Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique

Aller en bas

Votre avis

[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_lcap0%[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_lcap100%[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_lcap0%[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_lcap0%[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_lcap0%[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_lcap0%[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Empty [Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique

Message par Sharon Sam 21 Jan 2023 - 22:09

[Resenterra, Olivia] Le mur de l'Atlantique Cover345

Titre : Le mur de l'Atlantique
Auteur : Olivia Resenterra
éditeurs : Les éditions du Rocher
Nombre de pages : 176 pages

Présentation de l’éditeur :

La narratrice, qui vit à Londres, passe une semaine de vacances chez ses parents en Charente-Maritime. Une dernière fois, elle veut se rendre dans la maison, tout juste vendue, de sa grand-mère. Cette ultime visite et ce bref séjour au bord de l’Atlantique la ramènent sur les chemins de l’enfance. Elle tourne les pages des albums photos de famille, se souvient de son grand-père Valentino, immigré italien, maçon et ouvrier agricole ; de la quête d’un vieux fort réputé impénétrable ; de l’estuaire du fleuve tout au bout des marais… Sans oublier cet horizon sauvage : l’île Madame. Le récit, d’une infinie élégance, a le charme d’une balade balnéaire. Les époques se mêlent avec délicatesse, reprennent vie et nous restituent le plus précieux des parfums, celui d’un temps suspendu.

Mon avis :

Le mur de l’atlantique est un roman calme et contemplatif. Ce roman court prend le temps, à une époque où l’on ne le prend pas vraiment, de poser le cadre, de décrire, de se souvenir aussi. La narratrice est revenue en France pour dire adieu à sa maison d’enfance, celle de sa grand-mère, en Charente-Maritime. Sur les lieux, elle se souvient, des souvenirs heureux, des bonheurs simples avec son frère, dans la maison, dans le jardin, dans ces anciens bâtiments qui vont sans doute être détruits par le nouveau propriétaire, dans des lieux pittoresques, propice à leur imaginaire, comme ils l’avaient été, des années plus tôt, à celui de son père, de son oncle, de ses tantes.
La narratrice retourne dans le passé, par le biais de ces petits morceaux de temps arrêté que sont les photos. Son grand-père, Valentino, sa grand-mère sont venus d’Italie, ayant construit leur vie et leur famille en France. Il est question d’immigration oui, mais aussi de transmission, de ces valeurs que l’on enseigne à ses enfants, par delà le départ du pays natal. Ces retour dans le passé nous rappelle aussi la vie quotidienne de cette population active des années cinquante, active mais oubliée, qui était constituée d’ouvriers, de journaliers. Oui, en dépit de la scolarisation obligatoire, et ce, depuis des décennies, il était encore possible de ne savoir ni lire ni écrire, comme Vincent, ouvrier agricole dormant « au milieu des sacs d’orge et d’avoine. » Les enfants eux-mêmes devaient accomplir leur part de travail à la ferme – futurs successeurs de leurs parents, dans l’esprit des patrons. Oui, l’on parle d’ascenseur social, mais l’on n’oublie que certains n’avaient pas envie de voir d’autres s’élever. Constat pessimiste que je fais en passant, dans ce roman qui nous montre la France de l’après-guerre, les séquelles laissés sur le territoire français par la guerre – les blockhaus, les batteries en béton, vestiges du mur de l’Atlantique qui donne son titre à ce roman.
A découvrir.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 12248
Age : 44
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum