Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là

Aller en bas

[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là

[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_lcap0%[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_lcap100%[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_lcap0%[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_lcap0%[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_lcap0%[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_lcap0%[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là Empty [Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là

Message par lalyre Sam 29 Avr 2023 - 18:31

[Laville, Pierre]
La guerre les avait jeté là
Laffont 9 février 2023
410 pages
Quatrième de couverture
Paris, 1942. Quand la Comédie Française était très occupée
« La nuit est tombée progressivement. La lumière se fait tout à coup, inondant le couloir. Résonnent les voix joyeuses de comédiens costumés en Marquis et en Arlequin qui se hâtent de rejoindre les coulisses. Puis un régisseur chargé de rameuter son monde crie :
- En scène ! Plus que cinq minutes. En scène !
Dans quelques instants, après les coups de brigadier, naîtra sur le plateau une vie, le temps qui sépare un lever et un baisser de rideau. Gabrielle s’éloigne, poussant devant elle le chariot des costumes serrés dans leur housse. »

Paris, hiver 1942. Les bannières colorées qui affichent le symbole nazi claquent dans le vent et se déplient sur les façades du Louvre ou des grands hôtels. En ces temps troublés d’occupation allemande, la Comédie Française fait salle comble : le public se presse pour applaudir Marie Bell, la plus grande comédienne de son temps. Phèdre, Roxane, Chimène, Cléopâtre, Esther, Dona Prouhèze… on ne compte plus les rôles prestigieux de cette fantasque reine du théâtre.
Autour d’elle, précipités par des événements qu’ils ne maîtrisent pas, avec conscience ou aveuglement, les plus grands esprits de l’époque s’affrontent : Cocteau, Guitry, Arletty, Céline, Sartre, Camus, les Renaud-Barrault, Colette, ou encore Paul Claudel. Fraîchement arrivé dans la capitale, un jeune auteur dramatique rêve, lui, de percer à tout prix.
Cependant, une fois le rideau baissé, un choix s’impose : fermer les yeux sur la révoltante compromission, voir collaborer ? Ou, au contraire, entrer en résistance, et sauver ceux qui doivent l’être, telle la jeune Juliette Gréco qui fuit la Gestapo ?
Être ensemble et rester soi-même, tous y parviendront-ils ?
[Laville, Pierre] La guerre les avait jetés là La-gue11
Mon avis
Nous voici à Paris ou le monde du théâtre tient la place la plus importante, on y croise Sacha Guitry, Marie Bell, Jean Cocteau, Jean Paul Sartre, Juliette Gréco ainsi que beaucoup d’autres. C’est un Paris occupé pendant la guerre 1940/45, de la scène aux coulisses, tous y circulent et ils sont nombreux ces acteurs, tous des personnages authentiques qu’ils soient collaborateurs ou résistants, hommes ou femmes, ce que furent leurs attitudes et leur destin connus ou reconnus, certains par leur courage ou d’autres pour leur lâcheté, tout est vrai dans ce livre ou presque. Les jeunes espoirs tels que François Pèrier, Michel Bouquet, Bernard Blier et d’autres commencent à se faire connaître vers la fin de la guerre. Les ambiguïtés s’entremêlent car les personnages évoluent presque tous dans ces années grises, toujours à mi-chemin lors de ces heures sombres, fait d’accommodements avec l’occupant, de terreur, de haine mais aussi de courage et générosité, lors des rafles des juifs, le retour des survivants des camps de concentration. C’est une fresque magistrale, faisant revivre les heures sombres, un formidable roman, un sujet brûlant que j’ai beaucoup apprécié...4,5/5







lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 9542
Age : 92
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum