Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Huston, Nancy] Dolce Agonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Huston,Nancy] Dolce Agonia

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Huston, Nancy] Dolce Agonia

Message par lalyre le Mer 21 Déc 2011 - 15:51

[Huston, Nancy]
Dolce Agonia
Babel mars 2011
499 pages

4ème de couverture
Dieu, qui se prend sans doute pour un romancier, se livre ici au malicieux plaisir de nous montrer, au début de chaque chapitre, vers quel destin s'acheminent à leur insu douze convives qui passent ensemble une soirée de Thanksgiving dans l'Amérique profonde.
Ces convives, campés avec l'autorité que leur donne une romancière rompue à l'art de révéler le vertige des pensées et la valse des sentiments, conversent sur la naissance et la mort, ils discutent de l'existence et de l'amour, ils déballent leurs espérances et leurs désillusions, et font voir, au passage, le métissage complexe de leur société. Mais le lecteur, averti du sort qui les attend, assiste à leurs manèges avec, dans sa conscience, le poids d'une vérité qu'il est incapable de leur transmettre.
Peu à peu apparaît ainsi l'étrange relation que le roman entretient parfois avec notre propre vie. Dolce agonia confirme en même temps la souveraineté d'une romancière qui s'est imposée depuis quelques années déjà comme l'un des écrivains majeurs de notre littérature.

Mon avis
Des hommes et des femmes au seuil de la vieillesse et Chloé, une jeunesse au seuil de la vie. Voila les personnages dont nous allons faire connaissance lors du repas grâce à la belle plume de Nancy Huston, mais aussi par les intermèdes divins qui nous content leur avenir et l’heure déjà tracée de leur mort. C’est ainsi que nous découvrons les faiblesses, les chagrins, les malheurs et les déceptions de chacun d’entre eux. J’ai aimé ce genre de roman ou le présent et le passé font irruption tour à tour lorsque l’un ou l’autre des invités décroche de la conversation et s’absente mentalement pour plonger dans ses souvenirs. Et c’est ainsi qu’au fil des pages nous participons au repas mais aussi aux pensées, aux états d’âmes de chaque femme et homme lors de cette soirée. Vraiment ce livre m’a charmée par l’ambiance tellement bien décrite. Une belle lecture très appréciée .....4,5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Huston, Nancy] Dolce Agonia

Message par Saphyr le Sam 24 Déc 2011 - 1:08

Mmmm... Me voilà alléchée manger.
Merci pour cette critique Lalyre Smile
avatar
Saphyr
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3910
Age : 38
Localisation : Amiens
Emploi/loisirs : Ingénieur
Genre littéraire préféré : Beaucoup de SF, pas mal de Fantastique et de Policiers... et un peu de tout le reste !
Date d'inscription : 06/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Huston, Nancy] Dolce Agonia

Message par Pinky le Dim 14 Fév 2016 - 14:32

Mon ressenti

Douze personnes se retrouvent autour d’un repas de Thanksgiving pour ne pas rester seuls ce jour-là. De professions et d’horizons différents, ces hommes et ces femmes ont un point commun : ils ont tous vécus des traumatismes qui les ont marqué profondément et en faisant pour certains des brisés de la vie. A tour de rôle, ils vont faire ressurgir leurs souvenirs pour peut être ensemble, faire disparaître les fantômes de leur placard.

Un 13ème est invité par l’auteur, comme un signe de chance ou de malchance (chacun y mettra sa signification), c’est Dieu, l’arbitre qui fera pencher la balance d’un côté ou de l’autre.
L’auteur aborde l’amitié qui lie et relie, la tragédie qui traverse notre vie parfois… un chemin de vie complexe, tortueux, heureux… qui est notre lot à tous, ensuite chacun y rajoute ou pas Dieu…

J’ai eu du mal à entrer dans ce livre, qui oscille entre présent et passé, mêlant impressions et réactions des convives qui attendent la fin de leur vie. Le rythme est lent rajoutant à la lourdeur de l’ambiance… fan de Nancy Huston, j’ai eu du mal à le finir ou à trouver là où elle voulait en venir…
Peut-être n’était-ce pas la bonne période pour moi de le lire… ?

avatar
Pinky
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5860
Age : 54
Localisation : Les Sables d'Olonne (85)
Emploi/loisirs : Educatrice spécialisée, peinture, dessin, bricolage, ballade, baignade, tricot, couture
Genre littéraire préféré : Je lis de tout en littérature mais j'ai beaucoup de mal avec les policiers... j'en lis 1 ou 2 dans l
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Huston, Nancy] Dolce Agonia

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum