Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Choplin, Antoine] La nuit tombée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Choplin, Antoine] La nuit tombée

67% 67% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Choplin, Antoine] La nuit tombée

Message par lalyre le Jeu 24 Jan 2013 - 21:35

[Choplin, Antoine]
La nuit tombée
Ed. La fosse aux ours août 2012
ISBN 978 2 35707 033 2
122 pages

Quatrième de couverture
Un homme sur une moto, à laquelle est accrochée une remorque bringuebalante, traverse la campagne ukrainienne. Il veut se rendre dans la zone interdite autour de Tchernobyl. Il a une mission.
Le voyage de Gouri est l'occasion pour lui de retrouver ceux qui sont restés là et d'évoquer un monde à jamais disparu où, ce qui a survécu au désastre, tient à quelques lueurs d'humanité.

Petite chronique
Traversant des campagnes et des villages ukrainiens, Gouri s’aperçoit que les voitures se font de plus en plus rares. S’arrêtant pour faire le plein d’essence, il se renseigne sur le chemin à prendre, le pompiste lui dit : Je serais vous, je ferais attention, j’ai vu un gars comme vous qui est parti là-bas, il n’est jamais revenu. Gouri pense retrouver des amis, c’est à l’entrée du village que se trouve leur petite maison, arrivé là, il voit Véra sur le seuil mais Iakov, son mari est gravement malade, il fit partie des volontaires pour éteindre le feu de la centrale. Les villages sont déserts, les maisons vides et pillées mais il n’empêche, Gouri veut retrouver sa maison, mais sa remorque que veut-il en faire ? Que veut-il emporter pour sa fille gravement malade? Je n’en dis pas plus, écrit avec pudeur et intensité, et mon ressenti est que ce livre reflète bien ce que sont devenus la plupart des gens de la zone, un roman sombre écrit avec humanité parce que c’est l’homme qui en est le centre. Le récit dit toute la désespérance et l’atmosphère feutrée avec des mots simples, toute l’histoire forte tient dans ce petit livre dont on sort avec le souffle coupé par l’émotion. 5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5838
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Choplin, Antoine] La nuit tombée

Message par Sharon le Jeu 24 Jan 2013 - 21:37

Merci pour cette présentation Lalyre.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7358
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Choplin, Antoine] La nuit tombée

Message par odile le Lun 5 Aoû 2013 - 18:02

Un récit court (120 pages) mais très fort sur l'après Tchernobyl mais cela pourrait se passer à Fukushima ...

L'histoire nous amène dans la zone interdite autour de la centrale avec ses villes et maisons abandonnées, détruites, pillées. Et puis, il y a ceux qui sont restés vivre en bordure de la zone et qui ont reconstruit une communauté malgré la maladie, la mort, les cauchemars.

Je pense que l'histoire est une fiction mais je suppose qu'elle est proche de la réalité. J'ai été marquée par l'absence de rancune et de colère chez les personnages et touchée par l'amitié qui se dégage et qui les aide à vivre … ou survivre.

C'est un livre poignant mais je ne l'ai pas trouvé triste.

Sur le même thème, il y a la BD Un printemps à Tchernobyl d'Emmanuel Lepage que j'ai trouvée moins intéressante (mais je suis rarement passionnée par une BD), je reconnais que les dessins sont superbes mais le récit est, à mon avis, moins fort que dans La nuit tombée que je vous recommande.
avatar
odile
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 271
Age : 58
Localisation : entre Chatillon (92) et Voiron (38)
Emploi/loisirs : Ingénieur / Voyages, sport, couture
Genre littéraire préféré : Romans contemporains et policiers de temps en temps
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Choplin, Antoine] La nuit tombée

Message par Le motard le Lun 5 Aoû 2013 - 22:07

Petit livre pudique sur des petites gens qui ont vécu l'horreur et qui y font face avec courage tout en laissant éclater leur colère face au destin qui les a frappé à l'aide des mots (les poèmes du personnage principal) ou de geste (la dernière scène).
L'objectif du voyage est absolument magnifique, tout est dit en si peu de mots et l'objet recherché, une porte de chambre, si banale en apparence, est le réceptacle de l'amour d'un père. Vous l'aurez compris c'est un coup de cœur, à lire absolument.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 61
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Choplin, Antoine] La nuit tombée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum