Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Duret, Aline] L'Ombre du santal

Aller en bas

Quel est votre avis sur ce roman policier ?

[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_lcap0%[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_lcap100%[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_lcap0%[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_lcap0%[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_lcap0%[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_lcap0%[Duret, Aline] L'Ombre du santal Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Duret, Aline] L'Ombre du santal Empty [Duret, Aline] L'Ombre du santal

Message par elea2020 Sam 6 Mar 2021 - 20:03

L'Ombre du santal
Aline Duret
Vent-des-lettres
Décembre 2020
260 pages
ISBN : 978-2-900940-74-7

[Duret, Aline] L'Ombre du santal 41wzb910

Résumé de couverture :
Jacques Desfontaine, un quinquagénaire solitaire, mène une existence paisible à Carquefou, une commune de la banlieue nantaise.
   Il vit retranché dans sa belle propriété familiale, préférant la compagnie de ses arbres à celle des hommes.
   Mais depuis la disparition de sa mère, rien ne va plus : des objets changent de place, de la nourriture disparaît et d’étranges bruits perturbent ses nuits.
   Tout ceci est-il bien réel ? Est-il en proie à des hallucinations ? Devient-il fou ?
   À fleur de peau, Jacques perd pied.
  Lorsque le corps de sa voisine Huguette est retrouvé au fond d’un puits, tous les soupçons se portent sur lui.
   Les gendarmes Belfort et Velganni mènent l’enquête, sous les ordres de la troublante Émilie Girard…

Mon avis :
J'ai lu avec un plaisir renouvelé ce second roman d'Aline Duret, dans lequel j'ai retrouvé les personnages devenus familiers de la petite équipe des gendarmes de Carquefou : Simon Belfort en demi-teinte, Hadrien Velghanni mis en vedette, et une nouvelle venue, le lieutenant Emilie Girard, qui ne laisse pas les hommes indifférents, et qui dégage un certain mystère.

L'auteure s'est bien renouvelée dans l'intrigue : il s'agit cette fois d'un homme qui vient de perdre sa mère six mois auparavant, dans un accident domestique qui n'aurait pas dû arriver, et qui progressivement sombre dans l'alcool et la paranoïa, persuadé qu'il est que quelqu'un s'introduit chez lui et déplace des objets, ou pire, mange dans son frigo. En effet, Jacques Desfontaine est un homme d'habitudes, maniaque, et misanthrope. Ses seuls contacts sont les trois amis avec qui il boit un verre et joue aux cartes à L'Atelier, la brasserie du bourg.

Jacques Desfontaine tente donc d'éviter le plus possible les rapports humains, mais il n'a pas de chance : sa voisine Huguette fait le siège de la grande maison familiale où Jacques continue à résider, lui demandant - ô sacrilège ! - de lui consentir un prêt pour éviter une saisie. En effet, Jacques et sa mère ont gagné la cagnotte du loto et tout le monde en a eu connaissance par la presse.

Pire encore, la situation se dégrade lorsque Huguette est retrouvée morte au fond de son puits, et que l'équipe de gendarmes commence l'enquête. La défense de Jacques n'est pas très crédible, d'autant plus qu'il a eu une altercation le soir du meurtre avec Huguette et son mari. Par ailleurs, on ne le croit pas lorsqu'il évoque les bruits inquiétants qui l'empêchent de dormir.

Encore un meurtre dont la petite ville paisible de Carquefou se serait bien passée en cette période de Noël, et une enquête difficile pour le trio de gendarmes, qui ont toutefois bien des atouts dans leurs manches, et sauront remonter le fil de ce mystère, notamment grâce à l'intuition d'Hadrien, aussi bien qu'au travail minutieux de tous... Nous connaîtrons même une échappée dans le Cantal, en complément de l'enquête.

J'ai beaucoup apprécié ce roman policier encore une fois bien construit, sans temps morts, avec un art des ambiances et des dialogues, et une psychologie approfondie des personnages. L'intrigue nous mène de surprise en surprise, et les éléments de l'enquête sont solides. Aline Duret sait introduire dans l'intrigue des sujets d'actualité, comme les violences faites aux femmes. Elle a, par ailleurs, ce génie du détail qui donne un supplément de vie aux personnages et aux actions, et le style est maîtrisé, ambitieux, mais reste très accessible. Elle n'oublie pas de disséminer ça et là de petites touches d'humour et d'ironie, qui allègent les moments plus violents ou noirs. Pour tout dire, j'attends le prochain, en suggérant à Aline Duret que le roman se passe cette fois... en été ! Il commence à faire froid sous ces pluies battantes ou verglaçantes de décembre.

Extraits :
"Comme Jacques ne jetait jamais rien, elle [l'armoire] était pleine à craquer. Néanmoins, aucun désordre apparent. Tout était rigoureusement organisé selon un code couleur précis. Sur chacune des étagères reposaient trois piles de vêtements bien distinctes : une pour le linge blanc, une seconde pour les teintes vives et une troisième pour les couleurs foncées. La répartition suivait par ailleurs une logique implacable."

"Assis devant son bol de café fumant, il entreprit de lire le journal. Il ouvrit Ouest-France directement à la rubrique nécrologique. Chaque jour, il lisait avec grande attention les avis d'obsèques de la commune, et notait scrupuleusement dans un petit carnet les dates et heures de toutes les inhumations auxquelles il pensait pouvoir assister depuis son balcon."

_________________
"Nous sommes comme les glaces. La vie nous fait parfois chavirer et nous change de forme." Francisco Coloane


Lectures du moment : Une Saison au bord de l'eau, de Jenny Colgan / L'Edda poétique (textes traduits et présentés par Régis Boyer / La Littérature de la pop culture, de Thomas Olivri.



=> PàL 2020

=> PàL 2021
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2997
Age : 52
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Duret, Aline] L'Ombre du santal Empty Re: [Duret, Aline] L'Ombre du santal

Message par louloute Sam 6 Mar 2021 - 21:30

Merci Elea pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 23246
Age : 52
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Duret, Aline] L'Ombre du santal Empty Re: [Duret, Aline] L'Ombre du santal

Message par elea2020 Sam 6 Mar 2021 - 21:41

Merci @Louloute. Very Happy

_________________
"Nous sommes comme les glaces. La vie nous fait parfois chavirer et nous change de forme." Francisco Coloane


Lectures du moment : Une Saison au bord de l'eau, de Jenny Colgan / L'Edda poétique (textes traduits et présentés par Régis Boyer / La Littérature de la pop culture, de Thomas Olivri.



=> PàL 2020

=> PàL 2021
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2997
Age : 52
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum