :***

« Eugénie, Pénélope et Guillaume, trois accidentés de la vie, trois parcours de vie. Celui d'Eugénie veuve depuis peu qui vit péniblement la parte de l'homme de sa vie. Celui de Pénélope en plein "burnout" qui remonte difficilement la pente et qui digère amèrement son divorce ou plutôt, son union avec un manipulateur. Celui du Guillaume qui a souffert de violences psychologiques. Tous les trois avec un lourd vécu que le hasard a décidé d'aider en leur ouvrant la porte du café. Ce café où ils se rencontrent, se livrant les uns, les autres, sur leurs parcours de vie qu'il partagent au fil du temps, jusqu'à devenir inséparables. Soyez les bienvenus au café des écorchés ! »

***Quelques mots sur L’auteure : ***

Née en 1975 à Lausanne en Suisse, Frédérique Mosimann y a grandi jusqu'à l'âge de 13 ans puis s'est déplacée, dans une petite ville de banlieue dans laquelle elle vit encore aujourd'hui. Initiée à la lecture dès son plus jeune âge, elle se décrit comme une lectrice compulsive, mêlant les genres et les auteurs, au gré de ses envies. Et puis un jour, elle a pris la plume. Tout d'abord, par le biais de poèmes réalisés sur le thème des toiles qu'elle réalisait, puis sur les tableaux d'amis proches et précieux, pour enchaîner et arriver à écrire des nouvelles et des romans. Son style se veut simple et accessible à tout un chacun. La lecture remplissant une part importante de sa vie, elle souhaite que tout le monde puisse y trouver du plaisir, raison pour laquelle, elle privilégie les ouvrages courts. [Source_Auteure]

***Maintenant, place au livre !***

Quoi qu'il vous arrive dans la vie, vous pouvez le surmonter !

Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous embarque dans une histoire sans chichi, sans fioriture ! On va droit au but et c'est plutôt bien fait Smile Des maux de notre société aux maux conjugaux et intimes, un éveil, des témoignages, un véritable café des écorchés ! 

Nous déambulons aux côtés de Pénélope dans les rues de Bordeaux, les épaules voûtées, elle doit se rendre à un rendez-vous... Mais voilà que ses pas l'emporte devant une petite devanture qui amène à la sérénité. Un petit café fait de bric et de broc. De l'ancien au moderne, des petites touches de livres qui appellent au voyage et elle remonte le temps et le fil de ses pensées. Eugénie, la tenancière, lui fait sa petite noisette (un petit café noir avec un nuage de lait et avec du lait concentré c'est encore meilleur !). D'une voix douce, elle lui souhaite bon courage. Pénélope repart, elle n'a pas le temps... Et perdu dans ses pensées, elle se cogne à Guillaume.

Immanquablement, les pas de Pénélope l'a ramène au petit café, auprès d'Eugénie. Immanquablement les pas et les habitudes de Guillaume le ramène auprès de cette femme joyeuse et empathique. Tous trois vont chacun à leur tour être soit oreille attentive, soit conteur de son parcours de vie... Mais que leurs est-ils arrivé ?

Frédérique Mosimann nous entraîne dans un petit comité confession. Elle nous transporte avec beaucoup de douceur et de sincérité à une petite table, dans un café mignon comme tout, à écouter les confessions de ses trois personnages. Trois personnes, différentes, écorchées par la vie.

Elle nous fait toucher du doigt, les maux de notre société tel que le burnout. Cette satanée maladie qui blesse, qui engloutie une personne. Sans crier gare, elle arrive comme ça, du jour au lendemain. A travers le personnage de Pénélope, elle va nous expliquer pourquoi, comment et le cheminement de la remontée.

A travers ses personnages, elle va nous transmettre les maux conjugaux, à travers différentes formes. Que ce soit à travers la manipulation narcissique ou à travers d'autres maladies psychologiques ou cognitives. Parfois nous serons emporté dans le deuil, les familles recomposées et une autre époque, une autre éducation.

Frédérique nous met tout sur la table. Elle nous fait comprendre en quelque sorte que oui, les maux arrivent, la vie est loin, très loin d'être un long fleuve tranquille et que même au fond du seau, il faut garder espoir. Parce que lorsque nous sommes au fond, il y a toujours la possibilité de remonter. De vivre avec, de croire encore à un lendemain plus glorieux. Mais il faut savoir en passer par là et accepter.

Sa plume est simple, plutôt chouette et elle nous emporte dans un environnement qui nous fait du bien ! On se retrouve dans une sorte de cocon. Un temps suspendu qui nous appelle à regarder autour de nous et voir. Voir vraiment. Elle nous transmet de petites touches comme l'art thérapie, des poèmes jalonnent l'histoire pour glisser les mots, les maux, les avancées et les petits plaisirs. J'ai apprécié ce temps suspendu, ce moment de découverte, de témoignages.

Petit plus, assez sympa, un petit guide burnout qui saura vous aider à dédramatiser Wink

Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à venir prendre une boisson chaude, réconfortante, dans « Le café des écorchés » de Frédérique Mosimann. Elle nous livre des parcours de vie, des écorchures, mais on s'en relève Wink Une plume brute et sans fioriture qui nous remet d'aplomb Very Happy 

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2281
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés Empty Re: [Mosimann, Frédérique] Le café des écorchés

Message par Pandora le Sam 18 Avr 2020 - 14:22

Je te remercie pour cet avis Eiger ! C'est une belle critique qui donne envie de découvrir la plume et l'histoire. Je l'ajoute à LàL Smile

_________________
« La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac


study  PAL et LAL study
Pandora
Pandora
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1294
Age : 29
Localisation : France
Genre littéraire préféré : Aucun, c'est la plume de l'auteur qui me transporte... ou pas
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum