Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox Séries X avec adaptateur sans-fil Windows 10 à 52,99€
52.99 €
Voir le deal

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres

Aller en bas

Quel est votre avis sur "La Maison de Londres" ?

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_lcap0%[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_lcap0%[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_lcap100%[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_lcap0%[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_lcap0%[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_lcap0%[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Empty [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres

Message par Invité Mar 29 Juin 2010 - 22:20

Titre : La Maison de Londres

Auteur : Lydie Blaizot

Genre : Fantastique/Urban fantasy

Edition : Les Editions du Petit Caveau

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Maison10

4ème de couverture :

Londres, 1895.

Ruppert Haversham, Arthur Ruterford et Hubert Michel, trois vampires aux caractères aussi différents que marqués, tentent de vivre normalement malgré la malédiction dont ils s'estiment victimes. Affiliés à la puissante Maison de
Londres, ils se retrouvent chargés de l'éducation d'un nouveau collègue, Donald Crump.
Malheureusement, ce dernier se révèle être une véritable calamité qui va mettre en péril l'organisation dont il est censé faire partie. Par sa faute, la guerre avec la Maison de Cardiff prend des proportions alarmantes et ses camarades sont contraints de rattraper ses bêtises.
Leurs pérégrinations vont les mener de
Londres à Upper Plot, un village qui semble recéler la clé de leur problème... et même peut-être davantage.


Dans ce roman haut en couleurs, Lydie Blaizot nous décrit une galerie de personnages particulièrement réussie qui nous prouve que l'on peut être un vampire et avoir aussi de l'humour !
Décor victorien, enquête palpitante, rebondissements en tout genre, humour noir et sentiments contradictoires sont autant d'éléments qui vous embarquent aux côtés de nos trois héros dans ce récit palpitant et original.


Mon avis :



Ce livre m’avait tapé dans l’œil au moment de sa présentation pour le partenariat, aussi j’attendais ce livre avec impatience. Après de multiples démêlés avec la poste (Ils ont dû faire passer le livre par le Ghana, l’Argentine et le Groenland pour que cela mette si longtemps à arriver !), j’ai donc enfin put me mettre à sa lecture.

Tout de suite, j’ai eu une première surprise : le livre est résolument orienté jeunesse (ce qui n’est pas spécialement évident à la lecture du résumé). Or un livre jeunesse ne fait pas long feu entre mes mains, ce qui m’a permis de combler (un peu) le retard accumulé dans les centres postaux) et de vous livrer mon avis.

En littérature jeunesse, lorsque l’on parle de vampires, on a généralement en tête la série Twilight, de Stefenie Meyer. Mais une rapide comparaison avec ce livre montre que, ici, ce n’est (heureusement) pas du tout de la même chose qu’il s’agit. Twilight, c’est une histoire d’amour avec des vampires. Ici, c’est une histoire de vampires avec, accessoirement, un peu d’amour. Nous sommes donc à mille lieues de la série Twilight. Ceux et celles qui aiment les histoires d’amour se désoleront peut-être, mais pas ceux qui aiment les histoires de vampires.

Histoire de vampires donc, mais, jeunesse oblige, histoire assez légère et joyeuse néanmoins (j’entends que ce n’est pas un bain de sang accompagné de meurtres et de violences en tout genre). Le rythme de l’histoire est par ailleurs très bien réfléchi, à la fin d’une scène ou d’une série d’action, un nouvel élément vient relancer l’histoire, mais cela survient toujours au bon moment : on a eu le temps d’assimiler ce qui s’était passé, mais pas de s’ennuyer, ce qui est assez rare, (surtout en jeunesse où j’ai parfois l’impression que les auteurs veulent aller beaucoup trop vite ou, au contraire, bien trop lentement).

Le style convient lui aussi assez bien au genre sélectionné, bien que j’aie l’impression, parfois, que l’auteure cherche un peu trop à adopter un ton un peu plus adulte. Heureusement, cela n’arrive qu’à de rares occurrences, et cela ne gène pas la progression générale du récit. Les mots se suivent et les pages défilent avec plaisir.

J’en viens maintenant à deux choses qui sont, pour moi, parmi les plus importantes pour faire un bon livre : les personnages et l’intrigue. Les trois héros sont surnommés « Les Trois Mousquetaires », et je trouve que ce surnom est parfaitement mérité. En effet, ils constituent un mélange de personnalités, de qualités et de défauts, qui se complètent harmonieusement, un peu comme les trois héros de Dumas. Évidemment, comme on se situe dans le domaine du livre jeunesse, les gentils ont tendance à être de vrais braves types, et les mauvais des petites crapules (en bref, on nage en plein manichéisme). Mais les trois héros et leurs compagnons ont véritablement des personnalités intéressantes. Par ailleurs, je pense que c’est l’histoire qui fait véritablement tout l’intérêt du livre. Je ne vais pas en dire beaucoup dessus pour ne pas dénaturer le suspens chez ceux qui auraient envie de lire le livre, mais il faut savoir qu’il y a pas mal d’idées sympas qui auraient parfois pu être développées un peu plus (les histoires de Servant ou de Domaine, par exemple). Mais ce sera peut-être le cas dans un prochain tome, car le livre nous laisse sur pas mal de questions (notamment en ce qui concerne la vielle abbaye). En bref, bien que ce ne soit pas un coup de cœur, je pense que cela peut être une lecture très agréable, notamment pour des enfants à partir de 11-12 ans.

Merci à Thot, Partage Lecture et aux Editions du Petit Caveau pour ce livre [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Icon_biggrin [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Icon_biggrin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Empty Re: [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres

Message par maily7 Mar 29 Juin 2010 - 23:08

j'avais hâte de lire ta critique, et bien maintenant que je l'ai lu je ne sais pas vraiment si je vais l'acheter ou pas.
tu sembles avoir aimé, mais tu soulignes à plusieurs reprise que c'est un roman pour un jeune public .... alors me voila indécise ... drunken
en tout cas, belle critique cheers
maily7
maily7
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2434
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lecture
Genre littéraire préféré : Bit-Lit, Romance, Policier, thriller, fiction
Date d'inscription : 24/01/2010

http://histoire-de-livres.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Empty Re: [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres

Message par alexielle63 Mer 30 Juin 2010 - 15:31

Je note! merci Olorin!
alexielle63
alexielle63
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6756
Age : 39
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Prépa de concours
Genre littéraire préféré : fantasy, policiers, romans, enfin bref, tout ce qui se lit!
Date d'inscription : 25/05/2009

http://lecturesdalexielle.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Empty Re: [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres

Message par Sara2a Mer 30 Juin 2010 - 20:33

Je le note pour mon fils 13 ans qui a en horreur la serie de Stephanie Meyer mais qui par contre aime les vampires .
Sara2a
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 50
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Empty Re: [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres

Message par Ironman Dim 25 Juil 2010 - 22:21

Mon avis:

Suite à des problèmes qu’Olorin a eu avec la Poste et le fait qu’il a finalement reçu deux exemplaires, j’ai également eu la possibilité de lire ce roman de Lydie Blaizot.

Je confirme que ce livre est orienté jeunesse. On ne le comprend pas directement, mais après quelques chapitres, on se rend bien compte qu’on est très loin de l’ambiance de Dracula ou de Salem. Par contre, on n’est pas plus proche de Twilight. En fait, je situerais « La maison de Londres » au milieu.
On ne parle pas de sexe et de sang à toutes les pages, mais on n’est pas non plus dans l’excès de gentillesse. C’est divertissant et passionnant à la fois.

De plus, il manque beaucoup d’ingrédients traditionnels au roman jeunesse, tels que les héros boutonneux en pleine puberté ou les histoires d’amour qui n’en finissent plus. C’est donc un livre destiné aux jeunes, mais qui peut plaire également à la génération au-dessus. Par rapport à Olorin, je pense que 11-12 ans est un peu trop tôt pour apprécier cette lecture. Surtout pour s'identifier aux personnages.

En parlant de ça, les 3 personnages principaux sont pour moi le point fort du livre. Ils sont totalement différents (Le noble, le médecin et le militaire) mais parfaitement complémentaires.
Autant les personnages masculins sont travaillés, autant j’ai trouvé les personnages féminins beaucoup moins intéressants, presque bâclés.

J’ai toujours adoré l’humour noir et il a une part importante ici. Mais tout cela est particulièrement bien dosé. On n’est jamais dans l’excès. Un autre point fort, ce sont les rebondissements en tout genre. Autant dire qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Finalement, je dirais que ce roman est une bonne surprise. Lydie Blaizot a contourné presque toutes les règles du roman vampirique, et c’est une réussite.

Je remercie les éditions du Petit Caveau, Thot, Partage-Lecture, et également La Poste Very Happy , grâce à qui j’ai pu lire ce roman.
Ironman
Ironman
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 3265
Age : 36
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Chercheur/Doctorant
Genre littéraire préféré : policier, thriller, fantastique, horreur, manga
Date d'inscription : 30/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Blaizot, Lydie] La Maison de Londres Empty Re: [Blaizot, Lydie] La Maison de Londres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum