Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro

Aller en bas

votre avis ?

[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_lcap0%[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_lcap0%[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_lcap0%[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_lcap0%[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_lcap100%[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_lcap0%[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Empty [Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro

Message par Cannetille Ven 11 Mar 2022 - 19:12

[Laquerrière, Nicolas] Nueve Cuatro Nueve_10

Titre : Nueve Cuatro
Auteur : Nicolas LAQUERRIERE
Parution : 2022 (Harper Collins)
Pages : 448


Présentation de l'éditeur :    
Qui connaît le 9-4 ? Qui connaît ceux qui y vivent et y survivent ? Et surtout, qui connaît son miroir inversé, le 9-4 dans le 9-4, le nueve cuatro ? Un pays des merveilles peuplé de paumés, de cramés, de caïds, de macs, d’animaux sauvages et de toutes les histoires extraordinaires qui vont avec.
Parmi eux, Henri, comptable à la retraite, qui a perdu sa moitié puis un orteil pour cause de diabète. Son quotidien ressemble à un long fleuve tranquille, jusqu’au jour où sa voisine Clara disparaît des radars. Soulaymane, recouvreur de dettes à la petite semaine, rêvait de devenir flic. Chercher cette fille, c’est ce qui lui manquait pour relancer son coeur au ralenti. Brahim, enfin, boss du nueve cuatro. Son règne semble éternel, mais il commence à perdre la tête. Mettre sa ville à feu et à sang sera son dernier coup d’éclat.
Tous n’ont pas la démesure de vouloir imprimer l’histoire, pourtant, avec cette disparition, chacun va vivre sa grande épopée.

Odyssée noire et conte urbain empreint d’une folle humanité, Nueve Cuatro offre une vision de la banlieue à nulle autre pareille. Une nouvelle voix explosive est née.


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :  
Passé par la Fémis, NICOLAS LAQUERRIÈRE, trente-deux ans, est le coscénariste de la série à succès Validé. Il vit depuis toujours à Choisy-le-Roi, au coeur de ce 94 dont il a fait la grande héroïne de son premier roman.


Avis :
Retraité veuf et sans enfant, Henri habite seul un pavillon modeste, dans une ville du Val de Marne. Sa vie sans histoire bascule lorsqu'il se met en tête de retrouver lui-même l'adolescente qu'il soutenait scolairement et qui a disparu, sans que personne - même pas ses parents - ne s'en émeuve. Entre les bandes rivales qui se partagent dans la violence le contrôle du secteur, des forces de police pas toujours exemplaires et une population pétrifiée dans une prudente et impuissante neutralité, Henri découvre l’envers du décor de sa ville. L’irruption de cet électron libre bouleverse rapidement l’équilibre des forces en présence, et déclenche une cascade de conflits et de règlements de compte menant tout droit à un véritable bain de sang.

D’emblée cueillis par le langage des banlieues qui donne le ton à toute la narration, les lecteurs les plus classiques devront d’abord faire le deuil de leur plaisir stylistique pour se plonger dans cette histoire. Pour franchir le pas, peut-être pourront-ils se consoler en adoptant l’ouverture d’esprit de l’ethnologue prêt à toutes les découvertes et expériences. Saupoudré de détails volontairement désarçonnants, le début de l’intrigue finit en effet par piquer la curiosité, et c’est, malgré tout, sans plus trop traîner des pieds, que l’on fait plus ample connaissance avec les faux airs eastwoodiens d’Henri, vieil ours mal léché déterminé à ne pas se laisser impressionner dans la défense de ce qu’il s’est fixé comme bonne cause.

Malheureusement, de bagarres en pugilats plus violents et sanglants les uns que les autres, le tout assaisonné de scènes outrageusement trash - dont l’une en particulier a failli devenir celle de trop et me faire refermer ce livre avant la fin -, un écoeurement de plus en plus insupportable est venu chez moi étouffer peu à peu tout autre ressenti de lecture. Peut-être pourrait-on y voir matière à adaptation pour l’un de ces films imbibés de testostérone qui cherchent à se démarquer par toujours plus de sensationnel. Mais, même dans ce cas, je ne suis pas sûre que l’on garderait à l’image tout ce que ce texte inflige à son lecteur. Au moins le cinéma fait-il usage d’avertissements pour les publics sensibles, ce qui n’est pas le cas de la littérature…

Rares sont les romans qui ont jamais suscité en moi une telle réaction de rejet. Seule une qualité littéraire d’exception aurait pu faire passer ce que le fond comporte à mes yeux de rédhibitoire dans le gore et le trash, comme réussit à faire l’étonnant Ordure d’Eugen Marten. En l’occurrence, il s’agit ici, en ce qui me concerne, d’une rencontre ratée : ce livre ne m’était manifestement pas destiné. (1/5)
Cannetille
Cannetille
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1491
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum