Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem

Aller en bas

Votre avis

[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_lcap0%[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_lcap100%[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_lcap0%[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_lcap0%[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_lcap0%[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_lcap0%[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Empty [Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem

Message par Sharon Ven 17 Déc 2021 - 19:43

[Day, Daniel R.] Dapper Dan : ma vie made in Harlem Cover295

Titre : Dapper Dan : ma vie made in Harlem
Auteur : Daniel R. Day
éditeur :Presse de la cité
Nombre de pages : 336 pages

Présentation de l’éditeur :

Pendant plus d’une décennie, ce tailleur a attiré à Harlem stars du hip-hop et sportifs, dealers et gangsters. Sa marque de fabrique ? Une mode extravagante mêlant les codes de la rue et du luxe à grand renfort de motifs et logos « empruntés » aux plus grandes marques. Un détournement qui lui vaudra d’ailleurs plusieurs procès et la fermeture de sa boutique. Mais comment cet homme ayant grandi après guerre dans un des ghettos noirs les plus pauvres de la ville est-il devenu le styliste fétiche des célébrités avant de collaborer avec Gucci ? Cette autobiographie raconte les années de jeunesse et de formation de celui qui n’est encore que Daniel R. Day. Cireur de chaussures, joueur de dés et roi de l’arnaque : Harlem est pour lui le royaume de la débrouille. Il devient toxicomane, fait plusieurs séjours en prison, rejoint les Black Panthers et découvre l’Afrique. Au fil des pages, son histoire se confond avec celle de l’Amérique, des luttes pour les droits civiques, des années crack et sida. L’histoire d’une ascension, d’une chute et d’une rédemption, mais aussi celle d’un quartier, d’une ville et d’une époque.

Mon avis :

Comme souvent quand je choisis un livre, je l’ai choisi à cause de sa couverture : oui, les vêtements portés par Dapper Dan (Dan l’élégant) ont attiré mon regard, et oui, j’ai eu envie de lire son histoire.
Je ne savais pas du tout de qui il s’agissait avant d’ouvrir ce livre, la mode et moi menons en effet deux existences parallèles (mis à part ce qui concerne les sacs à main, je ne saurai dire combien j’en possède). Rien ne semblait pourtant prédestiner cet homme à travailler dans la mode – pour ne pas dire que rien ne semblait prédestiner cet homme à s’en sortir, tout court. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il a fait tous les métiers auxquels l’on ne pense pas, mais presque. Joueur de dés et arnaqueur ont été les premières activités qui lui ont permis de gagner sa vie. J’ai l’impression, en écrivant, qu’il m’est impossible de retracer la richesse de ce parcours. Il parle peu de sa vie personnelle, il l’évoque cependant, parce qu’elle est hors-norme, sans chercher à se justifier ou à cacher certains aspects détonants. Il parle en revanche de sa famille, des addictions dont souffraient sa mère, ses frères, ou dont lui-même a souffert. Il parle des épreuves que lui et ses proches ont subies : le pire peut toujours arriver. Il parle également de ses engagements, de sa vie spirituelle.
Il parle de mode, aussi, beaucoup, de l’art de se débrouiller, de détourner, d' »emprunter », de se perdre aussi totalement dans son travail, au point de n’avoir plus que cela.
Et, en toile de fond, Harlem. Harlem où il a grandi, Harlem qu’il n’a jamais voulu quitter, contrairement à quasiment tous les membres de sa famille. Harlem et sa gentrification actuelle.
Un livre passionnant.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 13004
Age : 46
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum