Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Bleu de Sèvres

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 3

[Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par virgule le Dim 26 Fév 2012 - 2:08



Titre : Bleu de Sèvres (1759-1769) (Louis XV, siècle des Lumières)
Auteur : Desprat, Jean-Paul
Edition : Seuil
Date de parution : 1 juin 2006
Nombre de pages : 632

Quatrième de couverture :

Versailles, janvier 1760. Mme de Pompadour s'engage auprès de Louis XV à donner sous dix ans à la France une porcelaine plus belle que celle de Saxe, dont les secrets de fabrication demeurent jalousement gardés par les ateliers de Meissen depuis un demi-siècle.
Au même moment, en Auvergne, Anselme et Mathieu Masson enterrent leur mère. Les deux frères décident de quitter le pays natal pour tenter leur chance à Paris. Anselme a reçu une solide formation scientifique et se passionne pour la minéralogie. Dans la capitale, il fait la connaissance de Marmontel, un dramaturge en vogue qui l'introduit dans le salon de Mme de Pompadour. Celle-ci charge Anselme de percer le secret des pâtes dures de Saxe, au profit de la manufacture de Sèvres.
Commence alors une course au temps qui conduit notre héros à Strasbourg, où il se lie d'amitié avec Pierre-Antoine Hannong, héritier d'une dynastie de céramistes passés maîtres depuis peu dans l'art de la porcelaine dure. Mais déjà, autour d'Anselme et de Pierre-Antoine, les coups bas se multiplient, des espions sortent de l'ombre...



Mon avis :

Cela faisait plusieurs mois que je n'avais pas lu de roman historique. Je n'ai pas été déçue.
Bleu de Sèvres est un vrai beau roman historique, richement documenté.

L'époque des Lumières est magnifiquement décrite : ouverture des esprits aux sciences (de nouveaux termes apparaissent, comme la « minéralogie »), idées nouvelles (telles l'invention du langage des signes pour les sourds-muets, par l'abbé de L'épée), rédaction de l'Encyclopédie (on croise Rousseau et Diderot dans le roman)... sur fond d'intolérance religieuse et de privilèges liés au pouvoir absolu du monarque (Louis XV).

Bleu de Sèvres nous transporte dans un univers à part : la manufacture de Sèvres et la fabrication de la porcelaine.
Les aspects techniques ne manquent pas, et contribuent au sérieux de l'ouvrage.
On apprend énormément de choses sur cette industrie fine qui nécessite beaucoup de savoir-faire.
J'ignorais que la porcelaine avait autant d'importance à cette époque, et qu'elle était si difficile à fabriquer.

C'est donc une plongée réussie dans un univers fascinant et une époque passionnante.

Seul petit bémol : les personnages auraient pu être plus étoffés. Ils sont un peu en retrait, leurs histoires sont masquées par l'Histoire (avec un grand H) et leurs vies se déroulent de façon un peu trop linéaire à mon goût, sans qu'ils rencontrent de réels obstacles à leurs ambitions.

Malgré cela, ce roman reste pour moi un excellent roman historique et je n'ai qu'une envie après l'avoir refermé : lire la suite (Jaune de Naples) pour retrouver les frères Masson et suivre avec eux le développement de la porcelaine dure en France et en Europe !


Ma note : 8/10


Dernière édition par maily7 le Lun 27 Fév 2012 - 10:40, édité 1 fois (Raison : modifiation du titre)
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par lalyre le Dim 26 Fév 2012 - 15:44

J'aime l'Histoire de cette époque , j'ai d'ailleurs commandé ce livre
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par virgule le Dim 26 Fév 2012 - 22:16

En aurais-tu d'autres à me conseiller sur cette époque, lalyre ?
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par lalyre le Lun 27 Fév 2012 - 0:32

virgule a écrit:En aurais-tu d'autres à me conseiller sur cette époque, lalyre ?

Je viens de terminer " La calèche de Jean Diwo qui commence début du XlXème
Dans la même veine, je te conseille la trilogie " Les dames du faubourg " qui si je me souviens bien commence au XlVème, du même auteur.
Pour le moment je n'ai que ceux-la en tête
bonne lecture flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par se1ena le Dim 3 Juin 2012 - 20:03

Mon avis :

Ansèlme et Mathieu, deux frères orphelins de Bort, partent tenter leur chance à Paris, le premier avec ses fortes connaissances en chimie, le deuxième avec sa virtuosité en musique. Ansèlme se fait engager par Mme de Pompadour avec pour mission de découvrir le secret de la porcelaine dure. À lui se greffe un chimiste de talent, Pierre-Antoine Hannong, qui en connaît déjà le secret qui lui a été légué par son père. Ce n'est donc pas deux frères comme dit dans la quatrième de couverture, mais deux inconnus qui deviendront vite inséparables.

J'ai pris une semaine complète pour lire 730 pages, ce qui ne me ressemble pas. La lecture s'est révélé ardu, du moins dans la première moitié du livre (au moins les 300 premières pages). Plusieurs fois j'ai voulu le fermer, plusieurs fois je me suis poussée à continuer parce que j'ai reçu le deuxième tome en partenariat. Je ne me suis attachée aux personnages qu'à la toute fin. Ce que je déplore dans la première moitié, c'est que les explications de la porcelaine tendre et la recherche du secret de la porcelaine dure prends toute la place, au détriment des personnages. Souvent, quand l'auteur nous présente un personnage ayant réellement existé, il nous fournit une mini biographie du personnage avec des faits postérieurs à la période de lecture. Comme celle de Jean Hellot, pourtant vivant au moment de la lecture, qui va jusqu'à sa mort. Dans ces moments, j'avais souvent l'impression d'avaler les pages d'un manuel d'histoire froid et impersonnel. J'aurais aimé que ce soit amené plus doucement, de manière moins académique.

Le style de l'auteur ne m'a pas facilité la tâche. Il y a beaucoup de phrases trop longues, pleine d'énumération, de virgules, de points-virgules, de deux-points et de tirets. La lecture s'en trouve alors alourdie et peu accessible du premier coup. Aussi, et là c'est totalement subjectif, il y avait énormément de mots que je ne connaissais pas. Des mots comme "algarade", "carabins" ou "crédence", pour ne nommer que ceux-là. Normalement, je n'ai rien contre, sauf quand je dois régulièrement interrompre ma lecture pour chercher les mots en question et garder un dictionnaire à portée de main. Que voulez-vous, je déteste ne pas comprendre!

Le roman couvre une période d'une dizaine d'année. Plusieurs moments de la vie des personnages principaux sont survolés, ce que j'ai trouvé dommage. Il y a quand même du talent, notamment dans les dialogues de ses personnages, qui sont malheureusement pas très présent durant la première moitié. C'est quand toutes les bases ont été posées et que toutes les informations "académiques" nous ont été données que le roman respire mieux, mais encore, faut vouloir s'accrocher! J'ai quand même de l'espoir pour le deuxième tome!

2/5
avatar
se1ena
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 29
Localisation : Québec
Genre littéraire préféré : De tout ou presque!
Date d'inscription : 26/10/2011

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par lalyre le Dim 3 Juin 2012 - 21:05

se1ena a écrit:
Mon avis :

Ansèlme et Mathieu, deux frères orphelins de Bort, partent tenter leur chance à Paris, le premier avec ses fortes connaissances en chimie, le deuxième avec sa virtuosité en musique. Ansèlme se fait engager par Mme de Pompadour avec pour mission de découvrir le secret de la porcelaine dure. À lui se greffe un chimiste de talent, Pierre-Antoine Hannong, qui en connaît déjà le secret qui lui a été légué par son père. Ce n'est donc pas deux frères comme dit dans la quatrième de couverture, mais deux inconnus qui deviendront vite inséparables.

J'ai pris une semaine complète pour lire 730 pages, ce qui ne me ressemble pas. La lecture s'est révélé ardu, du moins dans la première moitié du livre (au moins les 300 premières pages). Plusieurs fois j'ai voulu le fermer, plusieurs fois je me suis poussée à continuer parce que j'ai reçu le deuxième tome en partenariat. Je ne me suis attachée aux personnages qu'à la toute fin. Ce que je déplore dans la première moitié, c'est que les explications de la porcelaine tendre et la recherche du secret de la porcelaine dure prends toute la place, au détriment des personnages. Souvent, quand l'auteur nous présente un personnage ayant réellement existé, il nous fournit une mini biographie du personnage avec des faits postérieurs à la période de lecture. Comme celle de Jean Hellot, pourtant vivant au moment de la lecture, qui va jusqu'à sa mort. Dans ces moments, j'avais souvent l'impression d'avaler les pages d'un manuel d'histoire froid et impersonnel. J'aurais aimé que ce soit amené plus doucement, de manière moins académique.

Le style de l'auteur ne m'a pas facilité la tâche. Il y a beaucoup de phrases trop longues, pleine d'énumération, de virgules, de points-virgules, de deux-points et de tirets. La lecture s'en trouve alors alourdie et peu accessible du premier coup. Aussi, et là c'est totalement subjectif, il y avait énormément de mots que je ne connaissais pas. Des mots comme "algarade", "carabins" ou "crédence", pour ne nommer que ceux-là. Normalement, je n'ai rien contre, sauf quand je dois régulièrement interrompre ma lecture pour chercher les mots en question et garder un dictionnaire à portée de main. Que voulez-vous, je déteste ne pas comprendre!

Le roman couvre une période d'une dizaine d'année. Plusieurs moments de la vie des personnages principaux sont survolés, ce que j'ai trouvé dommage. Il y a quand même du talent, notamment dans les dialogues de ses personnages, qui sont malheureusement pas très présent durant la première moitié. C'est quand toutes les bases ont été posées et que toutes les informations "académiques" nous ont été données que le roman respire mieux, mais encore, faut vouloir s'accrocher! J'ai quand même de l'espoir pour le deuxième tome!

2/5
Oula ce livre que j'ai abandonné à la page 428 flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par virgule le Dim 3 Juin 2012 - 22:29

Merci Se1ena pour cet avis détaillé.

lalyre,
tu n'as pas dû voter car il n'y a aucun vote dans "pas terminé".
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par lalyre le Dim 3 Juin 2012 - 23:30

virgule a écrit:Merci Se1ena pour cet avis détaillé.

lalyre,
tu n'as pas dû voter car il n'y a aucun vote dans "pas terminé".
Merci Virgule, c'est un oubli, voila qui est réparé flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5692
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par se1ena le Lun 4 Juin 2012 - 17:28

lalyre a écrit:
se1ena a écrit:
Mon avis :

Ansèlme et Mathieu, deux frères orphelins de Bort, partent tenter leur chance à Paris, le premier avec ses fortes connaissances en chimie, le deuxième avec sa virtuosité en musique. Ansèlme se fait engager par Mme de Pompadour avec pour mission de découvrir le secret de la porcelaine dure. À lui se greffe un chimiste de talent, Pierre-Antoine Hannong, qui en connaît déjà le secret qui lui a été légué par son père. Ce n'est donc pas deux frères comme dit dans la quatrième de couverture, mais deux inconnus qui deviendront vite inséparables.

J'ai pris une semaine complète pour lire 730 pages, ce qui ne me ressemble pas. La lecture s'est révélé ardu, du moins dans la première moitié du livre (au moins les 300 premières pages). Plusieurs fois j'ai voulu le fermer, plusieurs fois je me suis poussée à continuer parce que j'ai reçu le deuxième tome en partenariat. Je ne me suis attachée aux personnages qu'à la toute fin. Ce que je déplore dans la première moitié, c'est que les explications de la porcelaine tendre et la recherche du secret de la porcelaine dure prends toute la place, au détriment des personnages. Souvent, quand l'auteur nous présente un personnage ayant réellement existé, il nous fournit une mini biographie du personnage avec des faits postérieurs à la période de lecture. Comme celle de Jean Hellot, pourtant vivant au moment de la lecture, qui va jusqu'à sa mort. Dans ces moments, j'avais souvent l'impression d'avaler les pages d'un manuel d'histoire froid et impersonnel. J'aurais aimé que ce soit amené plus doucement, de manière moins académique.

Le style de l'auteur ne m'a pas facilité la tâche. Il y a beaucoup de phrases trop longues, pleine d'énumération, de virgules, de points-virgules, de deux-points et de tirets. La lecture s'en trouve alors alourdie et peu accessible du premier coup. Aussi, et là c'est totalement subjectif, il y avait énormément de mots que je ne connaissais pas. Des mots comme "algarade", "carabins" ou "crédence", pour ne nommer que ceux-là. Normalement, je n'ai rien contre, sauf quand je dois régulièrement interrompre ma lecture pour chercher les mots en question et garder un dictionnaire à portée de main. Que voulez-vous, je déteste ne pas comprendre!

Le roman couvre une période d'une dizaine d'année. Plusieurs moments de la vie des personnages principaux sont survolés, ce que j'ai trouvé dommage. Il y a quand même du talent, notamment dans les dialogues de ses personnages, qui sont malheureusement pas très présent durant la première moitié. C'est quand toutes les bases ont été posées et que toutes les informations "académiques" nous ont été données que le roman respire mieux, mais encore, faut vouloir s'accrocher! J'ai quand même de l'espoir pour le deuxième tome!

2/5
Oula ce livre que j'ai abandonné à la page 428 flower

J'ai vraiment, mais vraiment, failli l'abandonner aussi, mais j'avais reçu le tome 2 en partenariat donc je me suis accrochée. Je me sens un peu moins seule du coup Wink
avatar
se1ena
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 29
Localisation : Québec
Genre littéraire préféré : De tout ou presque!
Date d'inscription : 26/10/2011

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par virgule le Lun 4 Juin 2012 - 19:16

Bon, je ne devrais peut-être pas te le dire, mais moi c'est le tome 2 que j'ai failli abandonner...
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par se1ena le Mar 5 Juin 2012 - 17:30

Lol. t'inquiète il est déjà lu. Pas super mais je trouve qu'il se lit mieux que le premier^^
avatar
se1ena
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 555
Age : 29
Localisation : Québec
Genre littéraire préféré : De tout ou presque!
Date d'inscription : 26/10/2011

http://dansmabullelivresque.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Desprat, Jean-Paul] Bleu de Sèvres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum