Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 : Les jeunes filles tome

Aller en bas

Quel est votre avis sur ce roman ?

[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_lcap0%[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_lcap100%[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_lcap0%[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_lcap0%[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_lcap0%[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_lcap0%[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Empty [Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 : Les jeunes filles tome

Message par elea2020 Ven 5 Avr 2024 - 18:59

Pitié pour les femmes
Les jeunes filles, tome 2
Henri de Montherlant
1936
222 pages
Folio
ISBN : 978-2-07-036156-4

[Montherlant, Henry (de)] Pitié pour les femmes - Tome 2 :  Les jeunes filles tome  Pitie-10
Résumé de couverture :
«Quand Mlle Dandillot venait, le soir, avenue Henri-Martin, son premier geste était d’éteindre l’électricité. Et il s’était fait une sorte de rite. Il la déshabillait peu à peu tandis qu’elle restait debout et petite devant lui, dans sa pose familière, le front un peu baissé, le regardant sans la moindre fausse honte, avec ses yeux bleu sombre, plus grands et plus sombres - presque noirs - dans l’obscurité de la pièce, comme s’ils avaient bu en partie les ténèbres de la nuit (c’était pour cela que cette nuit était si claire au-dessus du monde).»

Mon avis :
Je poursuis cette série intéressante, en maintenant l'avertissement pour les allergiques à la misogynie : Pierre Costals n'a pas changé. Fidèle à lui-même, il continue à approfondir sa liaison avec la jeune Solange, dont on sait maintenant qu'elle l'aime. Solange est déroutante pour Costals, car elle paraît toujours sobre et posée, et ne semble pas présenter de défauts féminins rédhibitoires. Certes, notre écrivain misanthrope s'amuse quelque peu, entretient encore les braises de ses échanges épistolaires. Toutefois, plusieurs relations se dénouent dans ce tome, volontairement ou non, comme pour le laisser se concentrer sur la jeune fille.

Costals franchit enfin le pas de faire de Solange sa maîtresse, tout en essayant de l'"éduquer" à ses exigences, mais aussi en poursuivant cet idéal de se présenter tel quel, sans se payer de mensonges séducteurs. Il renâcle sérieusement sur le mariage, mais en même temps on verra qu'il fait à sa compagne épisodique une place à part. Il en a toutefois dit très peu sur sa situation personnelle, son fils, ses projets....

Ce tome apparaît plus construit, moins brouillon dans les pistes lancées dans le précédent tome sans aller jusqu'au bout. Plusieurs fortes scènes ponctuent la narration, essentiellement à la troisième personne, du point de vue de Costals ; il n'est pas rare que l'écriture se coule dans des évocations visuelles apaisées, chaleureuses, et les formules choc abondent. Le lecteur sent bien que Costals, si ce n'est Montherlant, a le goût de la contradiction, de la provocation, non sans une certaine fatuité, conscient de produire des traits d'esprit, des éclairs intrigants. J'ai beaucoup aimé la scène entre Costals et Monsieur Dandillot, le père de Solange, qui se meurt et se repent de ne pas avoir vécu comme il l'entendait. Cela semble donner une caution à l'égoïsme jouisseur de l'écrivain ; pourtant, il se rapproche davantage de Solange.

Pas de surprise donc dans ce tome, mais une lecture plus fluide, une meilleure compréhension de ce personnage complexe et frustrant qu'est Pierre Costals. Le fil rouge évoqué par le titre est on ne peut plus clair : et d'une, l'homme s'attache souvent à une femme par pitié, et de deux, ce n'est pas une bonne idée. Il faut donc s'armer et rester vigilant, dans une parfaite maîtrise de ses sentiments, pour une parfaite indépendance. 4,5/5

Citations :
Quelle que soit leur expérience du contraire, les hommes persistent à croire qu'un caractère marche tout d'une pièce. Or, il n'y a unité de caractère que chez les êtres qui s'en fabriquent une par artifice ; tout ce qui reste naturel est inconséquent. (page 17)

(...) et il arrive qu'ils (les cheveux) soient restés mouillés, comme une forêt après la pluie, parce qu'elle a été à la piscine tout à l'heure. Il les prend, il baise d'abord leur pointe, où ils sont elle sans être tout à fait elle encore, presque étrangers à elle, comme un fleuve qui à la fin de son cours ne connaît plus sa montagne et sa source. (page 25)

Et j'en reviens à ma question : pourquoi les femmes sérieuses et honnêtes ne se défendent-elles pas contre ces stryges ? Ne se rendent-elles pas compte du tort que ces stryges leur font ? Les pires ennemies de la femme sont les femmes. (page 67)

Mais la vie, qui ne sait pas vivre, prétend sottement se dérober aux convenances du roman français. (page 87)

- Je vois maintenant qu'il ne faut pas essayer de faire du bien à ceux qu'on n'aime pas. Rien ne demande plus de naturel, plus de spontanéité que de faire le bien. (page 192)
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5594
Age : 55
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum