Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

4 participants

Aller en bas

votre avis ?

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_lcap0%[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_lcap0%[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_lcap100%[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_lcap0%[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_lcap0%[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_lcap0%[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Empty [Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

Message par Cannetille Mer 26 Jan 2022 - 11:41

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Soleil12

Titre : Soleil rouge sur Badényabougou
Auteur : Vincent LITT
Parution : 2021 (Murmure des soirs)
Pages : 247


Présentation de l'éditeur :  
Manon et moi avions trouvé refuge dans l’appentis du dispensaire déserté de Badényabougou. Nous nous étions glissés à la hâte dans ce cagibi resserré et sans fenêtres jouxtant l’ample salle de soins. Dans cet espace confiné, Manon se déchirait d’angoisse, je la serrais dans mes bras et tentais de la réconforter. Nous croupissions là, dissimulés derrière des cartons vides, des madriers, des tôles, une table d’examen, une étagère métallique.

Eduardo, médecin volontaire dans l’hôpital d’une bourgade sahélienne, se fond rapidement dans le microcosme local. Il est touché par la grâce distante de Fatimé et vit une passion intense avec Manon, globe-trotteuse de passage. Lorsqu’une bande armée s’infiltre dans ce coin reculé, c’est le cauchemar ! Face à la sauvagerie, les certitudes se lézardent. Sur qui compter ? Que devient la solidarité ?

 
Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Vincent Litt, médecin et anthropologue est né en 1954 à Leuven. Il a grandi à Liège et vit à Orbais dans le Brabant wallon. Il écrit des nouvelles. Soleil rouge sur Badényabougou est son premier roman.


Avis :
Depuis deux ans qu’il a rejoint l’hôpital de cette petite bourgade reculée du Sahel, Eduardo est devenu « Mon Docteur » dans toute la région. Sa notoriété et son efficacité ne sont pourtant pas du goût de tout le monde, à commencer par les bandes mafieuses dont il gêne certains trafics. Quand un groupe armé s’installe au village, les ennuis commencent.

Les années de pratique de la médecine par l’auteur en Afrique donnent de l’assise au récit. Vincent Litt connaît son sujet et parvient sans mal à immerger le lecteur dans l’atmosphère de ce coin perdu du Sahel. Croquées de manière très vivante, les scènes s’enchaînent sans se départir d'un réalisme convaincant, qui fleure l’aventure et le dépaysement. Aux côtés d’un Eduardo souvent désarçonné mais empli de bonne volonté, l’on découvre le microcosme local. L’on s’acclimate aux inventifs expédients d’une population organisée pour tirer parti, vaille que vaille, de ses conditions très modestes. L’on s’accommode avec philosophie, moyennant quelques frayeurs, des innombrables aléas de déplacements rendus aussi périlleux qu’épuisants par l’absence ou l’état désastreux des pistes, routes et infrastructures. Mais aussi, d'emblée mis sous tension par la scène introductive dépeignant le narrateur et sa compagne tapis, mal en point et terrorisés, dans l'appentis d'un dispensaire, l'on évolue dans la lecture avec la certitude d'une menace imminente et d'une violence larvée, qui rendent plus manifeste encore le sentiment que rien n'est vraiment fiable ni maîtrisable dans cet environnement régi par ses lois propres, au gré d'arrangements et de compromissions gangrenant ses moindres rouages.

Dès lors, l'auteur joue à fond la carte du suspense et de l'angoisse, et c'est sur un rythme haletant qu'il nous entraîne dans un crescendo de faits inquiétants, alors que le brigandage de premières bandes armées, infiltrant la région sans la moindre réaction d'autorités corrompues, fait craindre de futures vagues bien plus organisées, djihadistes cette fois. La description de l'engrenage intéresse autant que la tension dramatique tient en haleine. Les péripéties finissent certes par flirter avec les limites du crédible, mais, emporté vers le paroxysme du récit, le lecteur reste enclin à ne point trop s'en formaliser. Tout au moins jusqu'à ce que, brutalement, en l'espace de quelques mots seulement, le soufflé ne retombe sur une issue aussi rapide qu'inopinée, décevante de plate facilité. Saisi d'une frustration incrédule, l'on achève alors cette lecture sur un désappointé  "tout ça pour ça" ?

Laissée sur ma faim par une intrigue qui finit par tourner court aux limites de la crédibilité, j'ai néanmoins dévoré, avec un plaisir certain, cette très vivante aventure africaine, riche en dépaysement et pimentée d'un suspense addictif. Une agréable récréation entre deux lectures plus exigeantes. (3/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2970
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Empty Re: [Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

Message par louloute Mer 26 Jan 2022 - 12:05

Merci Cannetille pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 30118
Age : 53
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Empty Re: [Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

Message par elea2020 Mer 26 Jan 2022 - 12:44

L'auteur a fixé la barre haut pour un premier roman, le sujet demande du souffle. J'aime bien le profil de l'auteur (médecin et anthropologue), le sujet me plairait dans l'absolu...

_________________
"Ainsi vécut Raphaël pendant plusieurs jours, sans soins, sans désirs, éprouvant un mieux sensible, un bien-être extraordinaire, qui calma ses inquiétudes, apaisa ses souffrances. Il gravissait les rochers, et allait s'assoir sur un pic d'où ses yeux embrassaient quelque paysage d'immense étendue. Là, il restait des journées entières comme une plante au soleil, comme un lièvre au gîte." Honoré de Balzac, La Peau de chagrin.


Les Racines du ciel, de Romain Gary / La Solidarité, de Léon Bourgeois / Petite bibliothèque de poésie contemporaine : Tout sera longuement fatal, André Frénaud.




=> PàL 2021

=> PàL 2022
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4720
Age : 53
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Empty Re: [Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

Message par Cannetille Mer 26 Jan 2022 - 12:50

C'est bien pour un premier roman : on ne s'ennuie pas une seconde, et on est franchement dépaysé. Mais il manque un peu de corps...
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2970
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Empty Re: [Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

Message par lilalys Mer 26 Jan 2022 - 15:45

Merci Cannetille, le sujet et ta critique (même nuancée à la fin) me donnent envie d'ajouter ce roman à ma liste.
lilalys
lilalys
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1281
Localisation : France
Date d'inscription : 11/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Empty Re: [Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

Message par Cannetille Mer 26 Jan 2022 - 16:56

Pour le voyage et le suspense, il vaut le coup !
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2970
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou Empty Re: [Litt, Vincent] Soleil rouge sur Badényabougou

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum