Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -56%
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
Voir le deal
34.99 €

[Irish, William] La mariée était en noir

Aller en bas

Votre avis

[Irish, William] La mariée était en noir Vote_lcap100%[Irish, William] La mariée était en noir Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Irish, William] La mariée était en noir Vote_lcap0%[Irish, William] La mariée était en noir Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Irish, William] La mariée était en noir Vote_lcap0%[Irish, William] La mariée était en noir Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Irish, William] La mariée était en noir Vote_lcap0%[Irish, William] La mariée était en noir Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Irish, William] La mariée était en noir Vote_lcap0%[Irish, William] La mariée était en noir Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Irish, William] La mariée était en noir Empty [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Invité Jeu 22 Oct 2009 - 18:05

La marié était en noir

[Irish, William] La mariée était en noir 41zvq910

Auteur : William Irish
Édition : Presses de la cité
Nombre de pages : 191

Quatrième de couverture :
Une femme se tenait debout sur le seuil, immobile. Elle était en noir et la blancheur crémeuse de ses épaules jaillissait d'un corsage ajusté, sans épaulettes. Une sorte de voile léger, garni de jais, était posé sur ses cheveux d'or ...
- Appelez un médecin ! gémit-il.
- Il arriverait trop tard.
Il tomba à ses pieds et une légère écume moussa au coin de ses lèvres.
- ... voulais vous rendre heureuse, balbutia-t-il dans un râle.
Venue de très loin, une voix lui assura ironiquement :
- vous y avez réussi.

Mon appréciation
Plusieurs hommes sont retrouvés morts. Accidents ou meurtres? L'inspecteur Lew Wanger penche pour la deuxième hypothèse. Il va tout mettre en oeuvre pour trouver ce qui lie les différentes victimes pour appréhender le coupable. Au fil de son enquête, il apparaît très vite que pour chaque meurtre, une mystérieuse femme a été vue auprès de la victime peu de temps avant sa mort. Mais qui est cette femme, tantôt brune, tantôt blonde qui semble sortie de nulle part?
Ce roman policier n'est pas exceptionnel, il est même très traditionnel mais on retrouve tous les éléments que l'on recherche dans ce type de littérature ce qui en rend la lecture plaisante. On devine le dénouement de l'histoire assez rapidement mais il faut tout de même attendre la fin du roman pour avoir tous les éléments.
Je serai maintenant curieuse de voir l'adaptation cinématographique de ce roman.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Irish, William] La mariée était en noir Empty Re: [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Invité Mer 16 Déc 2009 - 18:30

Lu et apprécié. Du même auteur, j'avais préféré "Fenêtre sur Cour". Néanmmoins, même si ça n'a pas été un choc de lecture, je l'ai lu rapidement et avec du plaisir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Irish, William] La mariée était en noir Empty Re: [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Invité Jeu 5 Mai 2011 - 18:56

Je ne m'en souviens plus tellement, il faudrait que je le relise...


bambi_slaughter a écrit:Lu et apprécié. Du même auteur, j'avais préféré "Fenêtre sur Cour". Néanmmoins, même si ça n'a pas été un choc de lecture, je l'ai lu rapidement et avec du plaisir.

Ah je l'ai lu celui-là, il est génial !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Irish, William] La mariée était en noir Empty Re: [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Invité Jeu 5 Mai 2011 - 19:04

bambi_slaughter a écrit:Lu et apprécié. Du même auteur, j'avais préféré "Fenêtre sur Cour". Néanmmoins, même si ça n'a pas été un choc de lecture, je l'ai lu rapidement et avec du plaisir.

William Irish est le pseudonyme de Cornell Woolrich, écrivain américain né le 4 décembre 1903 à New York, où il meurt le 25 septembre 1968.

The Bride Wore Black (1940) (La Mariée était en noir) a été adapté au cinéma par François Truffaut en 1968 avec Jeanne Moreau, Michel Bouquet, Jean-Clause Brialy, Charles Denner, Clause Rich, Michael Lonsdale...

Fenêtre sur cour (Rear Window), film américain à suspense produit et réalisé par Alfred Hitchcock, a été écrit par John Michael Hayes d'après la nouvelle "It Had to Be Murder" de Cornell Woolrich (pseudonyme : William Irish).

Du même auteur, François Truffaut a aussi adapté Waltz into Darkness (1947) : La sirène du Mississipi en 1969 avec Belmondo, Deneuve et Michel Bouquet...

Quand on connait les liens d'admiration et d'affection réciproques qui unissaient Hitchcock et Truffaut, il n'est pas étonnant qu'ils aient été séduits par des oeuvres du même auteur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Irish, William] La mariée était en noir Empty Re: [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Invité Jeu 5 Mai 2011 - 19:36

FrançoisG a écrit: The Bride Wore Black (1940) (La Mariée était en noir) a été adapté au cinéma par François Truffaut en 1968 avec Jeanne Moreau, Michel Bouquet, Jean-Clause Brialy, Charles Denner, Clause Rich, Michael Lonsdale...

Je n'ai pas lu le livre, mais il s'agit assurément d'un incontournable sur le plan cinématographique!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Irish, William] La mariée était en noir Empty Re: [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Invité Jeu 5 Mai 2011 - 21:39

Je n'ai pas vu les adaptations de ses deux livres, "La mariée était en noir" et "Fenêtre sur cour", ça ne m'intéresse pas tellement, d'une part, je suis pour ainsi dire toujours déçu des adaptations de livres que j'aime, et d'autre part, le cinéma n'est pas mon truc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Irish, William] La mariée était en noir Empty Re: [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Sharon Dim 5 Fév 2023 - 13:47

Mon avis :

Ce roman, publié en 1940 mais dont la traduction française "complète" n'aura lieu qu'en 2001, est le premier roman de William Irish. Je trouve important de le préciser tant il est surprenant, dénouement y compris. Il y aurait des choses à dire, à redire sur ce dénouement, mais le révéler, ce serait gâcher la lecture pour ceux qui se lanceraient dans la découverte de ce polar.

Kenneth Bliss tombe de son balcon le jour de ses fiançailles - du dix-septième étage, cela ne pardonne pas. Quelques temps plus tard, Mitchell est assassiné, avec du cyanure placé dans une de ses boissons favorites. Puis, c'est au tour d'un brave père de famille de mourir au cours d'une partie de cache-cache effectué avec son fils. Si certains voient trois affaires distinctes, ce n'est pas le cas de l'inspecteur Lew Wanger. Lui, qui a déjà pensé que le premier décès n'était ni un accident ni un suicide, est persuadé que les trois affaires sont liées par la mystérieuse femme qui était à chaque fois sur les lieux et qui, à chaque fois, n'a pas pu être retrouvée. Elle s'est aussi bien gardée de se présenter comme témoin, comme elle aurait pu le faire si la mort de Kenneth Bliss avait été purement accidentelle.

Il faut de la patience, il faut de l'acharnement pour découvrir l'identité de la coupable et plus encore pour découvrir pourquoi elle a agi ainsi. Elle a toujours veillée, de manière fort étonnante parfois, à ce qu'aucune innocente ne se retrouve incriminée. Cherchez la femme, déjà, à l'époque, la femme la plus proche, pas une autre, parce que c'est forcément elle la responsable. Pour d'autres, la femme est totalement invisible, juste une compagne, et encore. Rester invisible jusqu'au bout, c'est ce qu'a réussi à accomplir la mystérieuse meurtrière.

Et si vous ne l'avez pas déjà vu, je ne peux que vous conseiller de regarder le film de François Truffaut.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 12824
Age : 46
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Irish, William] La mariée était en noir Empty Re: [Irish, William] La mariée était en noir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum