Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-50%
Le deal à ne pas rater :
Bracelet connecté Xiaomi Mi Band 4C à -50%
14.99 € 29.99 €
Voir le deal

DUMAS, Alexandre

Aller en bas

DUMAS, Alexandre Empty DUMAS, Alexandre

Message par audreyzaz Jeu 11 Sep 2008 - 15:56

Alexandre DUMAS

DUMAS, Alexandre Dumas10

Biographie

Alexandre Dumas est un écrivain français né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts (Aisne) et mort le 5 décembre 1870 à Puys, près de Dieppe (Seine-Maritime).
Il est le père de l'écrivain Alexandre Dumas (1824-1895), auteur en particulier de La Dame aux camélias.

Dumas voit le jour le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts. Son père, Alexandre Davy-Dumas de la Pailletrie, général pendant la Révolution, fit une brillante carrière dans les armes. Il mourra trois ans après la naissance de son fils. Alexandre Dumas a pour aïeul un petit marquis dévoyé qui immigra en 1760 à l'île de Saint-Domingue et une esclave noire du nom de Marie-Cessette Dumas.


À treize ans, le petit Alexandre ne sait presque rien, il a pour seule éducation ses lectures de la Bible, de récits mythologiques, de l'Histoire naturelle de Buffon, de Robinson Crusoé et des Contes des Mille et une nuits. Cependant, sa calligraphie est exceptionnelle. Engagé comme coursier dans une étude de notaire, Alexandre fera la connaissance d'Adolphe Ridding de Leuven qui l'initiera à la poésie moderne. Ils auront également l'occasion d'écrire ensemble des vaudevilles.


En 1822, il se trouve une place de clerc de notaire et part pour Paris avec un collègue. Là-bas, il découvre la comédie française. C'est le début d'une vie nouvelle pour Alexandre lorsqu'il fait la rencontre d'un grand acteur de l'époque, Talma. En 1823, il travaille dans le secrétariat du duc d'Orléans et peut enfin faire venir sa mère à Paris.


Un an après, le 27 juillet 1824, c'est la naissance de Dumas fils, un enfant illégitime jusqu'à ce que Dumas le reconnaisse quelques années plus tard. Cette même année, Dumas se remet au vaudeville avec Adolphe et la Chasse et l'amour connaît un grand succès. C'est aussi la période où Dumas découvre les Romantiques, il va beaucoup au théâtre. Il écrit son premier drame historique, Henri III et sa cour en 1828 et bien que qualifiée de scandale en prose ( faisant référence à la pièce Hernani de Victor Hugo qualifiée de scandale en vers), la pièce, présentée à la Comédie française, connaît un énorme succès.



C'est un auteur prolifique, avec l'aide notoire de « nègres » et en particulier d'Auguste Maquet qui a participé à la plupart de ses réalisations. Il signe des grandes fresques historiques telles Les Trois Mousquetaires ou Le Comte de Monte-Cristo en 1844. La même année, Dumas achète un terrain à Port-Marly et fait bâtir le « château de Monte-Cristo », une bâtisse de style composite, à la fois Renaissance, baroque et gothique.

En 1846, il fait construire son propre théâtre à Paris, boulevard du Temple, qu'il baptise « Théâtre-Historique ». Le théâtre est inauguré en 1847 et accueille les pièces de plusieurs auteurs européens (Shakespeare, Goethe, Calderon, Schiller) avant de faire faillite en 1850.

Ruiné, Dumas est obligé de vendre aux enchères son château qu'Honoré de Balzac admirait tant. En 1851, poursuivi par plus de 150 créanciers, Dumas doit s'exiler en Belgique.

Il ne ralentit pas pour autant sa production littéraire. Fin gourmet, il est même l'auteur d'un Grand Dictionnaire de cuisine, publié après sa mort en 1871.

En septembre 1870, après un accident vasculaire qui le laisse à demi paralysé, Dumas s'installe dans la villa de son fils à Puys, près de Dieppe. Il y meurt le 5 décembre 1870. Sa dépouille est transférée au Panthéon de Paris le 30 novembre 2002, à l'occasion du bicentenaire de sa naissance.


Bibliographie

1. La Chasse et l’Amour (théâtre), 1825
2. La Noce et l’Enterrement (théâtre), 1826
3. Henri III et sa cour (théâtre), 1829
4. Christine, ou Stockholm, Fontainebleau et Rome (théâtre), 1830
5. Napoléon Bonaparte, ou Trente Ans de l’Histoire de France (théâtre), 1831
6. Antony (théâtre), 1831
7. Charles VII chez ses grands vassaux (théâtre), 1831
8. Teresa (théâtre), 1831
9. La Tour de Nesle (théâtre), 1832
10. Souvenirs d’Anthony, 1835
11. Chroniques de France : Isabel de Bavière, 1835
12. Kean (théâtre), 1836
13. Caligula ((théâtre), 1837
14. Mademoiselle de Belle-Isle (théâtre), 1837
15. Acté, 1837
16. La Salle d’armes / Pauline, (roman), 1838
17. Le Capitaine Paul, 1838
18. Le Capitaine Pamphile, 1839
19. Crimes célèbres, 1839-1841
20. Napoléon, 1840
21. Othon, l’archer, 1840
22. Les Stuarts, 1840
23. Maître Adam le calabrais, 1840
24. Le Maître d’armes, 1840-1841
25. Praxède, 1841
26. Aventures de Lydéric, Grand-forestier de Flandre, 1841 IBSN 2-85984-023-0
27. Nouvelles Impressions de voyage (Midi de la France), 1841
28. Excursions sur les bords du Rhin, 1841
29. Souvenirs de voyage - Une année à Florence , 1841
30. Jeanne la pucelle 1429-1431, 1842
31. Le Speronare, 1842
32. Le Capitaine Arena , 1842
33. Le Chevalier d'Harmental, 1842. Son premier succès de romancier
34. Le Corricolo, 1843
35. Des demoiselles de Saint-Cyr (théâtre), 1843
36. Filles, Lorettes et Courtisanes, 1843
37. Georges , 1843
38. L'Orfèvre du roi, ou Ascanio, 1843
39. Sylvandire, 1844
40. Fernande, 1844
41. Les Trois Mousquetaires, 1844
42. Le Château d’Eppstein, 1844
43. Cécile, 1844
44. Gabriel Lambert, 1844
45. Louis XIV et son siècle, 1844
46. Vingt Ans après, 1845
47. Le Comte de Monte-Cristo, 1845 – 1846
48. Une fille du régent, 1845
49. La Reine Margot, 1845[3]
50. Les Médicis, 1845
51. Les Frères corses, 1845
52. Le Chevalier de Maison-Rouge, 1845-1846
53. La Dame de Monsoreau, 1846
54. Le Bâtard de Mauléon, 1846
55. Joseph Balsamo, 1846, inspiré de la vie de Giuseppe Balsamo
56. Les Deux Diane, 1846
57. Impressions de voyage - De Paris à Cadix, 1847
58. Les Quarante-Cinq, 1847
59. Catilina, 1848
60. Le Vicomte de Bragelonne, ou L'Homme au masque de fer, 1848
61. Les Mille et un fantômes, 1849
62. Le Collier de la reine, inspiré de l'affaire du collier de la reine 1849
63. La Femme au collier de velours, 1850
64. La Tulipe noire, 1850
65. Le Trou de l’enfer, 1850
66. La Colombe, 1850
67. Montevideo, ou Une nouvelle Troie, 1850
68. Le Drame de quatre-vingt-treize, 1851
69. Impressions de voyage - Suisse, 1851
70. Ange Pitou, 1851
71. Olympe de Clèves, 1851
72. La Maison de Savoie, depuis 1555, jusqu'à 1850, 4 vol., 1852-1856.

Tome 1 : Emmanuel Philibert (1852), Tome 2 : Léone-Léona (1853), Tome 3 : Mémoires de Jeanne d’Albert de Luynes, comtesse de Verrue, surnommée la Dame de Volupté (1855), Tome 4 : De Victor Amédée III à Charles Albert (1856)
Publié exclusivement en Italie et réutilisé en partie dans Le Page du duc de Savoie (1855), La Dame de volupté (1863) et Les Deux Reines (1864).[4]

73. La Comtesse de Charny, 1853
74. Le Pasteur d’Ashbourne, 1853
75. Isaac Laquedem, 1853
76. Les Drames de la mer, 1853
77. Ingénue, 1853
78. La Jeunesse de Pierrot, 1854
79. Une vie d’artiste, 1854
80. Catherine Blum, 1854
81. Saphir, 1854
82. Vie et Aventures de la princesse de Monaco, 1854
83. Les Mohicans de Paris, 1854-1855
84. Souvenirs de 1830 à 1842, 1854
85. La Jeunesse de Louis XIV (théâtre), 1854
86. La Dernière année de Marie Dorval, 1855
87. Marie Giovanni, journal d’une parisienne, 1855
88. Le Gentilhomme de la Montagne (El Salteador), 1855
89. Le Page du duc de Savoie, 1855. Réutilise des extraits de La Maison de Savoie (1852).
90. Les Grands Hommes en robe de chambre ; César, Henri IV, Richelieu, 1855 –1856
Alexandre Dumas concoctant une bouillabaisse de personnages, par Cham.
Alexandre Dumas concoctant une bouillabaisse de personnages, par Cham.
91. Madame du Deffand, 1856
92. Les Compagnons de Jéhu, 1856
93. Les Crimes célèbres, 1856
94. L’Homme aux contes, 1857
95. Charles le Téméraire, 1857
96. Le Meneur de loups, 1857
97. La Dame de volupté, 1857
98. Les Louves de Machecoul, 1858
99. De Paris à Astrakan, 1859
100. Jane, 1859
101. Histoire d’un cabanon et d’un chalet, 1859
102. La Maison de glace, 1860
103. La Route de Varennes, 1860
104. Mémoires de Garibaldi, 1860
105. Une aventure d’amour, 1860
106. Le Père Gigogne, contes pour les enfants, 1860
107. La Marquise d’Escoman, 1860
108. Une nuit à Florence sous Alexandre de Médicis, 1861
109. Les morts vont vite, 1861
110. Bric à Brac, 1861
111. La Princesse Flora, 1863
112. La San-Felice, 1863
113. La Boule de neige, 1863
114. La Dame de volupté, ou Mémoires de Jeanne d’Albert de Luynes, 1863. Réutilise des extraits de La Maison de Savoie (1852).
115. Les Deux Reines, 1864. Réutilise des extraits de La Maison de Savoie (1852).
116. Lady Hamilton, 1865
117. Les Blancs et les Bleus, 1867
118. Les Hommes de fer, 1867
119. La Terreur prussienne, souvenirs dramatiques, 1868
120. La Guerre des femmes.

Publications posthumes :
121. Création et Rédemption, 1863
122. La Fille du marquis, 1863
123. Le Prince des voleurs, 1863
124. Robin Hood le proscrit, 1863
125. L’Île de feu, 1863
126. Le Grand Dictionnaire de cuisine, 1873
127. Le Roman de Violette, 1992
128. Le Chevalier de Sainte-Hermine. Ce dernier roman, publié initialement sous forme de feuilleton en 1869, a été exhumé des fonds de la Bibliothèque nationale de France et publié pour la première fois en 2005.

Source : Wikipédia
audreyzaz
audreyzaz
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3342
Age : 34
Localisation : Région parisienne (92)
Genre littéraire préféré : Un peu de tout
Date d'inscription : 04/06/2008

http://le-monde-de-la-lecture.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum