Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
Voir le deal
159.99 €

[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna

Aller en bas

Votre avis

[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_lcap0%[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_lcap0%[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_lcap100%[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_lcap0%[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_lcap0%[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_lcap0%[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Empty [De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna

Message par Sharon Jeu 30 Déc 2021 - 12:11

[De la Roche, Mazo] Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna Cvt_ch11

Titre : Les chroniques de Whiteoaks - tome 1 : La naissance de Jalna
Auteur : Mazo de la roche
éditeur : pockett
Nombre de pages : 388 pages.

Présentation de l’éditeur :

Quand ils se rencontrent, c’est le coup de foudre. Pour Philippe Whiteoak, toutes les femmes sont des laiderons stupides auprès de la jolie Adeline Court. Aux yeux de la pétulante Irlandaise, nul homme n’a plus belle prestance que le capitaine Whiteoak. Leur mariage dépasse en splendeur ce qu’a connu la ville indienne de Jalna. Mais la naissance d’Augusta met fin à leur vie brillante – et l’ennui vient.
La mort de leur oncle de Québec qui leur laisse une fortune considérable les décide à quitter les Indes. Ils font halte en Angleterre, puis en Irlande. Après un faux départ et maints incidents, leur voilier les conduit à Québec, d’où ils partent s’installer dans les verts espaces de l’Ontario.

Mon avis :

Cet article risque d’être un peu long. Tant pis, pour une fois que je lis le premier tome d’une saga, tout en ayant la certitude que je ne lirai pas la suite. Lire un livre qui ‘est pas votre genre de lecture, oui. Poursuivre et découvrir la dizaine de volumes suivant, non.

Adeline et Philippe, c’est d’abord pour moi l’histoire d’un couple aisé, d’un couple qui peut se permettre de n’en faire qu’à sa tête. Ils se sont rencontrés puis mariés en Inde, leur fille Augusta y est née, et c’est après qu’ils décident de partir pour le Canada, où Philippe a hérité d’un de ses oncles. Ils se rendent néanmoins avant en Angleterre, puis en Irlande, pour voir leurs familles respectives. Au Québec, nous assisterons alors à la naissance de Jalna.

Simple et efficace. Sauf que…. il est des faits qui peuvent étonner, ce n’est pas une romance, c’est bien une saga familiale. Premier exemple : il est question, dans ce roman, de la dépression post-partum. Certes, elle n’est pas nommée ainsi, et elle ne l’est pas toujours actuellement (certains la confondent encore avec le baby blues), mais ce dont souffre Adeline est clairement décrit, tout comme est clairement décrit les maux de sa seconde grossesse. Autre point que l’on voit rarement dans les romans : alors qu’Adeline annonce cette seconde grossesse, Philippe lui reproche d’être tombé enceinte « trop tôt » – et elle de lui rappeler que c’est lui qui l’a mise dans cet état. Oui, Adeline ne se laisse pas faire, et c’est tant mieux. De même, Philippe se trouve fort démuni pendant la traversée quand Adeline ne peut pas s’occuper de Gussie, leur fille, parce qu’elle est trop malade du fait de sa grossesse et du mal de mer. Il confie donc la petite à une écossaisse mère de famille nombreuse : l’ayah dévouée n’a pas survécu à la traversée.

Je devrais dire « aux traversées » parce qu’ils ont dû rebrousser chemin, et que cela aura des conséquences pour la famille d’Adeline. Philippe dit tout le bien qu’il pense de certains membres, et Adeline de ne pas apprécier les reproches qui sont faits à elle et à sa mère. Oui, Adeline comme sa mère se « serre » pendant la grossesse – et même si cela est dit abruptement par Philippe, je me dis aussi que ce n’est pas très bon. Elle se serrera aussi pendant sa troisième grossesse, qui survient alors que Jalna est en construction – nom choisi en souvenir du régiment de Philippe, nom qui a vu naître leur amour.

Adeline tranche avec les autres femmes, parce qu’elle n’en fait qu’à sa tête et que personne ne parvient à raisonner. Le qu’en dira-t-on ? Très peu pour elle. Se rendre seule chez un homme ? Oui, c’est un ami, ils ont effectué la traversée vers le Québec ensemble, et il lui a livré un gros secret pas très reluisant (à mes yeux) même si, autre temps, autre moeurs, il aurait pu de nos jours résoudre ses soucis personnels autrement. Adeline tranche avec les autres femmes, plus conventionnelles, plus attentives à leur famille aussi – Adeline ne sait pas trop comment tenir une maison. Adeline est irlandaise aussi, qu’on se le dise ! Ne venez surtout pas lui dire du mal de son pays.

Adeline ne se laisse pas faire non plus. Les ordres du docteur, qui lui interdit de se lever avant trois jours après son accouchement ? Elle n’en tient pas compte. Ses menaces ? Elle s’en moque également. L’allaitement ? Avoir une charmante chèvre à disposition, c’est bien utile. Le slogan n’existait pas à l’époque, et pourtant : son corps, son choix, pourrait dire Adeline. Par contre, les enfants… sont souvent livrés à eux-même, la nurse semble débordée, prompte à se reposer sur la jeune Gussie (quatre ans), qui a bien compris que ses frères étaient les chouchous de la famille.

Jalna – un domaine dont nous assistons à la construction pas à pas, au fil des saisons, des joies liées à chacune d’entre elles, comme le fait de patiner, par exemple, ou de se baigner, l’été, au grand dam de certains canadiens.

La fin de ce tome 1 annonce déjà la suite – l’on sait qui sera le prochain maître de Jalna, liant ainsi trois familles entre elles.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 11679
Age : 43
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum