Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_lcap0%[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_lcap100%[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_lcap0%[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_lcap0%[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_lcap0%[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_lcap0%[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires Empty [Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires

Message par Eiger le Mar 10 Nov 2020 - 20:03

[Le Golvan, David] L'agrestie, bucoliques noires 31hmhy10


L'imaginaire abreuve-t-il le mythe ou le mythe nourrit-il l'imaginaire ?





Année de parution : 2020
Nombre de pages : 266
ISBN : 978-2-492298004
Editions : MVO Editions



***Résumé (quatrième de couverture) :***


« « Ici, Monsieur l'Inspecteur, c'est la campagne betteravière, ça sent tellement fort qu'il y a plus de place pour l'odeur de cadavres. Alors quand on nous aligne des morts tarabiscotées en trois ans dans le journal du canton, nous qui avons jamais rien demandé à personne, on est plus chez nous ! Il devrait rien se passer dans notre région, il s'est jamais rien passé depuis des siècles, calme plat en rase campagne, il y a aucune raison pour que ça commence ! C'est pas naturel, ça vient d'ailleurs, pas du coin. C'est quasiment inculte ici, il y a rien qui peut pousser, même pas le Mal. C'est pas une terre pour des tragédies ! »Sud Gâtinais. 30° à l'ombre, quand on en trouve. Années 80 finissantes. Série de drames rapprochés dans l'espace et le temps agreste. Trois épisodes pour trois apparitions. Neuf victimes. Trois mystères au carré. Erreur de la nature ? Et si ça sentait plutôt la malédiction d'un autre temps, du fond des âges. »
***Quelques mots sur l'auteur :***


David Le Golvan enseigne le jour la littérature dans un lycée de Fontainebleau. Dans l'autre vie du soir, il se transforme en romancier « affabuliste » avec un net penchant pour le côté obscur. Il poursuit à travers différents genres, thriller psychologique, satire sociale et récemment l’anticipation, polar... une exploration des petites perversités humaines aux grosses conséquences. Il se produit aussi sur des scènes du sud de la Seine-et-Marne depuis sept ans dans une troupe de théâtre d'amateurs pour laquelle il a écrit des comédies. Dans son théâtre ou ses romans, il se plaît à mettre en scène des hommes qui s'obstinent à penser et à agir dans l'erreur jusqu'à se perdre... L'agrestie (Bucoliques noires) est son quatrième roman publié.   [Source_Editeur]
***Maintenant, place au livre !***
L'imaginaire abreuve-t-il le mythe ou le mythe nourrit-il l'imaginaire ?
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, vous reprendrez bien un peu de légende ? Mais si voyons. Dans le Gâtinais, des choses étranges se déroulent mais... Est-ce notre imagination qui nous joue des tours ? Ou bien la véracité de faits légendaires qui s'étale sous nos yeux ? David Le Golvan nous entraîne dans un lieu mystique, teinté de noir et de questions... 


Nous sommes plongé dans ce livre à travers trois histoires. Trois chemins qui nous retournent le cerveau et qui nous posent question ! Mais qui est cette jeune femme un peu sauvageonne ? Tantôt sympathique, tantôt perdue dans ses rêveries ? Qui déambule dans les rues rarement, qui habite la forêt et qui préfère se baigner nue dans l'étang ?
Qui est à l'origine de ces suicides en série ? Est-ce un mystérieux tueur, en série ? Ou bien juste le fait des coïncidences et du hasard ? On ne réchappe pas de ce coin où de toute façon, il faut bien finir d'une manière ou d'une autre...
Qui est cet être étrange motard au casque intégral débarqué de Paris ? Ou d'on ne sait où ? A chasser la femelle ou faire une chasse aux sorcières ?
Toutes ces suppositions, questions auxquelles on s'accroche et auxquelles on devient addict...


Eh bien les Loulous, je ne connaissais point cet auteur et c'est un ravissement que de le découvrir ! Il vous fout un coup de fouet ! On déguste avec beaucoup d'avidité ces histoires « bucoliques noires » ! C'est bien tourné, bien ficelé et notre imaginaire s'envole dès les premières pages !


La plume de David Le Golvan est bien dosée. Il nous emporte dans son sillon et l'histoire fait le reste. On est scotché par les événements, on est titillé dans nos retranchements, on dévore chaque partie avec un tourbillon orageux dans la tête. Est-ce une malédiction qui frappe ce coin de terre ? Les légendes forgent-elles la réalité ou est-ce la réalité qui forge les légendes ?
Pour pouvoir répondre à cette question, je vous invite à vous glisser à bord et à prendre le chemin du Gâtinais.


Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, un peu de légende, un soupçon de réalisme, une dose de sombre, un zeste de magie et David Le Golvan fait le reste dans « L'agrestie, bucoliques noires ». Je vous invite à dévorer ce livre comme j'ai pu le faire. Une plume acérée qui vous envoûtera et vous entraînera vers de nouveaux desseins.

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2427
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum