Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam

Aller en bas

Votre avis ?

[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_lcap0%[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_lcap0%[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_lcap100%[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_lcap0%[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_lcap0%[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_lcap0%[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Empty [Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam

Message par Cassiopée Lun 8 Mai 2023 - 12:08

[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Miriam10

Les sept nuits de Miriam (Milk Fed)
Auteur : Mélissa Broder
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau
Éditions : Christian Bourgois (4 Mai 2023)
ISBN : 978-2267050936
416 pages

Quatrième de couverture

Rachel a fait de la restriction calorique sa religion. À 24 ans, sa vie est rythmée par de petits rituels créés dans l’espoir de garder le contrôle de son alimentation. Son obsession : ne pas prendre de poids. Mais lorsqu’elle rencontre Miriam, ses certitudes vacillent… Car Miriam, son corps épanoui, ses rondeurs, ses yaourts glacés et sa famille juive orthodoxe, l’attire irrésistiblement. Alors, quand son désir charnel se confond presque avec l’appétit renouvelé pour les plaisirs de la table, et que le sentiment d’avoir trouvé une famille s’en mêle, la vie de Rachel se complique sérieusement.

Mon avis

Rachel est une jeune femme qui a été grosse dans son enfance. Maintenant, elle est mince mais son diktat, c’est de ne pas prendre un gramme. Alors elle compte les calories, mange toujours les mêmes aliments à un rythme bien défini. Elle se prive de repas entre amis ou de sorties au restaurant de peur de ne pas pouvoir maîtriser. Tout son quotidien est lié à l’angoisse d’une prise de poids. La nourriture régente tout. Son travail et ses collègues ? Ici ou ailleurs peu importe malgré la présence d’Ana, une collaboratrice qu’elle aurait bien adoptée comme mère. Sa vie sentimentale ? Le calme plat. Elle est plutôt attirée par les filles mais rien à l’horizon. Ses relations avec ses parents ? Un peu compliquées, sa mère est assez envahissante. Elle se produit parfois dans un petit groupe en tant qu’humoriste, c’est un peu là qu’elle est le plus « elle-même ». Elle est juive et ne pratique pas. Alors elle voit une psy, Rana Mahjoub, pour se faire aider. Elle la rencontre pour améliorer le lien avec sa mère et gérer ses troubles alimentaires.

Lors d’un entretien, le Docteur Mahjoub suggère une cure de désintoxication mère / fille à savoir quatre-vingt-dix jours sans contact. Rachel est persuadée que ce ne sera pas possible car sa Maman n’acceptera pas. Il va falloir tenir et ne pas répondre aux nombreux textos. Pas évident mais cette parenthèse va peut-être lui permettre de sortir de sa routine ?

Dans les rituels de chaque jour, qui rassurent Rachel, il y a la dégustation d’un yaourt glacé nature (est-ce pour rappeler le lait maternel ?) sans garniture, dans une coupe pas trop pleine, et qu’elle déguste d’une certaine façon. C’est toujours le même homme qui la sert. Mais ce matin-là, c’est une femme plantureuse qui s’occupe d’elle. Et elle n’écoute pas Rachel, elle remplit le pot au-delà de la limite, veut rajouter des petites gourmandises puisque c’est compris dans le prix. Une catastrophe pour Rachel qui est totalement déstabilisée. À partir de ce fait, somme toute banal, son univers bien cadré va exploser. Elle parle avec la vendeuse, Miriam, se rend dans sa famille (juive comme elle), découvre une autre façon de vivre, de voir les choses, elle lâche du lest pour s’alimenter, se reprend, s’égare, se perd sur d’autres routes, y reste, en sort…..

En renouant avec le plaisir de la dégustation, c’est un autre appétit qu’elle aiguise en simultané, celui de la chair. Elle a envie d’être amoureuse, de caresser, d’embrasser… Elle essaie de s’affranchir de sa mère, du poids de la religion et de « ses lois ». Il y a des passages plus osés, plus érotiques comme si Rachel bouillonnait de se libérer enfin. Elle ne peut plus planifier, anticiper… elle est en roue libre….

Ce roman m’a un peu bousculée, quelque fois, j’ai eu l’impression que l’auteur cherchait à choquer. En parallèle, elle aborde d’une façon originale, l’obsession de cette minceur, presque devenue une norme. Dès que Rachel prend un peu de poids, Ana lui en fait la remarque. Mélissa Broder parle également du judaïsme et de tout ce à quoi il fait référence, c’est très intéressant et riche d’informations. Le rapport au corps, aux parents, aux autres, est bien retranscrit et assez approfondi.

L’écriture (merci à la traductrice) et le style sont fluides, avec des pointes de sarcasme. On a envie de savoir comment va évoluer Rachel. On sent ses nombreux blocages puis elle s’ouvre, elle lâche prise mais jusqu’où va-t-elle aller ? Finalement de quoi se nourrit-elle ? De yaourts, d’amour, de religion ? Qu’est-ce qui la fait avancer ?

Un récit atypique, surprenant, qui sort des sentiers battus.

_________________
[Broder, Mélissa] Les sept nuits de Miriam Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 16278
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum