Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cain, Susan] La force des discrets

Aller en bas

Votre avis sur ce livre :

[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_lcap0%[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_lcap0%[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_lcap100%[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_lcap0%[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_lcap0%[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_lcap0%[Cain, Susan] La force des discrets  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Cain, Susan] La force des discrets  Empty [Cain, Susan] La force des discrets

Message par elea2020 le Jeu 10 Sep 2020 - 17:29

La Force des discrets
Le Pouvoir des introvertis dans un monde trop bavard

Susan Cain
traduit de l'Américain (1994)
JC Lattès
311 pages

[Cain, Susan] La force des discrets  La-for10


Résumé :
Notre société valorise de plus en plus les caractères extravertis : pour réussir, il est bon d’être sociable, charismatique et de savoir travailler en équipe. À l’inverse, le discret, qu’il soit collègue de bureau, chef d’entreprise ou dirigeant politique, est souvent moins apprécié et ne semble pas adapté aux défis actuels. C’est à cette discrimination, dont elle fut elle-même victime, que s’attaque ici Susan Cain. Son propos, qui s’appuie sur des études menées dans différentes disciplines et des exemples célèbres (Chopin, Darwin, Gandhi, Gates, Wozniac…), démontre les qualités - aussi précieuses que méconnues -, des introvertis : force de concentration, capacité d’analyse, sens de l’écoute, créativité, etc. Fort de son expérience et de ses consultations en entreprises, l’auteur offre également des outils (conseils, techniques) efficaces pour aider adultes et enfants, à mettre à profit leur personnalité.

Un best-seller international, resté près de 2 ans sur la liste des meilleures ventes américaines. On ne les voit pas, on ne les entend pas. On a tort. Le Point.

Mon avis :
D'après le titre, j'attendais à la fois autre chose, et plus, de cet essai : du reste, c'est un peu brouillon, tout du moins dans la première moitié de l'essai, celle qui fait l'état des recherches, en psychologie et en biologie-génétique, sur le profil introverti. Elle parle un peu trop d'elle, donnant l'exemple de ses difficultés à s'exprimer en public, pour ensuite dire qu'elle s'y est mise et que ça a marché. Elle cite également un peu trop d'exemples de ce type de réussite, à la Dale Carnegie...

La seconde partie est selon moi plus réussie : l'auteure dresse notamment le tableau des différences entre introvertis et extravertis, ce qu'ils peuvent apporter dans leur travail. Sa thèse, à savoir que nos sociétés occidentales ont fait valoir le modèle unique de l'extraversion, car le milieu des affaires se développant (notamment aux USA), on avait besoin de mettre en exergue le profil vendeur et dynamique de l'être à l'aise dans la vie sociale, donc de l'extraverti, m'a paru juste.
J'ai aussi trouvé intéressant le parallèle entre les cultures occidentales et asiatiques, même si ça peut paraître cliché au premier abord - elle s'en défend, puis on voit que dans le détail, il n'en est rien.
Un chapitre assez saisissant se consacre à l'enseignement, aux méthodes de travail en groupe toujours accentuées à l'école, et à la dictature de l'oral, ce qui met mal à l'aise environ la moitié des jeunes élèves. Ou encore, elle donne des conseils précieux aux parents pour aider leurs enfants au profil introverti à s'épanouir à leur rythme, en apprenant à prendre des risques, mais en cultivant aussi leurs forces, sans trop se perdre dans les exigences de nos sociétés.

Il semble de toute façon qu'avec une bonne compréhension et tolérance entre ces deux profils, une combinaison des deux soit la meilleure chance de réussite...

restriction personnelle:
Il reste que j'ai du mal avec ces catégories fourre-tout, qui de plus balaient allègrement les recherches et diagnostics médicaux, et banalisent des difficultés d'intégration sociale, qui sont un peu plus que l'appartenance à un profil. Un jeune autiste peut correspondre à ce profil : classez-le comme seul introverti, et... devinez : que deviennent les aides à la scolarité, le suivi médical attentif pour renforcer les compétences sociales, l'accompagnement adapté à ce trouble du développement ? C'est un peu dangereux...
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1765
Age : 52
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum